Cliquez ici pour poser votre question !

vendredi 16 avril 2010

Asmara sur Seine. : Erythrée : Une arrestation peu ordinaire

Arrestation
Le « ministre de la Défense » du mouvement islamiste somalien Hizbul-Islam a été arrêté par les forces de sécurité soudanaises début mars, alors qu’il tentait d’entrer sous un faux nom en Erythrée.
Cette information, aussi simple qu’elle paraisse, est en réalité extrêmement nébuleuse. Révélée par le site Internet somalien Mareeg, l’histoire de cette arrestation a fait depuis un mois le tour des diasporas somalienne, soudanaise et érythréenne, chacun trouvant matière à confirmer ses haines, (...)

dimanche 14 mars 2010

Asmara sur Seine. : Le secret des Erythréens

En fréquentant les Erythréens en exil s’approfondit le sens du secret. Ce que mes amis d’Asmara m’avouent, me racontent et me confessent, jamais je ne pourrais le dire publiquement. Un monde s’anime sans que l’on puisse le partager. Une conversation fait naître des galaxies, mais on ne peut jamais les donner à d’autres, frustration suprême pour un journaliste mais quel richesse pour un homme !
La manie de l’espionnage, le goût enfantin de la disparition et de la surprise est une caractéristique (...)

mardi 2 mars 2010

Asmara sur Seine. : Grandes manœuvres en silence

Avec sa promptitude habituelle, le conseil européen a adopté, le 1er mars, une batterie de mesures visant à appliquer – enfin ! – la résolution 1907 du Conseil de sécurité de l’ONU. Trois mois après son adoption, donc, et après avoir laissé amplement le temps aux barons de la dictature érythréenne d’organiser leurs partisans au sein de la diaspora pour les suppléer pendant leur absence... Et de réapprovisionner en argent frais racketté en Europe les caisses d’un régime qui ne tient plus que par la terreur (...)

vendredi 12 février 2010

Asmara sur Seine. : Deux barons du régime en vadrouille en Europe

« Ali Abdu est en Europe, me dit mon ami érythréen B. —Quoi ? —Je te dis qu’Ali Abdu est en Europe, avec Yemane Ghebreab. Ils sont en Allemagne. —Ces jours-ci ? —Ces jours-ci. —Mais je pensais qu’ils étaient interdits de voyager par le Conseil de sécurité de l’ONU. —Eh bien manifestement, les décisions de l’ONU ne sont pas respectées », conclut B., que cette information attriste mais n’étonne pas.
J’étais convaincu pourtant que, puisqu’ils avaient envie d’être efficaces, les pays européens allaient mettre (...)

mardi 5 janvier 2010

Asmara sur Seine. : Dernier cargo pour l’Ukraine

Après des années d’atermoiements et de « dialogue constructif », mais aussi vain qu’un prêche dans le désert, le « grand machin » de Manhattan a enfin décidé de frapper du poing contre la table du Conseil de sécurité. Les sites érythréens sont depuis quelques jours bardés de banderoles et d’éditoriaux lyriques, proclamant qu’à la fin des fins, après tout ce temps, la communauté internationale était « solidaire du peuple érythréen ». Si la batterie de sanctions intelligentes adoptées à l’encontre du régime (...)

mardi 22 décembre 2009

Asmara sur Seine. : Nous n’irons pas en finale !

La totalité de l’équipe de football érythréenne a fait défection au Kenya la semaine dernière au terme d’un tournoi régional, refusant de tourner dans leur pays natal.
Nous n’irons pas en finale !
Après avoir été amèrement battus 4 à 0 en quarts de finale de la coupe d’Afrique centrale et de l’Est (Cecafa) par la Tanzanie, le 8 décembre, les « Garçons de la mer Rouge », titulaires et remplaçants, ont tout simplement disparu de leur domicile de Nairobi avec l’intention de demander l’asile politique.
Seul le (...)

samedi 12 décembre 2009

Asmara sur Seine. : 15 000 fugitifs et un ambassadeur

15 000 fugitifs et un ambassadeur
Au fin fond des plaines du Tigré éthiopien, à une quarantaine de kilomètres de la frontière avec l’Erythrée, un peu plus de 15 000 fugitifs ont manifesté le 29 novembre, pour eux-mêmes et pour nous.
Venus des camps de Maiani et de Shimelba, une longue file d’Erythréens a marché dans la poussière pendant une heure, au milieu de nulle part, entre des acacias brûlés. Ils brandissaient des pancartes affirmant qu’ils étaient des « réfugiés politiques ». Ils se sont (...)

lundi 7 décembre 2009

Asmara sur Seine. : S.O.S en mer

S.O.S latitude 35,01,08, longitude 14,07,81
Depuis le 10 novembre, les messageries de plusieurs de mes amis érythréens font circuler un message indiquant qu’un bateau chargé de clandestins est en perdition, quelque part au large de Malte. Parti de Libye, la barge serait en train de dériver après qu’un incendie s’est déclaré à bord.
L’un des clandestins est parvenu à passer un coup de fil à un membre de sa famille, en Europe, pour donner l’alerte. Son numéro, désormais, ne répond plus. La (...)

Asmara sur Seine. : Deux bières, deux amis et une idée

Une chronique de l’Erythrée au jour le jour écrite par Léonard Vincent, spécialiste du pays sur lequel il prépare un livre. Des informations inédites sur ce pays oublié, trou noir de l’information, des révélations sur les arcanes d’une dictature africaine, des portraits d’Erythréens à Asmara ou en exil, à Paris ou ailleurs, le suivi de la tragédie des fugitifs devenus émigrés clandestins, fuyant l’Erythrée par le désert, traversant le désert du Soudan, maltraités en Libye, jetés sur la mer vers les côtes (...)

jeudi 3 décembre 2009

Asmara sur Seine. : Les murs d’Asmara parlent

Une chronique de l’Erythrée au jour le jour écrite par Léonard Vincent, spécialiste du pays sur lequel il prépare un livre. Des informations inédites sur ce pays oublié, trou noir de l’information, des révélations sur les arcanes d’une dictature africaine, des portraits d’Erythréens à Asmara ou en exil, à Paris ou ailleurs, le suivi de la tragédie des fugitifs devenus émigrés clandestins, fuyant l’Erythrée par le désert, traversant le désert du Soudan, maltraités en Libye, jetés sur la mer vers les côtes (...)