L’ancienne porte-parole du procureur du Tribunal pénal international (TPI) pour l’ex-Yougoslavie, est accusée d’outrage à la Cour pour avoir publié des textes en 2007 et 2008 dévoilant des informations relatives à des décisions confidentielles de la chambre d’appel dans le procès Milosevic", l’ancien président yougoslave décédé en mars 2006 avant la fin de son procès. Deux charges sont retenues contre elle. Dans son livre paru en 2007, "Paix et châtiment, les guerres secrètes de la politique et de la (...)