Victime il y a quatre mois d’une rupture d’anévrisme à Ramallah, en territoire occupé israélien, elle vient de succomber à Paris. Elle avait 45 ans. C’était une femme et un reporter-photographe superbe. Nous sommes tous profondément tristes.

Née à Paris en 1962, Alexandra Boulat devient photoreporter en 1989. En 2001, elle cofonde l’agence VII. Alexandra Boulat couvre les événements internationaux, les conflits et les problèmes sociaux. Elle s’est ainsi intéressée au trafic d’enfants en Roumanie, à la vie de famille de Yasser Arafat, au dernier défilé du couturier Yves Saint Laurent ou à la lutte contre le terrorisme en Afghanistan et au Pakistan. Alexandra Boulat a reçu le Harry Chapin Media Award en 1994, l’Infinity Award de l’International Center of Photography en 1999, le Visa d’Or pour l’Image en 1998.