Une justice française peut-elle en cacher une autre pour la politique africaine ?
L’ancien territoire français dans la Corne de l’Afrique, République de Djibouti depuis le 27 juin 1977, n’en finit pas de respirer encore en 2019 la Françafrique des années post indépendances africaines.
Dans ce cadre typique, un magistrat français Bernard Borrel, conseiller du ministre de la justice de Djibouti, était retrouvé « suicidé » en novembre 1995 et les ondes de choc avaient fait suspendre de facto la (...)