Cliquez ici pour poser votre question !

mardi 11 octobre 2011

"Carnets de Libye" : LIBYE : Papy fait de la résistance

Après toute une vie gâchée par "le diable", Lamine, à 58 ans, retrouve du sang neuf auprès des combattants à 30 km de Syrte.
Il faut le voir arpenter le check-point "Talatine", - trente en arabe, comme les 30 kms qui le séparent de Syrte -, la base de départ pour la ligne de front. Un mot gentil ici, un encouragement là, une tape sur l’épaule des plus jeunes. Et toujours, quand un pick-up démarre en direction des combats, une requête au chef de groupe pour qu’il l’emmène avec eux, au feu. Lui est prêt, (...)

jeudi 6 octobre 2011

"Carnets de Libye" : Le Touareg-land de Kadhafi

"Khadafi n’est pas à Syrte. Seul, son fils Muatassem dirige les combats" affirme cet officier supérieur rebelle. Sans attendre la dernière bataille, voilà longtemps que le raïs a pris la route du grand sud. Selon le CNT, il serait à Ghadamès près de la frontière. Notre homme n’y croit pas.
Il pointe un autre point qu’il connaît bien sur la carte de Libye : "Il est ici, à l’extrême sud-ouest du pays, dans la région de Ghat, à 1.340 kilomètres de Tripoli, hors de portée des raids de l’Otan, à trente (...)

samedi 1er octobre 2011

"Carnets de Libye" : LIBYE. C’est de quel côté la guerre ?

Il y a des pays où le reportage est un bonheur. La Libye ne fait pas exactement partie de ces terrains. Heurs et malheurs des reporters au pays de Kadhafi. Par Jean-Paul Mari
Il y a des pays où le reportage est un bonheur. Dur parfois mais haletant, vous entrainant dans une dynamique à couper le souffle, sans vous laisser un moment de répit. Le choix est simple : réagir, et vite. Dans ces cas là, la logistique passe au second plan. La Libye ne fait pas exactement partie de ces terrains de guerre. (...)

lundi 26 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Un p’tit coin de paradis chez Kadhafi

Pour vivre heureux, vivons caché. Derrière un long mur d’enceinte à une vingtaine de kilomètres de Tripoli. L’entrée ressemble à l’accès d’une caserne, avec check-point, blocs de béton et guichet de surveillance. Le bonheur est après les barbelés. Une sorte de résidence, des villas perdues dans les lauriers roses, des toits de tuiles, des jardins, séparées par des allées, des rues, de grands boulevards. Une résidence ? Le mot est faible.
C’est une véritable ville de vacances de centaines ce chalets d’été (...)

mardi 20 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Moody s’en va-t’en guerre

(Photo : Combattants au poste "Talatine", aux portes de Syrte, en Libye- Jean-Paul Mari / Le Nouvel Observateur)
D’où sort-il ce gamin ? Il a dix-neuf ans et il en paraît à peine seize, dans son uniforme dépareillé, en short, chaussures de sport marron, sales. Moins un treillis de combat qu’un uniforme de skateur. Belle gueule ! Pas très grand, des yeux brillant d’intelligence, des cheveux longs, une mèche barrant le grand front, une allure de gosse de riche, il dénote parmi les autres combattants, (...)

samedi 17 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Beni Walid - Saleté de sniper.

Mohammed a été blessé hier à Beni Walid. Mohammed Ballout, un ami reporter pour la BBC en arabe, était entré dans la ville de Beni Walid avec les rebelles. Il discutait avec l’un d’eux quand il a vu exploser la tête de son interlocuteur. Une balle de sniper kadhafiste a tué un premier homme, traversé le corps d’un deuxième puis a frappé sous le bras de Mohammed, dans l’interstice de son gilet de protection, a pénétré le poumon pour venir se loger au milieu de la poitrine. Elle y est encore, longue (...)

vendredi 16 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Sarkozy : Un jour à Tripoli.

Notre envoyé spécial à Tripoli raconte la passionnante opération de communication de Nicolas Sarkozy. Carnet de bord.
La journée s’annonce passionnante.
Tout doit rester secret. Raison de sécurité. Tout ? Sauf qu’on ne sait rien.
Il vient. Il va venir. Chut ! Pas un mot. Dès hier, le représentant de la France à Tripoli organisait sa venue pour la presse.
Contacts, rencontres, échanges de numéros de téléphone… Et une consigne : tout doit rester secret. Raison de sécurité. Tout ? Sauf qu’on ne sait rien. (...)

mercredi 14 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Un arsenal de guerre en libre-service

Tripoli danse sur un volcan. Et parfois saute. Une énorme explosion s’est produite dans un vaste dépôt d’armes près de l’aéroport international. A l’intérieur, il y avait un stock de roquettes et d‘obus, quatre chars couverts par des arbres et un camion surmonté d’une batterie d’artillerie. Le tout, posé en tas, dans une belle pagaille, au milieu de groupes électrogènes et de colis d’uniformes appartenant au dirigeant déchu, Mouammar Kadhafi. D’où l’explosion. Bilan, deux blessés. On s’en sort bien.
Le (...)

lundi 12 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Tripoli : Un tour à Kadhafi-land

Jour de week-end à Tripoli. La sortie familiale passe désormais par le palais de Kadhafi, deux grandes maisons protégées par une série d’enceintes en béton. Un labyrinthe conçu pour être imprenable. Le palais est tombé. Allah Akbar !
Les maisons proprement dites sont de petits immeubles avec de grands patios, des halls et des volées d’escaliers intérieurs. La foule est partout, hommes en tunique traditionnelle ou en jean, femmes voilées agitant de petits drapeaux, armée de gosses de tous âges sautant (...)

dimanche 11 septembre 2011

"Carnets de Libye" : Tripoli : Trop de joie peut tuer.

Une terrasse intérieure dans un grand hôtel du centre de Tripoli. A la table voisine, à quatre solides Libyens dissertent autour d’un café. Tuniques traditionnelles, lunettes de soleil, bagues au doigt et téléphone portable à portée. Soudain, une détonation sèche et un grand bruit de verre brisé. Une balle est tombée, quasiment à la verticale, sur la table entre les hommes, à une dizaine de centimètres du bras du plus grand. La table en verre a explosé, les quatre hommes, sidérés, n’ont pas bougé, l’un (...)