FRANCE , CONGO 31 octobre 2012

Diamants : les enfants du diable

Congo

Cela commence par une descente aux enfers. Un trou à peine assez large pour laisser passer les épaules et une corde qui vous descend, descend, descend... jusqu’à 60 mètres de profondeur. L’oeil, la caméra, qui plonge ainsi dans le ventre de la terre donne le sentiment d’un boyau qui vous avale.

On entend la respiration de l’homme accroché par un pied à une corde. On a envie de hurler : stop ! Ce que le caméraman a fait, pris d’une crise de panique. Personne ne l’a entendu. Et le trou a continué à l’avaler.....Lire la suite dans les "Carnets d’un grand reporter"

31 octobre 2012

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

plusDessins

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


FRANCE

CONGO