Chronique d’un massacre à Duékoué.

Album de 96 photos.

Photos Jean-Paul Mari

28, 29, 30 mars 2011… Les forces du nord du président Ouattara lancent leur grande offensive contre le sud en direction d’Abidjan pour déloger le président Gbagbo qui s’accroche au pouvoir. Une des premières grandes villes conquises est Duékoué dans l’Ouest du pays, un verrou stratégique entre le Nord et le Sud. Après la bataille commencent les grands massacres de Duékoué. Les supplétifs de l’armée, des chasseurs traditionnels Dozos, des miliciens, des hommes portant treillis et des soldats en uniforme, vont investir la ville et les villages environnants. Ils trient la population et abattent ceux qui appartiennent à l’ethnie Guéré, favorable au président. Les meurtres, les viols, les pillages vont durer toute une semaine et vont faire entre mille et deux mille victimes. Galerie photo : dans l’ordre, les scènes de massacres, les tueurs sur les lieux, les pillages, les fosses communes creusées par les casques bleus de l’ONUCI, le flot des réfugiés, le père Cyprien de la Mission Catholique qui les accueillent, des témoins sur les lieux d’une église incendiée à Carrefour, le quartier ravagé de Duékoué, un tank pro-gouvernemental détruit à la sortie de la ville.

(Attention, certaines images sont dures)

Lire le reportage complet dans Le Nouvel Observateur .