RSF a porté plainte pour vol, notamment d’un ordinateur contenant des dossiers confidentiels, mercredi dernier dans les locaux de son siège parisien. Son fondateur et secrétaire général, Robert Ménard, s’est dit très inquiet. "Nous avons été cambriolés mercredi entre 13h00 et 13h30. Ils sont entrés dans mon bureau, ils ont pris mon ordinateur, un sac, et ont ouvert un de mes carnets personnels", a expliqué Robert Ménard, qui a porté plainte auprès de la police. Selon lui, le ou les cambrioleurs ne se sont saisis d’aucun autre bien dans les locaux de RSF. "On est très inquiets car il y a dix ans de documents dans mon ordinateur, des contacts confidentiels et des échanges avec des opposants. Or en ce moment nos rapports avec un certain nombre d’Etats sont exécrables".

Aller sur le site de Reporters sans frontières