Défendre les internautes c’est leur donner accès à une information libre et diversifiée Le parlement européen se réunit fin mars pour le vote final de la directive droit d’auteur. Un texte âprement discuté depuis bientôt trois ans qui doit enfin permettre aux medias et aux artistes de percevoir une part des revenus générés sur le net par leurs productions. Jusqu’à présent, ce sont les géants américains du web qui captent l’essentiel des profits. L’enjeu est majeur pour la presse, les artistes, la démocratie (...)