SOMALIE octobre 1993

"Dépêches de Somalie" (Fiche Technique)

Dépêches de Somalie. Les premiers Somaliens, je les ai rencontrés dans les camps de réfugiés de l’Ogaden éthiopien, à la chute du Négus rouge Mengistu. En mai 1991, et déjà affamés. Je suis allé ensuite dans le nord de la Somalie, en novembre. J’ai découvert un champ de ruines à la place dune ville, Hargeisa. Puis j’ai été à Mogadiscio, pendant les combats entre le général Aidid et Ali Mahdi. Les obus pleuvaient. Dans le sud, j’ai assisté à la prise de la ville de Kismayo le 15 mai 1992 par les combattants du général Aidid alliés à ceux du colonel Jees. Effets de la guerre civile, la famine ravageait le pays. Après il y a eu Baidoha où les enfants agonisaient au ralenti sous mes yeux. Bardéra, la plus insalubre, avec épidémies et assassinats. Huddur et ses suceurs de peaux de bêtes. Merca, ses tueurs et ses tuberculeux. Les chefs de guerre ont bien fait leur travail. Le pays est détruit. Pendant ces deux années, j’ai envoyé plus d’une centaine de dépêches d’agence : info brutes, reportages, et quelques analyses. Ces textes sont d’une autre nature. Scènes, personnages, lieux, émotions de la tragédie somalienne, donnés à voir et à ressentir. Parce que la guerre et la famine sont affaire de sens. De cœur et d’estomac.

Jean-Pierre Campagne.

Attention : ce livre, en pdf, vous est livré en intégralité. Selon la vitesse de votre connection, le chargement peut demander un peu de temps. Pour lire le pdf, il est nécessaire de disposer d’Acrobat Reader, un logiciel très courant qu’on peut télécharger gratuitement sur le net. Bonne lecture !

Lire le livre maintenant

octobre 1993

Par Jean-Pierre Campagne

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


SOMALIE