AFGHANISTAN

Afghanistan : Gagner les coeurs et les esprits

"la fin annoncée du temps des Américains en Afghanistan..."

Après le temps des Soviétiques, puis celui des Talibans, vient la fin annoncée du temps des Américains en Afghanistan. La population afghane aimerait panser les plaies de ces multiples guerres. Ecrit par des journalistes, des chercheurs et des humanitaires, le livre Afghanistan. Gagner les cœurs et les esprits revient sur les acteurs et les intérêts qui s’affrontent encore dans ce pays. « Justice est faite. » Ainsi parlait Barack Obama en évoquant la mort d’Oussama ben Laden et le retrait des troupes américaines d’Afghanistan. Pour autant, à l’heure du retrait des troupes étrangères, quels sont les acteurs et les intérêts qui s’affrontent encore dans ce pays ? L’Afghanistan a-t-il été effectivement reconstruit ? La brutale guerre à la drogue a-t-elle porté ses fruits ? La pauvreté a-t-elle diminué ? C’est à ces questions et à bien d’autres que le livre Afghanistan. Gagner les cœurs et les esprits invite à réfléchir. Écrit par des journalistes, des chercheurs et des humanitaires, sous la direction de Pierre Micheletti, ancien président de l’ONG Médecins du monde, cette coédition RFI-Presses universitaires de Grenoble éclaire l’avenir d’un pays passionnant et de son peuple.

VOIR le sommaire

SOMMAIRE

Préface, par Azim Naim Prologue, par Frédéric Bobin Introduction, par Pierre Micheletti

Première partie : Des intérêts multiples qui sont des obstacles à la paix Ch. I. Des voisins qui contribuent à l’instabilité, par Jean Paul Burdy Ch. II. Une violence alimentée par des conflits tribaux et religieux, par Georges Lefeuvre Ch. III. Ceux que le business de la guerre enrichit, par Louis Imbert Ch. IV. La production de drogue : un enjeu qui dépasse largement les frontières, par Olivier Maguet Ch. V. La contre-insurrection privatisée : les nouveaux mercenaires en Afghanistan, par Sami Makki Deuxième partie : Des acteurs internationaux qui ne jouent pas la même partition Ch. I. Le leader américain : de la valse-hésitation à la nouvelle doctrine militaro-humanitaire, par Philippe Droz-Vincent Ch. II. L’Union européenne aux marges du conflit afghan, par Franck Petiteville Ch. III. La coordination de l’aide : entre choc des cultures et risque de manipulation, par Laurent Saillard Ch. IV. Les Nations Unies entre démission et compromis, par Antonio Donini

Troisième partie : Regards d’humanitaires à l’heure du retrait des troupes étrangères Ch. I. Entre pauvretés rurales et bombes urbaines, par François Grünwald Ch. II. Guerre à la drogue ou guerre aux drogués : le quotidien des usagers de drogues afghans, par Olivier Vandecasteele Ch. III. Regarder le passé pour baliser l’avenir, par Pierre Salignon Ch. IV. Les conditions du retour dans un contexte à haut risque, par Michiel Hofman Ch. V. Aujourd’hui et demain, maintenir une capacité à agir, par Fiona Terry et Laurent Corbaz Conclusion : Pierre Micheletti

Se procurer le livre

Biographie de l’auteur Pierre Micheletti est médecin de santé publique, professeur associé à l’IEP de Grenoble. Ancien directeur des programmes et président de Médecins du Monde France, il a notamment publié Humanitaire, s’adapter ou renoncer (Paris, Hachette, 2008). Biographie de l’auteur Pierre Micheletti est médecin de santé publique, professeur associé à l’IEP de Grenoble. Ancien directeur des programmes et président de Médecins du Monde France, il a notamment publié Humanitaire, s’adapter ou renoncer (Paris, Hachette, 2008).

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


AFGHANISTAN