RUSSIE , Tchétchénie

"Jusqu’au bout", journal de guerre en Tchétchénie

Extrait du livre d’Eric Bouvet

« Je suis parti de Grozny depuis une semaine, avec une soixantaine d’hommes sur 8 blindés. Je n’ai que sept pellicules diapo dans mon sac. Sur les contreforts des montagnes du Caucase, nous attendons depuis deux jours. La pluie inonde la ruine censée nous protéger. Le peu de murs tremblent sous les coups de boutoir de l’artillerie qui s’est positionnée près de là.

Pour le repas journalier, la gamelle noire passe de main en main. Au menu : la vache égorgée deux heures plus tôt. Enfin les consignes du départ sont données pour l’assaut de la colline de nuit. Les chars progressent, mais s’enlisent dans des torrents de boue lors de la montée. La progression se continue à pied, sous les tirs d’obus Russe qui nous passent par-dessus la tête.

Des tirs tchétchènes nous accueillent. Les deux soldats qui m’entourent répondent où ils peuvent, ça tire un peu dans tous les sens. Je baisse la tête, j’ai l’air malin avec ce foutu appareil photo sur le ventre en pleine nuit, encore une situation incontrôlable, tout m’échappe, comme trop souvent. Reste plus qu’à garder la tête froide et espérer passer la nuit sans trop de dégâts. Les balles sifflent et déchirent le feuillage au-dessus de nous.

Bienvenue dans l’épicentre de la folie, à quatre pattes j’essaye de me cacher, un de mes protecteurs me pose carrément sa botte sur mon dos pour que je reste couché. Il m’indique un trou dans lequel je me jette. Je n’entends plus rien tant les armes dégueulent leurs rafales. Mon protecteur ne cesse de vouloir sortir la tête, mais doit replonger illico car la fusillade est trop intense.

Soudain, il se dresse, et tire avec son RPG, je le crois blessé car il se tortille comme un diable, en fait c’est la déraison qui le prend au corps. Il sort une nouvelle fois pour décharger son arme avec frénésie. Impossible de me blinder par le travail, la trouille est plus qu’installée, je suis passé dans une autre dimension, au-delà de la conscience, au-delà de la raison ... »

SE PROCURER LE LIVRE :

Livre disponible contre chèque de 11€ au nom de l’auteur : Eric Bouvet à l’adresse : 20 rue Primo Lévi 75013 Paris

REVENIR VERS LE REPORTAGE PHOTO

Par Eric Bouvet

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


RUSSIE

Tchétchénie