FRANCE 25 mars 2016

Tous les prix longs, courts, Impact, Coup de pouce, Autrement Vu, Terre d’Histoire

FIGRA : LE PALMARES 2016

FESTIVAL INTERNATIONAL DU GRAND REPORTAGE D’ACTUALITÉ ET DU DOCUMENTAIRE DE SOCIÉTÉ

23ème édition

Un voyage difficile mais utile

Le FIGRA* « Les Écrans de la réalité » raconte depuis 23 ans l’aventure extraordinaire d’un monde qui se questionne, qui cherche des solutions, qui se bat, mais qui souffre de ses différences, des conséquences des guerres et des crises économiques qui s’étendent comme la peste sur toutes les populations du globe.

Les histoires de la vie réelle des gens, projetées sur les « Écrans de la réalité » vont émouvoir, choquer, révolter, indigner, interpeller, elles ne laisseront personne indifférent.

Le FIGRA est le rendez-vous de ceux qui parcourent la planète, les grands reporters et les documentaristes qui racontent le monde tel qu’il est, tel qu’il va, avec ses hauts et ses bas, très souvent ses bas. Ils sont comme ça, ils cherchent la petite bête, ils enquêtent là où il ne faudrait pas, ils observent, ils découvrent, ils commentent, ils sont nos yeux et nos oreilles, pour nous, qui ne pouvons pas nous rendre dans tous ces pays, vivre avec les enfants, les femmes, les hommes, qui luttent, souffrent, s’engagent, travaillent et qui meurent aussi...

En un mot, ils nous informent.

Et c’est tant mieux, car sans cela que connaîtrions-nous aujourd’hui des exactions des régimes politiques, des femmes blessées et réparées au Sud-Kivu, d’une pollution par la radioactivité, de la vie des migrants et des réfugiés, des guerres au Proche-Orient et ailleurs, du travail des enfants, des femmes dans la rue en France, des répercussions du travail sur la santé, de la peine de mort... ? Et hier, des crimes des nazis, des conséquences du traité de Yalta, de la guerre en ex-Yougoslavie, de la lutte des kurdes de Turquie... ? Et plus généralement de la vie dans les prisons, de la santé des femmes, de la financiarisation de l’environnement, de l’agriculture douce et raisonnée, de l’histoire d’une couverture qui a coûté la vie à toute la rédaction historique de Charlie Hebdo... ? Que saurions-nous de tout cela ?

C’est un voyage souvent difficile mais utile. Il nous ouvre les yeux et nous fait réfléchir autrement qu’avec le nez dans le guidon, en prenant le recul nécessaire pour comprendre une situation décrite sur ces « Écrans de la réalité », qui nous renvoie bien des fois à nous-mêmes. Que ferions-nous dans les mêmes conditions ?

Bien sûr, nous aurions pu faire le choix de tourner la tête car c’est quelquefois très dur. Mais nous préférons regarder la réalité en face. Et cette réalité est très dure. Ce regard nous permet de prendre conscience et peut-être d’agir en tant que citoyen.

Tout le mérite du travail présenté sur ces écrans et dans les débats revient à ceux qui prennent des risques pour exercer un métier de plus en plus difficile, à la fois sur le terrain et dans les rédactions qui manquent de moyens, par les choix que font les dirigeants dans leur orientation éditoriale et financière.

Le Grand débat de la SCAM abordera dans la thématique « Capitaine d’industrie, capitaine de presse ? », les conséquences de la prise d’intérêts par les grands patrons d’industries sur la presse générale.

Le photographe Reza propose une exposition « Entre guerre et paix », le Prix Coup de Pouce de la CCAS et Pictanovo, la Master Class du Prix Varenne Webdoc-FIGRA 2016, le Prix de l’Impact Amnesty International/FIGRA, les avant-premières exceptionnelles, les Docs en Région, l’exposition « Trente ans de campagne de RSF » devant le Palais des Congrès, les rencontres complètent les projections de l’année. La programmation de cette 23ème édition reste fidèle à son engagement d’origine : donner à voir et à comprendre, pour mieux se comprendre et comprendre le monde. Bon festival 2016 à toutes et à tous.

Georges Marque Bouaret, délégué général du Figra

*Le FIGRA a été créé et conçu par Georges Marque-Bouaret  

LES RENDEZ-VOUS

LA PLACE PUBLIQUE Lieu de toutes les rencontres du Festival, véritable carrefour d’échanges et de convivialité où se retrouvent le public et les invités du FIGRA.

Mercredi 30 mars à 18h15 UNE HEURE AVEC... Jean-Paul Mari Journaliste, réalisateur, auteur, animateur du site « Grands Reporters », président du Jury Compétition Internationale + de 40 mn Grand-reporter à RMC, au « Matin de Paris » puis au Nouvel-Observateur, il a créé le site « grandsreporters.com ».

Auteur de « L’homme qui survécut », « Le prix d’un enfant », « La Nuit Algérienne », « Carnets de Bagdad », « Carnets, Israël Palestine », « Sans blessures apparentes », « La tentation d’Antoine » et vient de publier « Les bateaux ivres ».

Il a réalisé « Irak, quand les soldats meurent » et « Sans blessures apparentes », Grand Prix du FIGRA et Prix du Public (2010).

Jeudi 31 mars à 18h15 UNE HEURE AVEC... SPICEE Jean-Bernard Schmidt et Antoine Robin créateurs du site Spicee, premier Pur Player dédié au Grand reportage et au documentaire, lancé le 15 juin 2015.

Une offre unique en Europe : un média 100% vidéo, 100% digital, 100% indépendant. Créé par des professionnels de l’audiovisuel : Antoine Robin (ex Canal+, Tac Presse et ancien DG d’Havas Prod) et Jean-Bernard Schmidt (Ex France 2, Rédacteur en chef de Capital (M6) et ancien Directeur de la rédaction des magazines de M6), associés avec l’agence de presse française Babel Press, Spicee fait le pari du haut de gamme avec des sujets exigeants, beaucoup de thèmes internationaux et des innovations techniques. Autre originalité, Spicee invente un modèle : il est à la fois producteur, éditeur et diffuseur de documentaires.

La plateforme propose déjà plus de 60 heures de programmes inédits et exclusifs, accessibles à la demande, sur ordinateur, mobile et tablette. Spicee a fait le choix de l’indépendance, il ne contient pas de publicité et vit donc grâce à son public et sa communauté. Il propose deux formules d’abonnement (9,90 €/mois sans engagement et 8€/mois engagement annuel). Parmi les sujets les plus marquants déjà en ligne, Syrie, les escadrons du Djihad, Pas de tirs à blanc pour les Noirs, Breaking Bad au Moyen Orient, Comment nous avons piégé les complotistes ou encore Tobacco Monsters.

Vendredi 1er avril

ATELIERS VIDEO AVEC ISWITCH Animé par Cédric Barré, réalisateur indépendant

11h30 -12h30 Améliorez votre productivité dans la production de vos documentaires * Avec les logiciels FinalCut, Compressor, AfterEffect : Présentation et fonctionnalités, gestion des multi-formats, multicaméras, son synchronisé, étalonnage, export sur les réseaux partagés et Internet, temps d’échange *Cet atelier s’adresse en priorité en professionnels présents sur le festival.

14h30 – 15h30 Créez simplement vos vidéos * Avec le logiciel FinalCut : Présentation et fonctionnalités, création de séquence vidéo/musique, mise en place de transitions, effets spéciaux, export sur les réseaux Internet *Cet atelier s’adresse principalement au grand public du FIGRA accrédité.

Inscriptions ouvertes dès le mercredi sur le stand Iswitch et sur communication@iswitch.fr Attention le nombre de places est limité.

Vendredi 1er avril de 14h à 16h

PRIX COUP DE POUCE FIGRA 2016

Rencontre avec les réalisateurs sélectionnés autour de leurs projets de films

Vendredi 1er avril de 16h15 à 17h45

PRIX DE L’IMPACT FIGRA – AMNESTY INTERNATIONAL

Les réalisateurs sélectionnés défendent l’impact de leur film devant le jury Vendredi 1er avril de 18h15 à 19h45

RENCONTRE AVEC FRANCE TÉLÉVISIONS

Les responsables des chaines présentent la ligne éditoriale des cases documentaires

Samedi 2 avril de 11h30 à 13h

LE GRAND DÉBAT DE LA SCAM

Capitaine d’industrie, capitaine de presse ? Main basse sur la presse : quelles conséquences sur l’info ? Animé par Sonia Devillers (L’Instant M de France Inter) Avec Vincent Hugeux, grand reporter au service Monde de L’Express, ex-président de la SDJ de L’Express, enseignant à Sciences-Po et à l’ESJ Lille Laurent Mauduit, écrivain et journaliste d’investigation spécialisé dans les affaires économiques et la politique économique & sociale, cofondateur de Mediapart Céline Pigalle, ex-directrice de l’information du groupe Canal+, ex-directrice de la rédaction d’I-Télé Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef adjoint de Spécial Investigation (Canal+)

En 2015, les cartes maîtresses du paysage médiatique français sont tombées entre les mains d’une poignée de grands patrons d’industrie qui ont acquis des titres papiers, web, radio et télé. Nous avons assisté à de grandes manœuvres d’une échelle sans précédent dans un contexte politique tourmenté, à moins de deux ans d’une élection présidentielle. Aujourd’hui, aux Dassault, Bouygues, Lagardère, viennent s’ajouter les Bolloré, Drahi, Niel, Pigasse, Arnault.

A eux huit, ils se partagent presque 80% de la presse nationale et de l’audiovisuel privé français, tissant ainsi de puissants réseaux d’influence politiques, économiques, et culturels. Quelles sont les conséquences de cette récente main basse sur la presse dans les rédactions ? Compromet-elle leur indépendance, menace-t-elle le pluralisme et l’honnêteté de l’information ? L’information peut-elle être régie par les intérêts des propriétaires des rédactions ? Peut-on parler de tout sans être censuré ? Le capitaine d’industrie est-il devenu capitaine de presse ? Un débat sur cette nouvelle donne médiatique et les risques qu’elle comporte

Samedi 2 avril de 17h à 18h

PRIX VARENNE WEB&DOC FIGRA, avec la Fondation Varenne

Master Class du Lauréat 2016 CLIMAT SOUS TENSION de Samuel St-Pierre

TOUS LES JOURS PAROLES DE REPORTERS Débats-rencontres à l’issue de chaque projection entre le public et les journalistes-réalisateurs qui ont présenté leur film en compétition.

LA VIDÉOTHÈQUE DU FIGRA

L’espace vidéothèque propose 16 postes de visionnages en accès libre, en partenariat avec la société iSWITCH, pour voir ou revoir tous les palmarès des festivals antérieurs, ainsi que la compétition officielle 2016, après leur diffusion en salle.

L’ESPACE LIBRAIRIE

La librairie « La colombe d’argent » propose un choix de livres sur les thèmes de société, de l’information, de la télévision, des médias… avec signature des livres des invités du FIGRA. Un rendez-vous privilégié du festival autour des auteurs et des éditeurs. La liste des auteurs présents est disponible à l’espace librairie du festival.

ET EN DIRECT DU FIGRA

L’action entreprise avec le rectorat de Lille partenaire du FIGRA depuis plusieurs années est renforcée pour cette édition par la mise en place d’Ateliers Canopé (ex CRDP) dans les villes d’Arras, Amiens et Lille et ouverts à toutes les classes de la nouvelle région. Un programme de projections est proposé en simultané depuis le FIGRA au Touquet-Paris-Plage. Les séances sont gratuites et ouvertes aux lycéens et collégiens à partir de la 3ème et aussi au public. Certaines projections seront suivies de débat avec les réalisateurs qui permettront aux élèves de nourrir leur propre réflexion, dans le panorama du monde que présentent les grands reporters et les documentaristes, et ainsi découvrir la richesse des « ECRANS DE LA RÉALITÉ ».

Les Ateliers Canopé Lille le mercredi 30 mars de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 Lille, Amiens et l’Éspé d’Arras le Jeudi 31 mars de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 Lille et l’Éspé d’Arras, le vendredi 1er Avril de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h30 Inscriptions des classes auprès du CLÉMI partenaire du FIGRA clemilille@ac-lille.fr

TÉMOINS DU MONDE

EXPOSITIONS PHOTOS

ENTRE GUERRE ET PAIX par REZA, Photojournaliste « Depuis trente ans, je tente de partager les mondes que j’ai découvert à travers mes images. Je cherche à raconter, dénoncer, émouvoir, témoigner, faire pleurer ou rire, grâce à l’alphabet universel de la photographie ». Témoin du chaos de la guerre et de ses ravages, Reza saisit la résilience de ceux qui endurent l’inconcevable. Il révèle avec sensibilité la limite invisible où la joie côtoie le désespoir, où l’indulgence se heurte au conflit, mais où la vie triomphe toujours.

Du Kurdistan à l’Afghanistan, du Liban à la Turquie, du Pakistan à la Chine, de Sarajevo au Caire, du Rwanda à l’Arabie Saoudite, de l’Afrique du Sud à la France, de l’Algérie au Nicaragua, de l’Inde à l’Irak, cette exposition nous dévoile la grandeur de l’humanité comme ses plus grandes défaites. Reza raconte le désarroi des humains pris dans la tourmente, mais aussi les cultures et l’Histoire du monde auxquelles ils appartiennent. Plus que tout, il témoigne de son espoir infaillible en un monde meilleur.

REPORTERS SANS FRONTIÈRES, 30 ANS DE CAMPAGNES, à découvrir devant le Palais des Congrès du Touquet-Paris-Plage

Depuis 30 ans, Reporters sans frontières s’engage dans la promotion des droits de l’homme et la liberté de l’information. Afin de susciter une prise de conscience du grand public et de la communauté internationale sur l’importance de la question de la sécurité des journalistes et de la défense de l’information partout dans le monde, l’organisation a très tôt eu recours à des campagnes de communication pour faire entendre sa voix. De Cuba à Pékin, en passant par Hanoi et Moscou, partout où la liberté de l’information est attaquée, RSF riposte et dénonce les atteintes au droit fondamental d’informer et d’être informé.

Grinçant, provocateur, choquant, le message cherche à heurter pour mieux faire réfléchir. Lauréate en 2014 du Grand Prix de la Communication Solidaire qui récompense les acteurs du secteur solidaire pour la qualité et l’éthique de leurs campagnes, Reporters sans frontières est aujourd’hui associée à l’agence BETC. « La communication même du message publicitaire est une partie de la solution, en ce sens que la publicité peut mettre ses compétences les plus pointues pour délivrer des solutions.” Al Gore, prix Nobel de la paix 2007  

AVANT-PREMIÈRES

Mercredi 30 mars à 20h15, film proposé par Sunset Presse et France 5 SYRIE : TÉMOINS À CHARGE Garance Le Caisne et Olivier Joulie, 53 min, France, 2016

En Syrie depuis 5 ans, des hommes ordinaires amassent des preuves de tous les crimes commis contre la population quels qu’en soient les auteurs. Dans le fracas des bombes, ces héros anonymes et méconnus prennent tous les risques pour qu’un jour les responsables rendent des comptes devant les tribunaux. Ibrahim, Othman, Sami, César, Adel ou Bassam ont collecté des preuves jamais observées lors d’un conflit en cours. Ils ont récupéré des ordres militaires, ramassé des morceaux de bombes, prélevé des échantillons toxiques, filmé des corps mutilés, archivé des milliers de témoignages. Sans eux, ces traces de la tragédie syrienne disparaitraient. Lorsqu’ils ont commencé ce minutieux travail de collecte à l’intérieur de la Syrie, tous pensaient changer le cours de la guerre. Mais l’inertie de la Communauté Internationale, la géopolitique et la lenteur des grandes institutions occidentales, en ont décidé autrement. L’histoire de ces chasseurs de preuves est celle d’une Syrie jamais racontée : celles d’hommes qui ont choisis comme arme de guerre leur téléphone portable, leur stylo et le code pénal pour devenir des témoins à charge contre toutes les exactions commises en Syrie. Image : Olivier Joulie et Kévin Vincent Montage : Cédric Harrang Co-Prod. : SUNSET Presse et la Jolie Prod Avec la participation de France Télévisions

Jeudi 31 mars à 15h45, sélection Coup de Pouce 2015 CHASING BONNIE & CLYDE - TEXAS : PRISON, ÉCOLE DE LA RÉUSSITE Olivier Lambert et Thomas Salva, France, 2013

Tristement célèbre pour sa politique répressive et la dureté de son système, le Texas devient un exemple à suivre en soutenant des programmes de réinsertion. Le parcours de jeunes criminels embarqués dans cette quête de rédemption est opposé à celui du romantique couple de hors-la-loi, les texans Bonnie et Clyde, qui n’a bénéficié d’aucune seconde chance. Quelle justice souhaitons-nous pour nos enfants ? Production : Lumento

Samedi 2 avril à 15h15, film proposé par Elzevir et Cie et Arte France BAGDAD, CHRONIQUES D’UNE VILLE EMMURÉE Lucas Menget et Laurent Van Der Stockt

Bagdad aujourd’hui dont le quotidien est sous la menace permanente de Daesh et d’une nouvelle guerre civile entre ses deux principales communautés chiites/sunnites. Il s’agit à la fois d’un état des lieux géopolitique de la région qui met en perspective la possible partition de l’Irak et surtout la fracture du monde musulman ; mais surtout d’une chronique de la ville et de ses habitants car tout est vécu et ressenti de l’intérieur de la ville au plus proche des gens qui y vivent, simples familles de Bagdadis et officiels en présence. Co-Prod : Elzevir et cie et Arte France. Avec la participation de Public Sénat, Al arabya, la Radio télévision canadienne du CNC et de la Procirep - Angoa

Samedi 2 avril à 15h20, film proposé par Un monde Meilleur Production TUNISIA CLASH Hind Meddeb, 65 min, France, 2015

Le film se présente sous la forme d’un road movie intime, au moment où le rappeur WELD EL 15 est en cavale, dans l’attente de son procès. Avec lui et rappeur PHENIX, la réalisatrice traverse la Tunisie postrévolutionnaire des banlieues populaires du sud de la capitale en passant par le bassin minier de Gafsa et jusqu’aux villes de Menzel Bouzaiane et de Regueb sur les plateaux désertiques du centre. Sur cette route, une scène alternative se dessine où artistes, militants, citoyens ordinaires lui confient leurs rêves et leurs espoirs : entre constat amer, désir de révolte et soif de liberté.

Ils représentent une nouvelle génération d’activistes, suivie par des millions d’internautes, à la recherche de nouvelles formes de contestation et pour qui la révolution ne fait que commencer. Image : Hind Meddeb Montage : Linda Attab, Ranwa Stephan, Marion Van Herwijnen Production : Un monde meilleur

Samedi 2 avril à 16h40, un film proposé par France 5 et Babel Doc KGB-CIA : AU CORPS À CORPS David Muntaner, 52 min, France, 2015

Pendant 50 ans, Berlin fut le symbole vivant de la guerre froide. Le décor d’un roman d’espionnage à ciel ouvert. La ville au cœur de l’ « intelligence war » entre les États-Unis et le « bloc soviétique ». Pendant 50 ans, CIA et KGB s’y observent, s’y confrontent. Directement. Continuellement. Ils vont s’y livrer sans merci à la plus grande bataille du renseignement de l’histoire. Pressions économiques, diplomatie secrète et espionnage étaient les maîtres mots de cette guerre larvée qui jamais ne se transformera en conflit armé. Une guerre souterraine entre deux institutions, à l’insu de la diplomatie officielle.

Tour à tour, KGB et CIA ont infiltré les services ennemis, se sont opposés, créant d’énormes tensions entre les deux blocs, mais ont aussi permis, on le sait moins, un réchauffement des relations Est-Ouest en désamorçant certaines crises. Raconter l’opposition KGB / CIA, c’est plonger au cœur de la guerre froide, ce conflit majeur du XXème siècle. En pénétrant dans l’intimité des espions, on découvre la face cachée de la grande Histoire. Et l’on réalise que mensonges, coups de bluff et trahisons ont présidé au destin des principales puissances de l’époque. Image : Ion Casado, Jean-Charles Guichard, Hélène Eckmann, Carole Filippi et Rainer Schmidt Montage : Ludovic Gaillard Production : Babel DOC Avec la participation de la RTBF et France Télévisions

Samedi 2 avril à 17h45, un film proposé par Quark Productions et Arte France BIENVENUE AU RÉFUGISTAN Anne Poiret, 70 min, France, 2016

Plusieurs millions de personnes - réfugiés ou déplacés - vivent dans des camps. Des non-lieux, dont le nom ne figure sur aucune carte, gérés par le Haut Commissariat aux Réfugiés et les ONG, qui y ont développé un système à la fois efficace et absurde. Le film mène l’enquête sur ce gigantesque dispositif qui combine préoccupations humanitaires et gestion des indésirables dont les pays riches ne veulent à aucun prix… Tourné dans plusieurs camps au Kenya, Tanzanie, Jordanie, à la frontière Grèce/Macédoine, ainsi que dans les locaux du HCR en Suisse. Image : Thibault Delavigne Montage : Françoise Bernard Co-prod. : Quark Productions et ARTE France

Coup de Cœur FIGRA Samedi 2 avril à 14h DAECH, PAROLES DE DÉSERTEURS Thomas Dandois et François-Xavier Tregan, 52 min, France, 2016

Des transfuges de l’organisation État islamique témoignent. Un document exceptionnel sur la vie quotidienne au sein de Daech et sur les conditions de ce périlleux travail d’exfiltration. Dans une ville du sud-est de la Turquie, située à seulement 60 kilomètres de la Syrie en guerre, un réseau clandestin prend les plus grands risques pour exfiltrer des combattants qui souhaitent quitter le groupe état islamique (EI). Sous couvert d’anonymat, ces déserteurs, des hommes originaires de Syrie ou de Jordanie, ont accepté pour la première fois de raconter leur vie sous le joug de Daech, ainsi que les raisons qui les ont poussés à le rejoindre puis à le fuir. Ils ont pour la plupart vécu à Raqqa, la capitale politique et militaire du groupe terroriste. Des témoignages exceptionnels, car en général les déserteurs de Daech se cachent et ne parlent. Co-Prod : Arte GEIE et Memento

SÉLECTION OFFICIELLE

COMPÉTITION INTERNATIONALE, + DE 40 MINUTES

18 grands reportages d’actualité et documentaires de société présentés. Ces films posent un regard sur le monde, à un moment sensible, à l’occasion d’une enquête, d’une crise ou d’un questionnement particulier. Ils décrivent des situations difficiles, des vies transformées, des enquêtes compliquées et dangereuses. On comprend mieux, en croisant tous ces regards, la place indispensable qu’occupent les journalistes, grands reporters et documentaristes dans la chaine de la connaissance et de l’information du citoyen.

Président du jury Jean-Paul Mari, journaliste, réalisateur, animateur du site « Grands Reporters » Avec Kristen Davis, directrice de l’informatique à l’International New-York Times Emmanuel François, réalisateur, producteur chez Brotherfilms Juliette Meurin, journaliste, membre de la commission des journalistes de la SCAM Alain Mingam, journaliste, commissaire d’expositions, administrateur et membre du bureau exécutif de Reporters Sans Frontières

Le Jury attribuera le Grand Prix du Figra, le Prix Spécial du Jury, parrainé par le Conseil régional NPDC-Picardie, le Prix Olivier Quemener/RSF * parrainé par Reporters sans frontières, pour les valeurs humanitaires et les Droits de l’Homme et le Prix SCAM de l’Investigation**. Le jury jeunes attribuera le Prix Jury Jeunes parrainé par le conseil Régional Nord-Pas de Calais. Le public décernera par son vote le Prix du Public, parrainé par les Amis du FIGRA. Le jury du Prix Aïna Roger ESJ Lille - Figra*** décernera son prix à une première oeuvre, issue de la sélection officielle.

*** En 2016, le prix remis par l’ESJ Lille change de nom et devient le Prix Aïna Roger ESJ Lille – Figra, en hommage à Aïna Roger (voir p.28) **Depuis 2015, la SCAM partenaire du festival depuis de nombreuses années, a décidé de parrainer le « Prix SCAM de l’investigation » du FIGRA, marquant ainsi son intérêt pour ces œuvres. *Prix Olivier Quemener/RSF : RSF parraine ce prix, créé pour honorer la mémoire de ce journaliste français assassiné en 1994 dans la Casbah d’Alger. Il récompense une œuvre remarquable au titre des valeurs humanitaires et des droits de l’homme.

KAMIKAZES DE VAUJOURS, LES APPRENTIS SORCIERS DU NUCLÉAIRE Marc Planeilles, 53 min, 2015, France

Le Centre d’Études Atomiques de Vaujours, qui a contribué activement à la création de la bombe atomique française, a été ouvert en 1955 à l’initiative du général de Gaulle. En 1997, Jacques Chirac a fermé ce site situé à 15 kilomètres de Paris. Aujourd’hui à l’abandon, ce lieu se trouve confronté à de nombreuses pollutions chimiques et radioactives. Malgré ces inquiétudes, la société Placoplatre envisage d’ouvrir une carrière à ciel ouvert pour exploiter le gypse du sous-sol, risquant de remettre en suspension des particules nocives… Les habitants se mobilisent. Image : Marc Planeilles, Montage : Marc Planeilles, Production : Crescendo Films et France 3 Paris Île-de-France Avec la participation de France Télévisions

QUI CONTRÔLE LA MER ? Baudouin Koenig, 85 min, 2015, France

Des cargos de plus en plus imposants déchargeant des conteneurs en nombre exponentiel dans des ports démesurés : en ddémultipliant les échanges, la mondialisation a radicalement transformé le visage du commerce maritime. Le ballet incessant de 53 000 navires sur les mers du globe – plus de 90 % du commerce planétaire – est ainsi devenu une figure obligée de l’économie contemporaine. "Celui qui commande la mer commande le commerce ; celui qui commande le commerce commande la richesse du monde et par conséquent le monde lui-même." disait Sir Walter Raleigh, célèbre explorateur britannique du XVIe siècle. Radiographie d’un univers complexe à travers de nombreux témoignages. Image : Baudouin Koenig, Montage : Serge Turquier, Co-Production : Mano a Mano / Arte France

JHARIA, UNE VIE EN ENFER Jean Dubrel et Tiane Doan Na Champassak 52 min, 2015, France

Jharia est une ville minière du nord-est de l’Inde où se trouve l’un des plus riches gisements de charbon du pays. Depuis près de cent ans, les mines, mal entretenues, sont ravagées par un feu incontrôlable et dévastateur qui se propage de veine en veine. Les flammes rongent le sous-sol, jaillissent de la terre, enveloppent la région dans d’épaisses fumées toxiques. Pour les habitants, ce charbon qui était une richesse est devenu une malédiction… Image : Tiane Doan Na Champassak, Montage : Amélie Degouys, Production : EKLA Production, Avec la participation de France Télévisions

DIRTY GOLD WAR Daniel Schweizer, 68 min, 2015, Suisse

Un voyage dans l’envers du décor au cœur de l’industrie très prospère de l’or. Un périple dans plusieurs pays du nord au sud, qui nous conduit sur les lieux des nouvelles ruées vers l’or dévastatrices, du plus profond du Brésil au Pérou, de l’Amazonie à l’Altiplano. D’un côté, les vitrines étincelantes des bijouteries et l’industrie du luxe et de l’autre, en amont de cette chaîne, la condition des damnés de l’or sale, des indiens aux activistes qui luttent contre ce cartel opaque. L’or est le métal précieux le plus porté dans le monde, sans que personne ne se pose la question de son origine. Une lutte se prépare entre, d’un côté l’industrie et les producteurs d’or sale et de l’autre, les combattants pour un « or vert ». Image : Patrick Tresch, Montage : Sebastian Sepulveda, Production : Rita Productions

BOLIVIE, L’ENFANCE AU TRAVAIL Jean-Baptiste Jacquet, 52 min, 2015 France

En Bolivie, les enfants et adolescents travailleurs sont incontournables : ils seraient 850 000 dans le pays, un enfant sur trois : cireurs de chaussures, vendeurs ambulants, laveurs de pare-brises... Jusqu’à présent, ces activités étaient illégales, mais depuis juillet dernier, les petits Boliviens peuvent travailler en toute légalité… dès l’âge de 10 ans. Le plus étonnant, c’est que cette loi a été adoptée sous la présidence d’Evo Morales, sous la pression d’un syndicat d’enfants travailleurs, qui a mené une campagne incroyable pour que l’âge légal soit abaissé à 10 ans. Avec cette décision, le débat sur le travail des enfants est relancé, dans une société qui ne peut pas s’en passer et qui doit protéger les plus vulnérables d’entre eux… Image : Olivier Le Héllard, Montage : Eulalie Korenfeld, Production : Baozi Production, Avec la participation de France Télévisions PERDRE SA VIE À LA GAGNER Liza Fanjeaux, 53 min, 2015, France

Chaque jour, en France, entre 6 et 10 personnes meurent de maladies professionnelles. Malgré le scandale de l’amiante et les progrès de la technologie, plus de deux millions de salariés français continuent d’être régulièrement exposés à des cancérogènes sur leur lieu de travail. La crise économique que connaît le pays ces dernières années n’a fait qu’accentuer cette réalité. Ouvriers précaires, recours à la sous-traitance, pression de l’emploi : beaucoup de travailleurs doivent choisir entre « le salaire d’aujourd’hui » et la « santé de demain ». Ce film raconte le combat de celles et ceux qui, derrière les portes d’usines et au sein d’associations, dénoncent cette épidémie invisible. Image : Marie-Laure Gautier et Franck Carimalo, Montage : Paolo De Vigneras, Production : Magneto Presse, Avec la participation de France Télévisions

MON PRÉSIDENT EST EN VOYAGE D’AFFAIRES Laurent Richard, 70 min, 2015, France

François Hollande a conclu, depuis son élection, un grand nombre d’accords commerciaux à l’étranger : Arabie Saoudite, Qatar, Angola… Les coulisses des voyages présidentiels montrent comment se met en place la realpolitik pratiquée au sommet de l’État. De nombreux chefs d’entreprise français qui cherchent de nouveaux contrats font partis du voyage. En 2014, une délégation présidentielle s’est rendue en Azerbaïdjan, dirigé par Aliyev et son clan, l’une des dictatures les plus répressives au monde, petit pays qui regorge de pétrole et de gaz mais où les droits de l’homme sont bafoués sans vergogne. La presse est muselée et des journalistes sont enfermés dans les geôles de Bakou pour avoir dénoncé la corruption qui règne dans le pays et principalement à la tête de l’État. Image : Emmanuel Bach et Pedro Brito Da Fonseca, Montage : Mathieu Goasguen, Production : Premières Lignes Télévision, Avec la participation de France Télévisions

DOCTEUR MUKWEGE LA COLÈRE D’HIPPOCRATE Thierry Michel, 53 min, 2015, Belgique

Dans l’hopital de Bukavu, à l’est de la République Démocratique du Congo, le docteur Mukwege est le chirurgien qui soigne des milliers de femmes, qui ont été violées, mutilées et martyrisées durant tous les conflits que le pays a connus. Il a obtenu en 2014 le Prix Sakharov, décerné par l’Europe, pour sa lutte incessante pour dénoncer l’impunité dont jouissent les coupables. Il a récemment été l’objet d’une nouvelle tentative d’assassinat à laquelle il a échappée. Il vit aujourd’hui sous protection des Casques bleus. Les femmes qu’il répare le soutiennent et le vénèrent, pour ce qu’il fait pour elles et leurs enfants… Image : Michel Techy, Montage : Idriss Gabel, Co-Production : Les Films de la Passerelle / Ryva Production / RTBF, Avec la participation du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie Bruxelles et de Voo / RTS / TV5 Monde / Coopération belge au développement - DGD / SPF Affaires étrangères / OIF / Creative Europe – Media Programme of the European Union / Parlement Européen Distribution

MIGRANTS, LA SOLUTION PACIFIQUE Renaud Villain et Ludovic Gaillard, 59 min 2015, Royaume-Uni

Ce sont deux îles perdues dans l’océan pacifique. Deux minuscules îles, parmi les plus pauvres du monde. Leurs noms : Manus et Nauru. Rares sont ceux qui connaissent leur existence. Pourtant, ces îlots cachent une situation que le grand pays voisin, l’Australie, voudrait à tout prix garder secrète. C’est en effet là que depuis 2001 et surtout 2012, il enferme, littéralement, dans des conditions absolument déplorables, les migrants qui tentent d’atteindre ses côtes de façon clandestine. Image : Renaud Villain, Montage : Ludovic Gaillard, Production : Babel Press, Avec la participation de Spice

BERLUSCONI ET LA MAFIA, SCANDALES À L’ITALIENNE Olivier Toscer, 56 min, 2015, France

Du roi de la télé-poubelle à l’aventurier qui s’est maintenu au centre de la vie politique italienne depuis 20 ans, le destin de Silvio Berlusconi mêle tous les ingrédients d’un thriller politique à peine croyable. Ses relations incestueuses avec la mafia, son génie de la corruption, sa guerre incessante avec l’État de droit et son mépris du qu’en dira-t-on, restent inégalés encore aujourd’hui, sur le vieux continent. Ce personnage de théâtre, caricature vivante de tous les défauts de son pays, est resté au centre de la vie politique dans la troisième puissance d’Europe. Comment la « supercherie Berlusconi » a-t-elle pu tenir si longtemps ? Quel a été le véritable rôle de ses télévisions et des médias italiens ? Comment la mafia italienne l’a soutenu dans la folle conquête du pouvoir ? Image : Christophe Maizou, Montage : Marion Chataing, Production : CINÉTÉVÉ, Avec la participation de France Télévisions, RTS et RTBF MÉDICAMENTS SOUS INFLUENCE Romain Icard, 69 min, 2015, France

Selon les dernières estimations, 15 à 20 000 décès seraient liés aux médicaments chaque année en France. En plus de vingt ans de carrière, Bernard Dalbergue a tout connu du monde des laboratoires pharmaceutiques. Début 2011, il a décidé de quitter ce milieu, ses pratiques, ses mensonges. Il a surtout décidé de nous révéler ce qu’il savait de son dernier employeur : le laboratoire international Merck. L’enquête décrypte, sur plusieurs mois, les conditions de mise sur le marché international de trois médicaments : le Gardasil, le Vioxx et le Victrelis, des produits utilisés par des millions de personnes en France. Image : Ludovic Tourte, Montage : Matthieu Lere, Production : Nilaya Productions, Avec la participation de France Télévisions LES ENFANTS DU PÉCHÉ Saskia Weber et Nicolas Glimois, 54 min 2015, France

En mai 2014, un scandale éclate à Thuam dans l’ouest de l’Irlande. Sur un ancien terrain d’un Mother and Baby Homes, 795 enfants âgés de 1 à 9 ans seraient enterrés clandestinement dans une fosse septique inutilisée. L’Irlande comptait des dizaines de ces foyers-prisons pour mères célibataires et leurs bébés illégitimes. Nombreux d’entre eux étaient séparés de leur mère et vendus à l’adoption. Les témoignages de survivants redonnent une dignité à tous ces « enfants de la honte et du péché » morts dans entre 1925 et 1961 de malnutrition et de manque de soins. Image : Christophe Busché, Montage : Gauthier Larnicol, Production : Sunset Presse, Avec la participation de France Télévisions ELLES SONT DES DIZAINES DE MILLIERS SANS ABRI Mireille Darc et Nathalie Amsellem , 55 min 2015, France

En France, 2 millions et demi de femmes vivent sous le seuil de pauvreté. Avec le temps et l’habitude, celles qui vivent dans la rue sont devenues invisibles. C’est une réalité qui dérange mais qui est de plus en plus fréquente, qu’elles soient jeunes ou plus âgées, leur vie au jour le jour est difficile. Avoir un repas chaud, rechercher un endroit où dormir, trouver des couvertures ou des vêtements, c’est une bataille qu’elles mènent au quotidien pour survivre. Certaines sont sans abri, d’autres l’ont été ou sont menacées de l’être. Ces femmes, aux itinéraires cabossés, sont en équilibre sur le fil de la vie. Image : Florent Genieys, Montage : Nathalie Ansellem, Production : Jaraprod, Avec la participation de France Télévisions

TAPIE ET LA RÉPUBLIQUE, AUTOPSIE D’UN SCANDALE Thomas Johnson et Laurent Mauduit 70 min, 2015, France

Retour sur l’un des plus importants scandales d’État survenu au cours de la Ve République : l’affaire de l’arbitrage Crédit Lyonnais-Adidas, pour laquelle Bernard Tapie et cinq autres acteurs sont mis en examen pour « escroquerie en bande organisée ». La justice soupçonne un détournement de fonds publics hors norme, atteignant les 405 millions d’euros. Cette saga judiciaire et politico-financière permet de découvrir un « capitalisme à la française » : un système opaque qui met à l’épreuve les institutions de la République et les principes de démocratie dont elle se revendique. Image : Katell Djian, Montage : Jérôme Legrand, Co-Production : Nova Production et INA, Avec la participation de Public Sénat et France Télévisions AU NOM DE L’ORDRE ET DE LA MORALE Bruno Joucla et Romain Rosso, 64 min 2015, France

Entre 1940 et 1980, en Suisse, des milliers d’enfants furent soustraits à leurs familles et placés dans des institutions religieuses car leurs familles étaient jugées indigentes ou alcooliques. Des jeunes filles-mères furent jetées en prison sans procédure judiciaire, ou contraintes d’avorter ou stérilisées parce que déclarées débiles. Tous victimes d’une société éprise d’ordre et de conformisme qui pensait qu’il fallait à tout prix les mettre à l’écart pour le bien de tous. Derrière l’image d’une Suisse souvent présentée comme un exemple de démocratie, apparaît un drame humain d’une ampleur insoupçonnée… Image : Thibault Delavigne, Montage : Bruno Joucla, Production : What’s Up films, Avec la participation de France Télévisions L’ÎLE AUX ENFANTS DE L’EXODE Sarah Lebas et Cyril Thomas, 50 min, 2015 France

Sur l’île grecque de Lesbos, les migrants qui ont fuit la guerre et l’insécurité arrivent dans les camps avec leurs enfants qui ont entre 5 et 15 ans, en espérant trouver un avenir meilleur en Europe. Ces enfants s’appellent Mary, Oussama, Ayman ou Jumana, ils racontent le calvaire des migrants, l’horreur de la guerre et leur rêve d’une vie plus douce à laquelle ils croient. Ces mots d’enfants, crus, émouvants, souvent drôles et parfois terribles viennent bousculer nos consciences… Image : Cyril Thomas, Montage : Damien Pasinetti, Production : CAPA Presse, Avec la participation de France Télévisions THE WITNESS (LE TÉMOIN) Mohamad Salahat et Samar Sadrous 50 min, Suède / Qatar

Lorsque le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) ouvre le procès contre les suspects du Hezbollah liés à l’assassinat de Rafic Hariri et des 22 autres impliqués, beaucoup s’interrogent sur la légitimité de la cour. L’enquête a été mal menée. La responsabilité de la Syrie dans l’assassinat avait été établie dans des rapports qui ont été adressés à l’ONU. Le principal témoin Abd Albaset Bani Auda décrit dans ce film les relations entretenues avec les enquêteurs suédois pour le compte de l’ONU. Grâce à des appels téléphoniques et des documents secrètement enregistrés, l’histoire de la relation entre Auda et les Nations Unies se révèle. Image : William Johansson, Montage : William Johansson, Co-production : Laïka Film &Télévision AB / Al Jazeera Arabic

D.A.E.C.H., NAISSANCE D’UN ÉTAT TERRORISTE Jérôme Fritel, 55 min, 2015, France

L’État islamique en Irak et au Levant, DAECH en arabe, contrôle aujourd’hui un territoire grand comme la moitié de la France, à cheval sur deux pays, la Syrie et l’Irak. Sa fortune est comparable à celle d’un pays africain. L’organisation est devenue une sorte d’État hors la loi qui attire militants et combattants du monde entier. Inconnue il y a un an, cette association criminelle est née en Irak sous l’occupation américaine et est devenue une multinationale de la terreur. Comment est apparu DAECH et quel est son modèle économique ? Peut-il encore étendre son territoire ? Comment lutter contre une structure qui ne dépend plus de financements extérieurs ? Image : Stephan Villeneuve, Montage : Seamus Haley, Co-Production : PAC Presse / ARTE GEIE, Avec la participation de ARTE, RTS et RTBF

SÉLECTION OFFICIELLE

COMPÉTITION INTERNATIONALE - DE 40 MIN

Sélection de 15 films qui couvrent l’actualité internationale... Les reporters ramènent l’information la plus sensible et proche des gens. Un panorama de l’actualité du monde.

Présidente du jury Anne Gintzburger, productrice Chasseurs d’Étoiles, journaliste et réalisatrice Avec Thomas Dandois, journaliste, réalisateur, lauréat du Grand Prix – 40 min FIGRA 2012 Yuri Maldavsky, réalisateur, lauréat du Prix du Public + 40 min FIGRA 2015

Le jury attribuera le Grand Prix du Figra (- de 40mn) et une Mention Spéciale. Le jury Prix Aïna Roger ESJ Lille - Figra décernera son prix à une première oeuvre, issue de la sélection officielle.

L’AFFAIRE DES FRÈRES DEWBERRY : LA PISTE DES SECRETS Jean-Sébastien Desbordes, Matthieu Martin et Nicolas Berthelot, 39 min, 2015, France

En décembre 1994, dans la petite ville de Beaumont, au Texas, le corps d’Elmer Rode, doyen de la prestigieuse Université de Lamar, est retrouvé avec quatre balles dans la tête. Le procureur chargé de l’affaire veut trouver au plus vite des coupables. Deux jeunes de la ville, Christopher et John Dewberry, 20 et 17 ans, seront dénoncés par un ami et condamnés à la perpétuité pour Christopher et à la peine de mort pour John qui sera commuée en peine à perpétuité. 20 ans plus tard, le détective privé britannique Chris reprend toute l’enquête. Il retourne sur la piste de chaque témoin de l’époque et des secrets de cette affaire, il va faire une découverte majeure… Image : Matthieu Martin, Montage : Nicolas Berthelot, Production : France 2

PARAGUAY : L’ORCHESTRE DES INSTRUMENTS RECYCLÉS Nathalie Georges, Eric Bergeron, Thomas Lecourt et Pascal Bach, 25 min, 2015, France

Quand des instruments de musique fabriqués à partir de déchets recyclés font la renommée d’un orchestre de 40 musiciens… « Le monde nous envoie ses déchets, nous lui renvoyons de la musique », la devise de l’orchestre de Cateura, un quartier pauvre de la capitale paraguayenne où 25 000 personnes vivent à quelques mètres de la plus grande décharge d’Asunción. Le changement par la musique, c’est l’idée originale qu’a eu Favio Chavez en 2006 : fabriquer des instruments à partir de déchets récupérés sur les monticules d’ordures. Et depuis 3 ans, l’orchestre et ses 40 musiciens sillonnent le monde… Image : Éric Bergeron, Montage : Pascal Bach, Production : ARTE GEIE

MOLDAVIE, UNE SI LONGUE ABSENCE Anne-Charlotte Gourraud, 30 min, 2015 France

En Moldavie, avec un chômage endémique dans les zones rurales, plus d’un million de moldaves, un tiers de la population, sont partis en Europe, en Russie ou en Roumanie, le pays voisin qui parle la même langue et dont l’histoire est commune. Les villages ruraux et les terres noires, un temps si fertiles, se vident. Les enfants sont livrés à eux-mêmes ou gardés par les grands-parents. Sans perspective d’avenir, des générations entières sont sacrifiées. L’argent des migrants représente aujourd’hui un quart du PIB moldave. Tiraillé entre l’Europe et la Russie, l’avenir peine à se dessiner malgré les aides de la communauté européenne. Image : Anne-Charlotte Gourraud, Montage : Bruno Maruani, Production : Wild Angle Productions, Avec la participation de Public Sénat

LES ENFANTS DE LA FÉE Yann Le Gléau et Sébastien Mesquida 38 min, 2014, France

Késaj Tchavé ou “les enfants de la fée“. Cette troupe de chant et de danse réunit une vingtaine de jeunes artistes roms âgés de 6 à 25 ans. Entraînés par le bouillant Ivan Akimov, ils transmettent leur culture et leur soif de vivre partout en Europe. Un miracle tsigane qui prouve que cette communauté peut réussir même quand tout contribue à la faire échouer. Image : Yann Le Gléau, Montage : Sébastien Mesquida, Co-production : What’s Up Productions et ARTE GEIE

INDE-NÉPAL, UN REIN À TOUT PRIX Louis Milano Dupont et Ludovic Gaillard 27 min, 2015, Royaume Uni

En Inde, le don d’organes est encadré par la loi et seule la famille, ou des proches pouvant prouver un lien, sont autorisés à donner leur organe. Le rein est l’organe le plus transplanté au monde. L’Inde est le deuxième rang de la planète en terme de transplantation. La pénurie est telle qu’elle a engendré un marché clandestin sans frontières. Depuis 20 ans, le Népal, petit pays voisin, est devenu un « réservoir » de donneurs, victimes de réseaux de trafiquants sans scrupules… Image : Hélène Eckmann, Montage : Ludovic Gaillard, Production : Babel Press, Avec la participation de ARTE GEIE INDE, LE PAYS DES ESCLAVES MODERNES David Muntaner, 26 min, 2015, Royaume-Uni

Les esclavagistes ont trouvé de nouveaux moyens plus subtils pour asservir les hommes. On ne parle plus seulement d’hommes ou de femmes enchainés. Aujourd’hui il peut s’agir de traite d’êtres humains, d’exploitation sexuelle, de travail forcé, de servitude pour dette ou de mariage forcé ou arrangé. Un nouveau terme existe pour désigner les victimes de ce système : les « travailleurs asservis » ou « travailleurs forcés ». Du nord au sud de l’Inde, des plaines du Penjab jusqu’aux forêts du Karnataka, découverte de ce nouveau visage de l’esclavage moderne… Image : David Muntaner, Montage : Victoria Logan, Production : Babel Press, Avec la participation de ARTE GEIE

LIBYE, LA CHARIA AUX PORTES DE L’EUROPE Kamal Redouani, 32 min, 2015, France

Depuis le 19 mars 2011, jour du lancement de l’opération Harmattan en Libye, qui a vu la chute du régime et la mort de Kadhafi, quatre longues années se sont écoulées et la Libye est aujourd’hui plongée dans le chaos. Été 2015, les milices islamistes de Fajr Libya - "l’aube de la Libye" - sont passées à l’offensive. Ce mouvement hétéroclite a notamment repris Tripoli, la capitale, par les armes. Le gouvernement officiel a dû s’exiler à 1000 km plus à l’ouest, dans la ville de Tobrouk... L’État islamique a pris position dans le pays et nombreux sont les libyens qui le rejoignent… Image : Kamal Redouani, Montage : Sylvie Millet, Production : Capa Presse, Avec la participation de France Télévisions BIRMANIE : LA MALÉDICTION DES ROHINGYAS Gwenlaouen Le Gouil, Brice Lambert et Jean-Laurent Bodinier, 24 min, France 2015

Déchue de sa nationalité birmane, cette minorité musulmane de l’est du pays est aujourd’hui la première victime d’une poussée xénophobe sans précédent. Leur exode a fait des centaines voire des milliers de morts. Nul ne le sait précisément, tant le sort des Rohingyas semble laisser le monde indifférent. En trois ans, cent mille d’entre eux auraient déjà fui la Birmanie, les camps dans lesquels ils sont parqués, les violences dont ils sont victimes, à bord d’embarcations de fortune et sous la coupe de trafiquants d’êtres humains. Image : Brice Lambert, Montage : Jean-Laurent Bodinier, Co-production : Cargo Culte Productions / ARTE GEIE

CANCER À GAZA : LA DOUBLE PEINE Aline Fontaine, Caroline Leduc et Thomas Lonceint-Dumaine , 25 min, 2015, France

Derrière les guerres et les ruines de Gaza, près de deux millions de personnes luttent, au quotidien, pour survivre. Les femmes, elles, affrontent, souvent impuissantes, une maladie qui dévore leur poitrine : le cancer du sein. Une lutte qu’elles mènent aussi contre la société car le cancer du sein est un tabou. 40 % des femmes atteintes ont moins de 40 ans et beaucoup d’entre elles cachent leur maladie par peur du préjugé et du rejet… Les hôpitaux n’ont ni médicaments, ni appareils en état de marche. Pour être soignées, elles n’ont d’autre choix que de se rendre en Israël ou en Egypte… Image : Caroline Leduc, Montage : Thomas Lonceint-Dumaine, Production : Découpages, Avec la participation de ARTE GEIE

COLOMBIE : LE CRIME NE PAIE PAS Dorothée Ollieric et Alexis Fischer, 20 min 2015, France

En Colombie, pour lutter contre la violence endémique, on a choisi la manière forte pour faire de la prévention : les enfants sont amenés en prison pour rencontrer des prisonniers et même des assassins. Une rencontre impressionnante qui les marque pour la vie. Et les homicides sont en recul à Medellin, comme dans le reste du pays… Image : Alexis Fischer, Montage : Christophe Obert, Production : France2  

N’OUBLIEZ PAS DE PRIER POUR MOI Lionel Feuerstein, Karine Comazzi, Patrice Brugère, Nicolas Berthelot et Claire Aubinais, 39 min, 2015, France

« N’oubliez pas de prier pour moi », c’est ainsi que le pape François termine toutes ses allocutions. Comme s’il était inquiet… Comme s’il se sentait seul… Le Pape François est très populaire. Mais dans l’ombre, il s’est aussi créé des ennemis puissants… comme la curie romaine, le gouvernement du Vatican, la mafia italienne et même DAECH qui le menace de mort. Lors de son déplacement en Turquie, l’alerte était au maximum, alors que le Pape François refuse les voitures blindées... Image : Benjamin Jeunehomme, Montage : Nicolas Berthelot et Claire Aubinais, Production : France 2

HAYA, REBELLE DE RAQQA Claire Billet et Lyana Saleh, 24 min, 2015 France

Haya, Syrienne de 26 ans, originaire de Raqqa, a participé dès les premiers jours aux manifestations pacifistes contre le régime de Bachar El Assad. Réfugiée en Turquie, elle a choisi de revenir dans sa ville à Raqqa, tombée aux mains de l’État Islamique, pour tourner clandestinement des images témoignant du quotidien de la population avant les bombardements de la coalition, images diffusées par les télévisions du monde entier. Reconnue et dénoncée par des Raqqawis membres de DAECH, la jeune femme a fui en France comme réfugiée politique. Image : Claire Billet, Montage : Dani Abou Loh et Claire Billet, Production : France 24, Avec la participation de France 24 et ARTE GEIE

BURUNDI : ILS ONT TUÉ LA DÉMOCRATIE Charles Emptaz et Pierre Creisson, 37 min 2015, France

Mai 2015, le Burundi s’enflamme avec l’annonce du de son président Pierre Nkurunziza, de briguer un troisième mandat jugé anticonstitutionnel qui déclenche à Bujumbura des dizaines de milliers de manifestations. Fanny, chef révolutionnaire, tente d’entrer au centre ville pour se faire entendre. Ils se battent avec des pierres et des cocktails Molotov et les milices du Président répondent avec des rafales de Kalachnikov. Plus de 100 000 burundais se réfugient au Rwanda et dénoncent la terreur. La répression s’abat sur la population… Image : Pierre Creisson, Montage : Xavier Gaillard, Co-production : La Bonne Prod / ARTE GEIE LE COMBATTANT DE LA PAIX, BENJAMIN FERENCZ Michaël Prazan, 30 min, 2015, France

Brillant juriste de 27 ans à peine, Benjamin Ferencz fut le plus jeune procureur en charge de juger les criminels nazis à Nuremberg en 1946. Infatigable combattant de la paix, il a sans cesse œuvré pour un monde plus humain, gouverné par les règles de droit. Poursuivant après guerre l’œuvre entamée à Nuremberg, Benjamin Ferencz a consacré sa vie à la justice internationale. C’est à ce titre qu’il fut l’inspirateur et l’architecte de la Cour pénale internationale, créée en 2002. Image : Stanley Staniski, Montage : Yvan Gaillard, Production : Kuiv Productions, Avec la participation de France Télévisions

CORÉE DU SUD : QUAND LES SENIORS SE DONNENT LA MORT Véronique Mauduy, 25 min, 2015, France

En Corée du Sud, chaque jour, près de 50 personnes mettent fin à leurs jours. Refusant d’être un fardeau pour la société, les vieux, précarisés et isolés, préfèrent mourir. Une génération qui s’est pourtant dévouée corps et âme pour reconstruire le pays au lendemain de la guerre de Corée, en la hissant au 13 ème rang des puissances industrialisées. Elle est aujourd‘hui sacrifiée et marginalisée dans un pays qui ne lui accorde que très peu de prestations sociales. Dans une société où l’individualisme a pris le pas sur le collectif, le mode de vie occidental a mis à mal les repères confucéens centrés autour de la dévotion et de l’entraide familiale. Image : Anne-Charlotte Gourraud, Montage : Philippe Corton, Co-production : Wild Angle Productions / ARTE GEIE

  SÉLECTION OFFICIELLE

TERRE(S) D’HISTOIR

E

Cette section poursuit le questionnement sur l’histoire du monde en présentant 12 films dans lesquels les archives prennent toutes leur valeur pour décrypter la société d’aujourd’hui. Les films sélectionnés remontent le temps et nous délivrent des pans entiers de notre histoire où les souvenirs de chacun se mêlent, ils éclairent notre présent avec le passé du monde. Créé en 2009, le Prix « Terre(s) d’Histoire » récompense le travail d’un réalisateur qui entend partager avec le public sa passion de l’histoire, conscient de l’importance de la mémoire.

Président du jury Jean-Charles Deniau, réalisateur Avec Gulya Mirzoeva, réalisatrice lauréate du Prix Terre(s) d’Histoire 2015 Daniel Roussel, réalisateur, journaliste

Le jury attribuera le Prix Terre(s) d’Histoire Le jury Prix Aïna Roger ESJ Lille – Figra décernera son prix à une première œuvre, issue de la sélection officielle

UN VILLAGE EMPOISONNÉ PAR LA CIA ? PONT SAINT-ESPRIT 1951 Olivier Pighetti, 56 min, 2016, France

Août 1951 : Pont Saint Esprit, un village du Gard, devient fou. Les habitants hurlent dans les rues, se jettent par les fenêtres, voient des boules de feu partout. Il y aura 7 morts et 300 personnes intoxiquées. Pour expliquer ce drame, on élabore les théories les plus folles : farine empoisonnée, eau contaminée, sorcellerie… 60 ans plus tard, des documents déclassifiés venus d’Amérique font état d’expérimentations faites par la CIA sur des cobayes non volontaires. De l’après-guerre à 1975, l’agence américaine a réalisé des milliers d’expériences, à l’insu des gens : irradiations, électrochocs, drogues, lobotomies et même implant d’émetteurs dans le cerveau visant à créer des robots humains capables de tuer. Pont Saint Esprit fait partie de cette liste terrifiante d’expériences… Image : Olivier Pighetti, Montage : Fabienne Clavier-Kaufinger, Production : Piments Pourpes Productions, Avec la participation de France Télévisions

TUEZ HITLER ! LA CHANCE DU DIABLE Frédéric Tonolli, 90 min, 2015, France

De nombreux attentats contre Adolf Hitler ont été organisés entre 1933, date de sa prise du pouvoir et 1944. Les deux plus célèbres sont ceux qui furent fomentés par Johann Georg Elser, un ébéniste, le 8 novembre 1939 à Munich et par Claus Von Stauffenberg, officier de la Wehrmacht, le 20 juillet 1944, au quartier général d’Hitler. Elaborées par des ouvriers, des syndicalistes, des aristocrates ou des officiers de haut rang, toutes ces tentatives échouèrent et la plupart de leurs instigateurs y laissèrent leur vie. Image : Frédéric Tonolli, Montage : Gauthier Larnicol, Production : Sunset Presse, Avec la participation de HD1

17 AVRIL 1975, LES KHMERS ROUGES ONT VIDÉ PHNOM PENH Philippe Tourancheau, 52 min, 2015

Le 17 avril 1975, les Khmers rouges entrent dans Phnom Penh et renversent le régime du général Lon Nol, soutenu par les américains et ordonnent le même jour aux habitants de quitter la ville. Les Khmers rouges exécutent leur plan de ruralisation forcée. La moitié de la population va ainsi se retrouver dans les rizières, pour y être rééduquée. Un quart de la population du pays y trouvera la mort. Grâce à des archives et des témoignages inédits, ce film s’attache à raconter les derniers jours des étrangers réunis dans l’ambassade de France et le sort des dignitaires réfugiés, ceux qui ont cru à la révolution jusqu’à la libération des vietnamiens le 7 janvier 1979, qui chassèrent les Khmers rouges de Phnom Penh. Co-auteurs : Richard Poisson, Cédric Harrang, Image : Madjid Chir, Montage : Cédric Harrang, Production : Eclectic Production/Eclectic Presse, Avec la participation de France Télévisions

ÖCALAN ET LA QUESTION KURDE Luis Miranda, 53 min, 2015, France

La résistance des Kurdes contre les troupes de l’Etat Islamique pendant le siège de la ville de Kobane a mis en lumière ce peuple oublié par l’histoire officielle. En Turquie, où vivent la majorité des kurdes du Moyen-Orient, les différents gouvernements ont perpétué une politique d’assimilation et de négation d’une rare violence. En 1983, le PPK -Parti de Travailleurs du Kurdistan dirigé par Abdullah Öcalan, déclare la guerre à l’État Turc. Le conflit qui s’ensuit va durer 30 ans et faire plus de 40.000 victimes et provoquer le déplacement de millions de personnes et la destruction de milliers de villages... Abdullah Öcalan, considéré par le pouvoir comme l’ennemi numéro 1, pourrait désormais jouer un rôle de médiateur et devenir "la voix de la paix" ainsi que l’écrivait récemment le magazine Time. Image : Luis Miranda, Montage : Marie-France Cuénot, Production : Crescendo Films, Avec la participation de ARTE GEIE, WDR et Vosges TV

LA IVème RÉPUBLIQUE : UNE FRANCE OUBLIÉE ? Antoine Léonard-Maestrati et Georgette Elgey, 72 min, 2015, France

En octobre 1946, la Constitution de la IVe République est adoptée. Sous son régime, la France vit une mutation exceptionnelle. En dépit de la crainte d’une troisième guerre mondiale, d’une instabilité ministérielle sans précédent, de grèves d’une violence et d’une ampleur exceptionnelles, elle entre dans les Trente Glorieuses et est à l’origine de la construction européenne. Mais elle doit aussi faire face à un phénomène majeur : la décolonisation, qui, avec la guerre d’Algérie, précipite sa fin en 1958. Des archives souvent inédites, des témoignages, des reconstitutions et des publicités de l’époque permettent de reconstituer cette société disparue. Image : Stéphane Patti, Montage : Emmanuelle Labbé, Co-Production : Electron libre Productions / France Télévisions Avec la participation de France Télévisions

LE SIÈGE Rémy Ourdan et Patrick Chauvel, 90 min 2015, France / Bosnie

À la fin du XXe siècle, Sarajevo a vécu le plus long siège de l’histoire moderne. C’est l’histoire d’un ghetto, d’une bataille et d’une résistance inouïe. Les habitants se sont organisés avec les moyens qu’ils trouvaient sur place en luttant pour leur survie. Les témoignages sont exceptionnels d’humanité et donnent à comprendre comment il a été possible de résister et survivre durant ces années de guerre. C’est une grande aventure humaine du siège de Sarajevo. Image : Nils Ruinet, Montage : Audrey Maurion, Co-production : Agat Films & Cie, Arte France, INA, SCCA PROBA

LES INTERNATS DE LA PEUR Montse Armengou et Ricardo Belis, 75 min 2015, Espagne

Sous le régime de la dictature de Franco des institutions religieuses catholiques ont été créées pour « aider » des enfants abandonnés et leur donner une éducation digne de la société de l’époque. En réalité ces lieux étaient de véritables camps de concentration où les enfants étaient maltraités et souvent abusés par le personnel qui en assurait la gestion. Ce système assez méconnu a perduré en Espagne jusque dans les années 80. Témoignages très forts et touchants sur ces histoires incroyables…

Image : David Bou, Montage : Joan Carles Calvera, Production : TV3 Télevisio de Catalunya

DAS REICH, UNE DIVISION SS EN FRANCE Michaël Prazan , 90 min, 2015

Le 6 juin 1944, alors que le Débarquement débute sur les plages normandes, Hitler fait appel à la division blindée SS Das Reich, basée à Montauban. Quinze mille hommes prennent la route avec une double mission : rejoindre au plus vite la Normandie et nettoyer les maquis français des résistants qui ne manqueront pas de s’interposer. Cette unité d’élite, composée de jeunes engagés – dont des Alsaciens – et de vétérans rompus aux méthodes punitives, va multiplier les atrocités, notamment à Tulle, où 98 hommes choisis au hasard sont pendus à des balcons ou à des réverbères, puis, à Oradour-sur-Glane, où elle massacre la population (642 morts). Soixante-dix ans après, l’histoire retient aussi que la plupart des bourreaux ont été amnistiés ou jamais inquiétés. Image : Laurent Chalet, Montage : Yvan Gaillard, Production : Nilaya Productions, Avec la participation de France Télévisions, Arte, de la DMPA et de la Fondation pour la mémoire de la Shoah

LA BATAILLE DU CHARBON Frédéric Brunnquell, 56 min, 2015, France

Si d’un côté, en août 1944, la vie revient après quatre années d’occupation, la France gît à terre et sa reconstruction est un autre combat, dont le plus âpre sera la bataille du charbon. Dans le nord de la France, en Lorraine et dans une moindre mesure dans le Sud, elle durera de 1944 à 1948 et impliquera plus de 100 000 hommes et autant de familles. Elle fera des morts, des orphelins, on y croisera des privations, on y parlera politique, épuration, lutte de classes, communisme, trahison et héroïsme. En octobre 1948, une grève de 300 000 mineurs sera sévèrement réprimée. Ceux qui furent arrêtés seront licenciés à leur sortie de prison. Témoins et films d’époque permettent de donner vie à ces évènements peu connus jusqu’à ce jour. Image : Frédéric Brunnquell, Montage : Laure Matthey, Production : Morgane Production, Avec la participation de France Télévisions

1965, PREMIÈRE CAMPAGNE POUR L’ÉLYSÉE Cédric Tourbe, 59 min, 2015

En décembre 1965 se tenaient les premières élections présidentielles au suffrage universel direct de l’histoire de la Vème République. Une campagne électorale qui se déroule à la télévision et qui offre, pour la première fois, une tribune officielle aux candidats de l’opposition dont la télévision - ultracontrôlée - ne parlait pas. Le général de Gaulle est sûr d’être réélu mais les choses ne vont pas se passer ainsi... 50 ans après, le film revient sur ce moment politique qui correspond également à une

véritable innovation institutionnelle, à laquelle les français se sont pris d’une passion qui dure toujours. Image : Grégoire De Calignon, Montage : Jean-Baptiste Beaudoin, Production : Agat Films & Cie, Avec la participation de France Télévisions

LES DÉRACINÉS, L’EUROPE EN 45 Jérôme Lambert et Philippe Picard, 53 min 2015, France

Entre 1945 et 1949, le visage de l’Europe va radicalement changer. À l’issue de la capitulation du Troisième Reich, les alliés se partagent le continent. En quelques années, de la Pologne à l’Ukraine, les frontières de l’Europe Orientale seront redessinées, l’Allemagne démantelée puis divisée en deux États. Ce redécoupage des frontières va jeter sur les routes près de vingt millions de personnes dont ce film raconte l’histoire tragique et méconnue à travers les témoignages de survivants et d’images d’archives d’époque pour la plupart inédites. Image : Olivier Raffet, Montage : Françoise Tubaut, Co-production : Kuiv Productions / Planète +, Avec la participation de France Télévisions et RTS

DEUX BOMBES POUR UNE ESPIONNE Gérard Puechmorel, 52 min, 2015

C’est l’histoire à peine croyable de ce qui fut la plus grande aventure d’espionnage du XX° siècle. Le vol des plans de la bombe atomique américaine par les services secrets Soviétiques, constitue en effet l’un des plus hauts faits d’arme de l’espionnage des temps modernes. L’espionne russe Elisabeth Zarubina a réussi à infiltrer la société américaine et voler les plans qui ont donné la bombe atomique à Staline. Cette mission a déterminé très certainement la future configuration de la Guerre Froide. Image : Pascal Sentenac, Montage : Benoît Salomon, Production : Anaprod, Avec la participation de Planète   SÉLECTION OFFICIELLE

AUTREMENT VU

Avec 15 films, cette section pose sur la société un autre regard plus personnel, plus intime. Tous ces portraits, ces vies bousculées, ces engagements s’attachent à montrer une autre réalité du monde avec une justesse de ton et une sensibilité qui trouve sa place sur « Les écrans de la réalité ».

Le Public attribuera le Prix du Public, parrainé par les Amis du FIGRA. Le jury du Prix Aïna Roger ESJ Lille - Figra décernera son prix à une première œuvre, issue de la sélection officielle

SOLAR IMPULSE, LE VOL PERPÉTUEL Éric Beaufils et Mathieu Czernichow 74 min, 2015, France

Le 9 mars 2015, Bertrand Piccard et André Borschberg s’apprêtent à vivre un moment unique : le voyage de leur avion Solar Impulse 2, propulsé exclusivement à l’énergie solaire. Sur 5 mois, les pilotes ont parcouru 35 000 kms pour franchir 5 continents et 2 océans. Ce film retrace la première partie de leur Tour du Monde. Un défi historique pour prouver que les technologies propres permettent d’accomplir l’impossible et d’apporter des solutions pour une meilleure qualité de vie sur la planète. Image : Mathieu Czernichow, Montage : Éric Beaufils, Production : Gédéon Programmes, Avec la participation de France Télévisions et RTS

L’HOMME AU HARPON Isabelle Christiaens, 75 min, 2015, Belgique

En Belgique, Alain a été condamné à quatorze ans de prison pour avoir tenté d’assassiner avec un fusil à harpon le mari de sa maîtresse – un homme violent qui menaçait de la tuer si elle le quittait. Incarcéré depuis quatre ans et demi, Alain espère obtenir une libération conditionnelle. Ce film raconte avec pudeur le combat d’Alain, entre la prison et sa famille pour se réinsérer et retrouver sa dignité. Image : Isabelle Christiaens, Montage : France Duez, Co-production : Novak Prod / ARTE GEIE, Avec la participation de la RTBF

NATURE, LE NOUVEL ELDORADO DE LA LA FINANCE Sandrine Feydel et Denis Delestrac, 90 min 2015, France

Histoire de la main mise, bancaire et financière planétaire, sur les ressources vivantes. Animaux et végétaux sont désormais transformés en produits bancaires et cotés en bourse. Un nouveau marché se développe : les espèces vivantes disparaissent, elles prennent donc de la valeur. L’environnement devient un capital spéculatif. Quel en sera le prix pour la nature et les hommes ? À l’heure où l’on craint le pire pour la biodiversité, ce documentaire foisonnant, révèle la financiarisation croissante des ressources naturelles par les banques. Combien vaut la forêt d’Amazonie ? Quelle est la valeur marchande du labeur incessant de pollinisation des abeilles ? La loi de l’offre et de la demande peut maintenant s’appliquer aux richesses naturelles... Image : Michel Anglade, Montage : Guillaume Quignard, Production : Via Découvertes Production et ARTE France

LA VILLENEUVE, L’UTOPIE MALGRÉ TOUT Vincent Massot et Flore Viénot, 52 min, 2015, France

Traumatisés par la diffusion d’un reportage d’Envoyé Spécial sur le quartier de La Villeneuve à Grenoble, les habitants se sont d’abord indignés en portant plainte contre France Télévisions puis regroupés autour d’initiatives contre la stigmatisation des "banlieues" et pour construire une nouvelle relation entre médias et quartiers populaires. L’Utopie proclamée lors de la construction de ce grand ensemble il y a plus de 40 ans ne serait donc pas morte ! Image : Vincent Massot, Montage : Sandrine Romet-Lemonne, Co-production : ON Y VA ! Media et Public Sénat

DANSE AVEC LE FN Paul Moreira, 90 min, 2015, France

Afin de comprendre pourquoi et comment tant de gens venus de la gauche ou de la droite républicaine pouvaient basculer en votant pour le Front National, Paul Moreira a pendant un an, suivi au plus près ces nouveaux électeurs. L’enquête livre les points de vue différents sur le terrain auprès des élites du pays et des militants du FN, en faisant le tri entre les fantasmes, les manipulations et les colères légitimes, les peurs, les brisures. Image : Pedro Brito Da Fonseca, Montage : Marc Boulay, Production : Premières Lignes Télévision, Avec la participation de Canal +

EXIL-SUR-SCÈNE Marina Paugam et Jean-Michel Rodrigo 62 min, France, 2015

Le théâtre Aleph est né à Santiago du Chili dans la ferveur universitaire de 68. Oscar Castro, son fondateur, jouait dans les camps de concentration du régime Pinochet jusqu’à ce que la junte militaire s’en débarrasse en l’envoyant à Paris. En arrivant en France, il est accueilli par Ariane Mnouchkine, Jack Lang et une poignée d’autres exilés. Il construit une nouvelle scène à Ivry-sur-Seine, refuge des exilés, des enfants et des artistes. Entre mime loufoque et Esperanto réinventé, c’est une histoire de théâtre du bonheur où l’on oscille en permanence entre rires et larmes. Image : Marina Paugam, Montage : Marina Paugam, Co-production : Mecanos Productions, Association Culturelle du Théâtre Aleph, Vosges TV et Cinaps TV

LE VEAU, LA VACHE ET LE TERRITOIRE Patrice Gérard, 52 min, 2015, France

À travers la vie d’une vache et d’un troupeau, nous découvrons, au fil des saisons, celle d’une ferme bio-dynamique. Une agriculture harmonieuse, inventive, engagée, respectueuse des sols, des animaux et des hommes et qui plus est, créatrice d’emplois. Une agriculture dont la recherche de l’autonomie maximum remet en cause radicalement le système en place. Une agriculture pleine de poésie, qui redonne véritablement du sens et un coup de jeune au métier de paysan. Image : Yoann Martineau, Montage : Mathieu Bretaud, Co-production : Les Films du Balibari et France Télévisions

AU NOM DE TOUS LES SEINS - INCERTAIN DÉPISTAGE Coline Tison, 53 min, 2015, France

Le cancer du sein tue chaque année 12 000 françaises. Afin de le combattre, l’État a mis en place une politique de santé publique de radiographie gratuite. Alors que la campagne bat son plein, la controverse monte. Et si se faire dépister causait plus de tort que de bien ? Le film suit quatre femmes dans le monde, soumises à la peur du cancer du sein. Leur histoire est le point de départ d’une aventure scientifique et humaine. Image : Bruno Victor-Pujebet, Montage : Cédric Harrang, Production : Les Bons Clients et La Jolie Prod, Avec la participation de France Télévisions

ET LE BAL CONTINUE Gueorgui Balabanov, 90 min, 2015 France / Bulgarie

En suivant les parcours d’un journaliste vedette, d’un garde du corps baraqué devenu député, d’un ancien des services secrets et d’un ex-dissident anti-communiste, le réalisateur raconte la mascarade que vit la société bulgare entre l’héritage de l’ère soviétique et l’entrée dans l’Union Européenne avec un vieux rêve américain chevillé au corps… Le film révèle avec un humour dévastateur, comment des systèmes sclérosés s’auto-reproduisent. Une tragi-comédie ironiquement proche de nous. Image : Stephan Ivanov, Montage : Vesselka Kiriakova, Production : Ladybirds Films et ARTE France, Avec la participation de Audiovideo Orphus

CASABIANDA, DES BARREAUX DANS LA TÊTE Antony Fayada, 53 min, France, 2015

La prison de Casabianda, en Corse, reste un exemple unique en Europe. Une prison "ouverte" sans barreaux aux fenêtres. Triés sur le volet, les détenus viennent à Casabianda pour travailler et se réinsérer, car c’est également la plus grande exploitation agricole de l’île. En soixante ans d’existence, les tentatives d’évasion ont été très rares, les actes de violences et les suicides quasi-inexistants. À travers les portraits de plusieurs détenus, le réalisateur a suivi, sur une année, le fonctionnement de cette prison d’exception. Image : Antony Fayada, Montage : Martine Armand, Co-production : Comic Strip Production et France Télévisions, Avec la participation de Planète + et Crime Investigation

CHARLIE 712, HISTOIRE D’UNE COUVERTURE Jérôme Lambert et Philippe Picard, 52 min 2015, France

Tout a commencé avec la préparation du numéro 712 de Charlie Hebdo et principalement de la Une. C’est Cabu qui dessine celle qui va être choisie avec le titre « Mahomet débordé par les intégristes », qui déclarait : « C’est dur d’être aimé par des cons ! ». À partir d’archives inédites filmées en février 2006, nous assistons à la naissance de cette couverture où sous nos yeux, Cabu, Wolinski, Cavanna et toute la rédaction de Charlie Hebdo, se battent pour la liberté de la presse et le droit à la caricature. Avec leurs dessins et leurs mots, ils défendaient la liberté de penser avec l’humour qui était leur seule arme. Image : Jérôme Lambert et Philippe Picard, Montage : Françoise Tubaut, Production : Bonne Compagnie, Avec la participation de France Télévisions et LCP

YOUNG ET MOI Sophie Nahum, 70 min, 2015, France

L’acteur de cinéma Tomer Sisley a entendu parler d’un très grand boxeur qui a été un jeune champion du monde : Victor « Young » Perez. C’est un boxeur, adulé et admiré de tout le monde. Il fut déporté pendant la guerre à Auschwitz, où il boxa. C’est une histoire méconnue qui fascine Tomer Sisley. Il veut en faire un scénario pour le cinéma, inspiré par son incroyable destin. Il part à la rencontre des derniers témoins de sa vie. Tomer Sisley poursuit cette quête sur la vie de Young dans un voyage qui va profondément le bouleverser… Image : Arnaud Mansir, Montage : Bob Rayers, Production : Hello Prod, Avec la participation de Canal +

SEX ADDICTS Alexis Marant et Florence Sandis, 52 min 2015, France

Ils seraient 5 % de la population sexuellement active à souffrir de ce trouble du comportement, et presque autant de personnes partageant leur vie à en subir les conséquences. Ce film s’attache à cinq d’entre eux, quatre hommes et une femme. Chacun à un stade différent de leur addiction. Samuel, Marc, Elodie, Max et Samir sont cinq français ordinaires, loin des clichés sur les dérives sexuelles des hommes politiques ou des vedettes du show business. Image : Alexis Marant, Montage : Olga Penot, Production : Capa Presse, Avec la participation de France Télévisions

LA FIANCÉE DU NIL Edouard Mills-Affif et Sherif El Ramly 63 min, 2015, France

Dans un village reculé du delta du Nil, au sein d’une famille traditionnelle égyptienne, un drame quasi antique se joue. Comme des milliers de jeunes filles à travers le monde, Heba doit épouser un homme qu’elle n’a pas choisi. L’ambiance vire peu à peu au psychodrame familial, avec ses secrets d’alcôve, ses intrigues, ses renoncements et ses mensonges. Image : Edouard Mills-Affif, Montage : Anne Riegel, Co-production : Temps Noir / France Télévisions, Avec la participation de LCPAN et TV 2M Maroc

LES REQUINS DE LA COLÈRE Jérôme Delafosse, 90 min, 2015, France

Depuis les « Dents de la Mer », ils cristallisent nos peurs les plus profondes, pourtant, tout ou presque de ce que l’on a raconté sur les requins est faux. Aventure, suspens, révélations. Ce film est une plongée en mer, à la découverte des requins les plus fascinants, pour comprendre d’où vient cette terreur primitive qu’ils nous inspirent, découvrir de quelle manière nous, consommateurs, participons sans le savoir au massacre de ces prédateurs pourtant indispensables à notre survie et comment il est encore possible de changer les choses pour sauver les océans. Image : Jean-Charles Granjon, Montage : Delphine Cohen, Production : Bonne Pioche, Avec la participation de Canal + et BeTV

AUTRES PRIX

PRIX COUP DE POUCE

En partenariat avec la CCAS* et PICTANOVO, le Coup de Pouce permet à un réalisateur d’aller au bout de son projet de film en lui donnant un coup de pouce. La CCAS Comité d’entreprise des électriciens et gaziers de France attribue une aide à la création et Pictanovo, soutient l’écriture du projet en attribuant une mention spéciale.

Président du jury Olivier Montels, directeur des antennes et des programmes régionaux France 3 Avec Guy Carassus, membre de la CCAS, partenaire du Figra Emmanuelle Demolder, responsable des aides à la production Pictanovo Jean-Michel Mazerolle, journaliste France Télévision, membre de la commission des journalistes de la SCAM

Le Coup de pouce : pourquoi ? Défendre un projet documentaire est une étape importante dans l’évolution professionnelle des réalisateurs. Après avoir réalisé un premier film, le deuxième projet est en route. Le réalisateur doit rencontrer un producteur et il est difficile de défendre un projet à ce stade transitoire. Le Figra souhaite jouer le rôle de tremplin en permettant à ces nouveaux talents de rencontrer des producteurs et des diffuseurs.

Le Coup de pouce : comment ? Le Figra veut sortir de l’exercice du pitch et accompagner le projet de film. La présélection effectuée par le festival donnera le ton et un dialogue s’engagera avec les réalisateurs autour des projets proposés. Le Figra se charge de rechercher des réalisateurs de premiers films. Un comité de lecture choisit 5 projets et visionne les premiers films des réalisateurs. Les cinq projets sélectionnés seront présentés devant un jury professionnel. Un seul remportera le « Prix Coup de Pouce FIGRA 2016. » Les cinq projets retenus seront mis en avant dans le catalogue « Coup de pouce » et présentés devant le jury, vendredi 1er avril de 14h à 16h, où ils rencontreront les producteurs et diffuseurs présents au Touquet.

À qui s’adresse le Coup de pouce ? Aux réalisateurs, qui ont déjà réalisé un premier film (étudiants, indépendants, réalisateurs qui se révèlent à tout âge) montrant ainsi leur capacité de réalisateur à mener un projet à terme et à tenir leurs engagements, qui ont écrit un projet pour un second film, l’idée, le résumé, la note d’intention, le scénario, le dispositif image et son, le traitement de l’image et du son ; et qui ont pu filmer des rushs de repérages. Et aux producteurs, en recherche de projets d’auteur. Ils sont conviés à assister au forum. Le festival encourage les coproductions et la mise en contact de sociétés de production autour d’un projet international.

Le Figra recherche un genre bien particulier : un projet de film dit documentaire de société ou grand reportage d’actualité. Le projet de film affirme le regard et le point de vue du réalisateur concernant les faits marquants de société, de l’actualité ou de l’histoire contemporaine.

*Cesarts Événements et la CCAS Depuis 2007, la Caisse Centrale de l’Action Sociale et Culturelle des électriciens et gaziers de France, est partenaire de l’Association CesArts Événements, organisatrice du FIGRA. Plusieurs actions ont été développées en direction des différents publics touchés par la CCAS. Des rencontres en présence des réalisateurs sont proposées autour des films du FIGRA dans des villes du Nord-Pas de Calais (Gravelines, Lille, Merlimont, Boulogne...) en collaboration avec les instances régionales de la CCAS. Le Centre de vacances de Merlimont accueille tous les ans les réalisateurs du Coup de Pouce. Depuis 2012, « Regards sur le doc » a été créé en Corse du sud au centre de vacances de Marinca à Porticcio. Six films en présence des réalisateurs sont proposés aux vacanciers du mois de juin.

COUP DE POUCE FIGRA 2016

BARBÈS BATAILLES un projet de Lydie Marlin, 52 min documentaire

La Goutte d’Or, quartier populaire connu pour sa population bigarrée, est cataloguée à la rubrique « faits divers ». Derrière l’image de ce quartier ghetto, il existe une mémoire, une longue tradition de mobilisations qui a contribué à l’émergence d’une parole politique de l’immigration. En revisitant le passé de lieux symboles, mais aussi ordinaires, ce film retrace l’histoire de combats méconnus, portés par ses habitants, et souligne le paradoxe d’une France à la fois terre de liberté et d’oppression.

Titre du 1er film réalisé : Tatars de Crimée, squatteurs sur la terre de leurs ancêtres

BURUNDI, LE COMBAT POUR LA DÉMOCRATIE un projet de Fabien Fougère, 40 min reportage

Mai 2015, le Burundi s’embrase. À l’annonce du président Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat jugé anticonstitutionnel, des dizaines de milliers de manifestants craignant l’instauration d’une dictature investissent les rues de Bujumbura. Le régime réprime sévèrement. En janvier 2016, l’ONU estime que les violences entre les deux camps ont déjà fait au moins 400 morts et 230 000 réfugiés. Cette crise politique aux allures de guerre civile fait craindre le réveil de tensions latentes entre Hutus et Tutsis. Christian, leader d’un groupe rebelle à Bujumbura, est le fil rouge de ce documentaire. Son engagement donne à voir les différentes facettes de ce conflit : le basculement des manifestations pacifiques en combats avec les forces de l’ordre, la répression méthodique du régime (assassinats, disparitions, viols collectifs, charniers), le musèlement des médias, la terreur et la fuite vers l’étranger de la population.

Titre du 1er film réalisé : Visite de Chez Françoise, la cantine des parlementaires

LES GARDIENS DE LA PLANÈTE un projet de Sophie Tardy-Joubert, 52 min documentaire

Bien loin des sommets climat et autres grandes messes politiques, c’est au fond de la forêt vierge amazonienne que l’on trouve les plus ardents activistes environnementaux. Dans les tribus indiennes, des hommes et des femmes ont adopté les techniques modernes de communication du monde occidental. Luttant désormais à armes égales contre les détracteurs du climat, ils forcent les gouvernements et les grandes compagnies à changer de pratiques.

Titre du 1er film réalisé : Bébés sur mesure

LE MAUVAIS SANG un projet de Boris Szames, 90 min documentaire

Règles, ragnagnas... On prête bien des noms à cette « malédiction ». Ce phénomène physiologique constitue pourtant un tabou social depuis l’Antiquité. Comment ce « mauvais sang » cristallise-t-il à lui seul les enjeux d’un débat qui met en lumière la place et la représentation de la Femme au sein des sociétés post-modernes industrialisées ?

Titre du 1er film réalisé : Jeux de mains, jeux de vilains

RÉVOLUTION ROLLEGIRLS un projet de Margaïd Quioc, 26 min reportage

Dans un stade poussiéreux du Caire, Aya, Nermine, Nouran et leurs copines tournent en rond. Perchées sur de vieux patins à roulettes rafistolés, elles sont en Egypte les premières ambassadrices d’un sport féminin en plein boom en Europe et aux USA : le roller derby. Une course de vitesse où il faut faire tomber son adversaire. Malgré la pression sociale et les préjugés, elles s’apprêtent à organiser le 1er match de la discipline sur le continent africain...

Titre du 1er film réalisé : Une semaine en décembre

PRIX VARENNE WEB&DOC FIGRA

LE PRIX VARENNE WEB&DOC FIGRA s’adresse à des œuvres numériques éditées, notées par un jury de professionnels. La sélection des œuvres est basée sur le traitement original d’un sujet d’actualité et l’innovation offerte sur le média web, l’originalité de la forme narrative du documentaire et une information interactive mise en valeur. Un prix qui vise à identifier et encourager les nouveaux talents de la création.

Président du jury Rémi Bouquet Des Chaux, directeur de la Fondation Varenne Avec Soizic Bouju, journaliste, directrice de l’innovation éditoriale, directrice du Lab Centre France Rachida El-Azzouzi, journaliste Mediapart, co-auteure du webdoc « Sout el shalab, la voix des jeunes » Pierre-Henri Gibert, réalisateur, lauréat du Prix Varenne Web&Doc Figra 2015 Adrien Minard, réalisateur, lauréat du Prix Varenne Web&Doc Figra 2015 Marianne Rigaux, journaliste indépendante, réalisatrice de webdocumentaire

Samedi 2 avril de 17h à 18h Master Class du Prix Varenne Web & Doc Figra 2016 CLIMAT SOUS TENSION de Samuel St-Pierre

La section Web&Doc du Figra à pour objectif de réunir différents profils, journalistes, réalisateurs, documentaristes, webdesigners, producteurs, autour des enjeux entre l’usager et les productions audiovisuelles interactives.

WEBDOCUMENTAIRES SÉLECTIONNÉS :

UCHRONIQUES Thierry Tripod et Patrick Mallet

Projet hybride, mêlant étroitement le jeu, le documentaire et la fiction, UCHRONIQUES propose aux internautes de revisiter des évènements historiques majeurs et de les rejouer pour en changer le cours. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 12/05/2015 - Production : Brainworks / Francetv Nouvelles écritures http://uchroniques.nouvelles-ecritures.francetv.fr/

IJEN, DU SOUFRE AU SELFIE Charlotte Cieslinski et Sofia Fischer

Indonésie, île de Java. C’est l’histoire d’une mine de soufre à ciel ouvert devenue en quelques années la coqueluche des tours-opérateurs et des forums de voyage. La mine de Kawah Ijen attire à elle seule des milliers de touristes chaque année. Slalomant entre les mineurs sur l’unique sentier qui mène au cratère, ces drôles de voyageurs n’hésitent pas à les interrompre dans leur dur labeur. Mitigés, certains se résignent à poser pour une photo souvenir. Car à Ijen, le selfie est devenu dix fois plus rentable que l’extraction du soufre. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : décembre 2015 - Production : Arte reportage http://www.arte.tv/sites/story/reportage/ijen-du-soufre-au-selfie/

PREGONEROS DE MEDELLIN Thibault Durand et Angela Carabalí

Le webdocumentaire interactif des crieurs de rue colombien. Parcourez virtuellement Medellín et découvrez l’univers de ceux qui ont compris que, en amour comme en commerce, c’est par la voix qu’on séduit Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : avril 2015 - Production : Thibault Durand & Grupo Creativo Carabalí http://www.pregonerosdemedellin.com/#fr

L’HOMME AU HARPON Isabelle Christiaens

Il s’agit de créer une expérience interactive d’immersion sur la problématique de la réinsertion post-carcérale. L’objectif étant de faire changer les mentalités, de casser les préjugés et les jugements à l’emporte-pièce Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 12 mai 2015 - Production : Novak Prod http://www.rtbf.be/harpon/

CASQUES SUR LE FRONT Robin Braquet et Flavian Charuel

Ils étaient civils, mais la guerre les a rattrapés. Les casques blancs syriens portent secours aux populations, encerclées par les combats, qui subissent les bombardements quotidiens du régime. Anciens professeurs, boulangers, ingénieurs, étudiants… les membres de la Défense civile syrienne ont un principe : la neutralité. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 4 juin 2015 - Production : Autoproduit www.casquessurlefront.com

TROUBLED WATERS Isabelle Sylvestre

634 000 kilos de déchets sont déversés dans les océans chaque seconde, soit 20 milliards de tonnes de déchets par an, dont 80% proviennent des terres ! Que pouvons-nous bien y faire ? Depuis deux ans, la documentaliste Isabelle Sylvestre a voyagé à travers l’Europe pour comprendre comment les Européens affrontent cette situation écologique alarmante. Des volontaires qui font des campagnes actives en porte-à-porte, aux politiciens qui luttent contre le soi-disant « dilemme » entre l’emploi et réglementations environnementales ; de l’augmentation des ports "verts" à des initiatives locales novatrices, Isabelle Sylvestre a rencontré les Européens qui, à leurs manières, essaient de changer les choses - ou pas. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 8 juin 2015 - Production : Honkytonk Films http://www.troubled-waters.net

CLIMAT SOUS TENSION Samuel St-Pierre

« Climat sous tension » est une expérience documentaire interactive vous permettant d’explorer le quotidien de 6 personnages à travers le monde et de voir l’impact des changements climatiques sur leur vie. Vous devrez faire des choix pour mettre en place des solutions afin d’influencer leur destin, dans un univers de bande dessinée interactive. Année de production : 2015 Date de mise en ligne : octobre 2015 - Production : TV5MONDE et TV5 Québec Canada http://climatsoustension.com/

NOS ANCÊTRES SARRASINS Robert Genoud et Naji El Mir

Ce webdocumentaire construit un parcours original autour des traces matérielles ou immatérielles, laissées en France par la civilisation islamique. Si l’on s’en tient aux manuels scolaires, « Charles Martel arrête les Arabes à Poitiers en 732. » et toute présence islamique sur le territoire français disparaît jusqu’à l’arrivée au XXe siècle des travailleurs immigrés du Maghreb ! Or des découvertes archéologiques récentes attestent de la présence musulmane sur le territoire dès le VIIIe siècle. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 17 février 2015 - Production : Drôle de Trame / France TV éducation http://nos-ancetres-sarrasins.francetv.fr/

WELCOME TO THE JUNGLE Matthieu Delmas et Renaud Gramolini

Ce documentaire interactif est une immersion à 360° dans la désormais célèbre jungle de Calais. L’internaute peut se déplacer dans le campement à la rencontre des habitants. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 20 octobre 2015 - Production : Spicee http://stockage.panoramic-perception.com/Calais-Welcome-to-the-Jungle/reportage-immersif-multimedia.html

WORLD BRAIN Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon

L’homme serait-il devenu une souris dans le laboratoire planétaire ? WORLD BRAIN propose une plongée à l’intérieur du réseau internet. Cette exploration se prolonge par une enquête sur les rêves d’une intelligence collective et sur l’hypothèse d’un cerveau mondial. Sous la forme d’un film-essai et d’un site interactif (arte.tv/worldbrain), WORLD BRAIN invite à un voyage dans le monde des données et interroge la place de l’homme au sein de systèmes de plus en plus automatisés. Comment réinventer l’humain dans un contexte déshumanisant ? Nous suivons ainsi les pérégrinations d’un groupe de chercheurs qui tente de survivre dans la forêt grâce à Wikipédia. Au contraire des rêves de déconnexion, ils quittent tout, sauf la connexion. Année de production : 2015 - Date de mise en ligne : 30/01/2015 - Production : IRREVERENCE FILMS http://worldbrain.arte.

PRIX DE L’IMPACT FIGRA-AMNESTY INTERNATIONAL

Pour la quatrième année consécutive, Amnesty International France et le Figra s’associent pour décerner le Prix de l’Impact FIGRA-AMNESTY INTERNATIONAL qui récompense un film documentaire dont la diffusion a entraîné des changements tangibles, positifs et concrets sur des situations de violations de droits humains. Le Prix de l’Impact met ainsi en avant le rôle des auteurs quant aux sujets qu’ils réalisent et l’importance de leur travail dans la lutte pour le respect des droits humains.

Présidente du jury Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France Avec Pauline Ades-Mevel, reporter, rédactrice auprès du service TV de l’Agence Reuters Véronique Gaymard, grand reporter RFI Olga Kravets, photographe Olivier Milot, journaliste Télérama

Le jury rencontrera les candidats le vendredi 1er avril à 16h15 au Salon Adenauer pour une présentation par les réalisateurs de leur film afin de démontrer l’impact obtenu sur la situation décrite.

FILMS SÉLECTIONNÉS POUR LE PRIX DE L’IMPACT FIGRA-AMNESTY INTERNATIONAL 2016

VOYAGE EN BARBARIE Delphine Deloget et Cécile Allegra, 71 min 2015, France

Chaque jour, des Érythréens quittent le régime dictatorial de leur pays en direction du Soudan. Hélas, un grand nombre d’entre eux tombe entre les mains de trafiquants qui les mènent dans le Sinaï, où ils sont détenus et torturés pendant que leurs ravisseurs bédouins tentent d’extorquer des rançons exorbitantes à leurs familles. Des milliers finissent exécutés de manière sauvage. Production Memento

NO BURQAS BEHIND BARS Nima Saverstani, 77 min, 2012, Suède

Un documentaire qui fait découvrir aux téléspectateurs l’un des environnements les plus restreints du monde : une prison de femmes afghanes. Grâce à ces histoires nous explorons la façon dont les « crimes moraux » sont utilisés pour contrôler les femmes en Afghanistan post-taliban. Les femmes sont normalement sans visage en Afghanistan. En dehors de la maison les burqas les couvrent de la tête aux pieds. Les burqas masquent donc complètement leur identité, ce qui rend les femmes afghanes invisibles, sans voix. Sauf quand elles sont en prison, où elles n’ont rien à perdre. Sima, mariée à dix ans, avec déjà cinq enfants au moment de ces 20 ans, est enfermée depuis15 ans. Son « crime » ? Fuir un mari violent, qui avait déjà assassiné une de ses autres épouses et leur enfant. Sara, enfermée parce qu’elle est tombée amoureuse. Najibeh, Latife, et bien d’autres... Elles portent toutes des histoires qui témoignent de la force intérieure et la dignité de l’être humain face à des conditions de vie obscènes. Production Nimafilm AB

INDIENS D’AMAZONIE : LE DERNIER COMBAT Laurent Richard, 52 min, 2013, France

Ce film raconte le dernier combat mené par les Awá, une tribu condamnée à disparaître silencieusement. Encerclés par les scieries clandestines, ils n’ont bientôt plus de quoi manger, faute de gibier à chasser dans une forêt chaque jour un peu plus amputée. Mais leur forêt, c’est aussi notre histoire. Car ce bois coupé illégalement finit parfois chez nous, dans nos magasins, dans nos appartements en lames de parquet. L’histoire d’une petite tribu face à un grand trafic. Un trafic qui rapporte plus de 15 milliards de dollars par an. Production Premières Lignes Télévision

ENFANTS EN SOUFFRANCE, LA HONTE Alexandra RIGUET, 74 min, 2013, France

Un directeur d’association qui touche plus de 9 000 € par mois de salaire, plus des milliers d’euros de frais personnels payés par le budget « Aide sociale à l’Enfance ». Un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d’un foyer qui héberge des enfants. Avec 1,58 g d’alcool dans le sang, un homme perd le contrôle de sa Ferrari : 3 morts, lui et ses deux passagères de 15 et 16 ans placées chez lui par l’Aide à l’enfance qui lui assurait une vie très confortable. Une association gagnant beaucoup d’argent vendue à des investisseurs préoccupés par les gains, pas par les jeunes. Et ce chiffre, terrible : 2 petits qui meurent chaque jour, victimes des mauvais traitements de leurs parents. On a l’impression de vivre une mauvaise farce lorsque l’on commence à s’intéresser à cette Aide Sociale à l’Enfance qui est un des devoirs dont l’État a confié la gestion aux départements. Un devoir qui a coûté plus de 7,5 milliards d’euros en 2011 aux contribuables, ce qui ne nous empêche pas d’être saisi par l’horreur à chaque nouveau drame touchant des enfants. Bien sûr il existe des travailleurs sociaux qui interviennent d’une manière admirable, mais leur abnégation ne peut pas cacher les manques et l’inexistence de contrôles des établissements ou des familles chargés de cette protection de l’enfance. En 2009, la cour des comptes l’avait révélé : un contrôle tous les 26 ans ! Pendant deux ans, les réalisatrices ont enquêté pour mettre au jour ce que cache ce monde où l’opacité et la loi du silence sont des règles absolues. Un constat révoltant : nous dépensons beaucoup d’argent pour un résultat pitoyable. Production Les Films de l’Odyssée

LO STATO DELLA FOLLIA Francesco CORDIO, 72 min, 2013, Italie

L’État de la folie a révélé à l’opinion publique et aux institutions les conditions dans lesquelles vivaient environ 1500 personnes dans les six hôpitaux psychiatriques judiciaires (OPG). Des lieux abandonnés par le gouvernement et ignorés par la plupart des citoyens... Production Teatri di Nina

Les réalisateurs sélectionnés par le jury viendront défendre leur film, en public et devant le jury, vendredi 1er avril à 16h15.

PRIX AÏNA ROGER ESJ LILLE - FIGRA

Le Prix Aïna Roger Esj Lille - Figra est attribué à une première œuvre par un jury composé d’étudiants de l’ESJ Lille, parmi une sélection de 8 films issus de la compétition officielle.

Aïna Roger étudiante à l’ESJ et diplômée de la 20ème promotion de la filière Presse Hebdomadaire Régionale (PHR) est décédée le 16 mai 2015, elle venait de fêter ses 21 ans. En accord avec sa famille, l’ESJ Lille et le FIGRA ont décidé de nommer le prix de la première œuvre PRIX AÏNA ROGER ESJ LILLE-FIGRA

Films en compétition :

AU NOM DE L’ORDRE ET DE LA MORALE Bruno Joucla et Romain Rosso, 64 min, 2015, France

KAMIKAZES DE VAUJOURS, LES APPRENTIS SORCIERS DU NUCLÉAIRE Marc Planeilles, 53 min, 2015, France

BOLIVIE, L’ENFANCE AU TRAVAIL Jean-Baptiste Jacquet, 52 min, 2015, France

CANCER À GAZA : LA DOUBLE PEINE Aline Fontaine, Caroline Leduc et Thomas Lonceint-Dumaine, 25 min, 2015, France

INDE NÉPAL, UN REIN À TOUT PRIX Louis Milano Dupont et Ludovic Gaillard, 27 min, 2015, Royaume Uni

LE SIÈGE Rémy Ourdan et Patrick Chauvel, 90 min, 2015, France / Bosnie

LES REQUINS DE LA COLÈRE Jérôme Delafosse, 90 min, 2015, France

LA VILLENEUVE, L’UTOPIE MALGRÉ TOUT Vincent Massot et Flore Viénot, 52 min, 2015, France

LES LAURÉATS REPORTERS « MINEURS DU MONDE » AU FIGRA 2016 Le projet de la Région Nord-Pas de Calais Picardie, en partenariat avec l’Institut d’Études Politiques de Lille et l’École Supérieure de Journalisme de Lille, propose d’aider à la réalisation d’un reportage multimédia sur un territoire minier d’Europe et du monde. Celui- ci doit s’appuyer sur une enquête de terrain et a pour vocation de rendre compte d’un événement, d’une histoire ou d’une situation qui concerne le territoire minier et le vécu de ses habitants. Le dispositif Bourse Reporters Mineurs du Monde encourage le dialogue entre le bassin minier du Nord-Pas de Calais Picardie et d’autres bassins d’Europe et du monde, qu’ils soient en activité ou en cours de conversion.
Ce dispositif permettra d’aider 4 projets, individuels ou collectifs, portés par des étudiants inscrits à temps plein dans un établissement d’enseignement supérieur français du Nord- Pas de Calais, reconnu par l’Etat français et délivrant des diplômes de bac+2 à bac+5 et bac+6 pour les étudiants en médecine. À l’occasion de la soirée de clôture du FIGRA 2016 seront remises aux lauréats en présence des membres du jury, les BOURSES REPORTERS
« MINEURS DU MONDE ». Le Grand Prix de ce concours recevra la somme de 10 000 € et trois autres prix seront décernés pour un montant de 5000 € chacun.
Cette initiative est réalisée avec la Région Nord-Pas de Calais Picardie avec le concours de l’École Supérieure de Journalisme de Lille et l’Institut d’Études Politiques de Lille avec la participation de La Voix du Nord et de Arte qui ont accepté de diffuser sur leur site respectifs les lauréats de ce concours.

HORS COMPÉTITION

DOCS EN RÉGION

Projection de la production audiovisuelle régionale et volonté commune de présenter dans le cadre du Figra, une sélection de la production audiovisuelle du Nord-Pas de Calais Picardie en collaboration avec Pictanovo, partenaire du Figra.

COPAINVILLE, L’HISTOIRE D’UNE UTOPIE Caroline Behague et Marie-Noëlle Dumay, 52 min, France, 2015

En 1958, des milliers de jeunes ouvriers viennent à Troyes pour travailler dans le textile. Face à la pénurie de logements et à la précarité de ces jeunes, l’Abbé Honnet crée un centre d’hébergement qui deviendra un quartier de la ville : Copainville. Au delà d’un toit, les ouvriers trouvent un lieu pour s’exprimer, partager en totale autogestion sur la base de l’amitié. Cette initiative est une première en France et s’étendra ensuite à l’Afrique. Copainville, c’est l’histoire d’une utopie sociale. Une formidable aventure humaine qui, pendant plus de vingt ans, raconte les aspirations d’une jeunesse ouvrière touchée par une précarité grandissante… Image : Jérôme Kempa Montage : : Caroline Lefèvre Co- prod. : Real Productions, France Télévisions et Pictanovo Avec le soutien de : la Région Champagne-Ardenne, de la Région Nord–Pas de Calais, de la Procirep-Société des Producteurs et de l’Angoa. Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée

LES BÂTISSEURS DE LA ZONE ROUGE Olivier Sarrazin, 52 min, France, 2015

Le 11 Novembre 1918, l’Armistice de la première guerre mondiale sonne sur un front de 870 kilomètres de long et d’une vingtaine de profondeur. Dans ce désert de cent vingt mille hectares, toute vie a disparu. L’Etat veut sanctuariser ces terres dévastées sous une immense forêt, mais les anciens habitants de cette zone rouge, les réfugiés qui ont tout perdu, désobéissent et rentrent chez eux. Là, et souvent au péril de leurs vies, ils vont déminer la terre, sécuriser les ruines et tenter d’ériger villes et villages avec l’aide d’associations philanthropiques américaines avant que les pouvoirs publics ne commencent la "Reconstruction". Dans un cabaret improvisé, un sympathique soldat venu de Chicago nous raconte cette incroyable épopée. Image : Jérôme Kempa et Clément Rouzé Montage : Christophe Frédérick-Linglet Co- prod. : Ere Production, Real Productions, Wéo / Télés Nord - Pas de Calais, Pictanovo avec l’aide de la Région Nord-Pas de Calais, Mirabelle TV, Vosges Télévision, Centre National de l’Audiovisuel du Luxembourg, TV2COM et TLVA, Centre Images Lorraine

À BRUT POUR POING Carine Mournaud, 53 min, France, 2015

Eva et Jessica, deux jeunes femmes du Nord de la France, ont quitté l’école il y a plus de cinq ans sans autres projets. La rencontre dans les rues de Hem avec Daouda Sow, boxeur, médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de Pékin va redéfinir leurs projets d’avenir ! Transmettre les règles de la vie en apprenant les règles de la boxe ! Tel est le crédo de Daouda Sow ! Image : Serge Dietrich, Marie-Laure Marquis-Lainé, Jérôme Kempa et Yvan Coene Montage : Caroline Lefèvre Co-Prod. : Zorn Production International, France Télévisions et Pictanovo Avec le soutien de la Région Nord-Pas de Calais et en partenariat avec le CNC, Avec la participation du CNC

LES FANTÔMES DE PARADIS Hélène Chauvin, 52 min, France, 2015

Je reviens à Paradis afin de résoudre un mystère. « En mai 1940, des soldats britanniques faits prisonniers sont exécutés par une unité SS. Par miracle, deux hommes survivent et sont secourus par une jeune femme qui leur vient en aide. Aujourd’hui, la terre de mon enfance reste hantée par ce souvenir. Je décide de découvrir comment une telle tragédie a pu avoir lieu et de mener une enquête sur ce qui s’avère être le premier crime de guerre nazi, commis sur le front Ouest, à être reconnu en justice. » Hélène Chauvin, réalisatrice. Image : Hélène Chauvin, Montage : Hélène Chauvin, Co-Prod : New Paradise Productions, Point du jour, France 3 NPDC, Avec la participation de France Télévisions et Pictanovo

PALMARÈS 2015

Rediffusion des prix du palmarès 2015

GRAND PRIX DU FIGRA +40mn


TCHÉTCHÉNIE, UNE GUERRE SANS TRACES Manon Loizeau, 90 min, France, 2014

Décembre 2014 marque les 20 ans de la première guerre en Tchétchénie. Depuis, le peuple vit l’interminable chronique d’une disparition. Celle de près d’un cinquième de sa population sur dix années de bombardements, de destructions et de tortures. La disparition, une fois la guerre passée, par l’enlèvement systématique de milliers d’hommes par les forces spéciales russes en mission de "pacification et de nettoyage". Enfin, la disparition des traces de la guerre, celle de la mémoire tchétchène. Image : Thibault Delavigne, Laurent Stoop, Xavier Luizet ; Montage : Bruno Joucla, Mathieu Goasguen ; Co-prod. : Magneto Presse et ARTE France

PRIX OLIVIER QUEMENER / RSF


VOYAGE EN BARBARIE Cécile Allegra et Delphine Deloget, 72 min, France, 2014

Depuis 2009, un commerce d’êtres humains sévit en toute impunité dans la péninsule égyptienne du Sinaï. Les victimes, des Erythréens pour la plupart, y sont séquestrées et torturées jusqu’au paiement d’une rançon exorbitante. Robel, Germay, Filmon, Halefom ont survécu à ces camps de torture. A travers leurs paroles et leurs gestes livrés dans l’intimité de leurs chambres, récit de leur long voyage au coeur de la cruauté humaine... Image : Delphine Deloget ; Montage : Delphine Deloget ; Co-prod. : Memento et Public Sénat ; Avec la participation de France Télévisions

PRIX TERRE(S) D’HISTOIRE


AFGHANISTAN – 1979, LA GUERRE QUI A CHANGÉ LE MONDE Gulya Mirzoeva, 58 min, France, 2014

En 1979, les troupes soviétiques entrent en Afghanistan. Cette guerre change la face du monde. Dans les pays occidentaux, ce conflit est considéré comme « l’invasion soviétique en Afghanistan ». Pour les Russes, il s’agit de « l’envoi d’un contingent limité ». Cette opération à « contingent limité » a duré 10 ans et joué un rôle prépondérant dans l’effondrement de l’Union Soviétique. C’est le dernier conflit de la guerre froide et le premier d’une longue guerre qui n’est pas prête de s’achever. L’intervention des troupes soviétiques en Afghanistan a été un événement charnière dans l’Histoire du XXe siècle... Image : Olivier Chambon ; Montage : Gisèle Rapp-Meichler ; Co-Prod. : Point du Jour et ARTE France ; Avec la participation de RTS et El Arabiya Channel

  SOIRÉES

• LA SOIRÉE D’OUVERTURE

Une soirée placée sous l’égide de la Municipalité du Touquet, avec un film en avant-première : SYRIE : TÉMOINS À CHARGE de Garance Le Caisne et Olivier Joulie, production Sunset Presse avec la participation de France Télévisions

LA SOIRÉE DE REMISE DES PRIX

La remise des prix se tiendra au Palais des Congrès le samedi 2 avril 2016 de 20h15 à 22h et sera animée par Jérémy Allebée

LES PRIX DU FIGRA

SÉLECTION OFFICIELLE – Compétition Internationale + de 40 mn GRAND PRIX DU FIGRA + 40 mn
 PRIX SPÉCIAL DU JURY parrainé par le conseil régional du NPDC-Picardie PRIX SCAM DE L’INVESTIGATION
 PRIX OLIVIER QUEMENER/RSF
 MENTION SPÉCIALE DU JURY
 PRIX DU JURY JEUNES
 PRIX DU PUBLIC

SÉLECTION OFFICIELLE – Compétition Internationale - de 40 mn GRAND PRIX DU FIGRA – 40 mn MENTION SPÉCIALE DU JURY– 40 mn

SÉLECTION OFFICIELLE PRIX TERRE(S) D’HISTOIRE
 PRIX AUTREMENT VU

AUTRES PRIX PRIX COUP DE POUCE parrainé par la CCAS
 MENTION SPÉCIALE DU COUP DE POUCE parrainée par PICTANOVO PRIX VARENNE WEB&DOC FIGRA
 PRIX DE L’IMPACT FIGRA - AMNESTY INTERNATIONAL PRIX AÏNA ROGER ESJ LILLE - FIGRA

JURYS

JURY COMPÉTITION INTERNATIONALE + DE 40 MINUTES

Présidé par Jean-Paul Mari, journaliste, réalisateur, animateur du site « Grands Reporters »

Avec Kristen Davis, directrice de l’informatique à l’International New-York Times Emmanuel François, réalisateur, producteur Brotherfilms Juliette Meurin, journaliste, membre de la commission des journalistes de la SCAM Alain Mingam, journaliste, commissaire d’expositions, administrateur et membre du bureau exécutif de Reporters Sans Frontières

JURY JEUNES, composé de jeunes apprentis et lycéens sélectionnés par la Région Nord-Pas-de-Calais Picardie. Ce jury attribuera le PRIX JURY JEUNES dans la compétition internationale + de 40mn. Rachel Rodrigues, Lycée Louis Pasteur Aurélie Herlin, Lycée Voltaire Théo Creton, Lycée Marguerite De Flandre Marie Kergelen Guyard, Lycée Privé Baudimont - Saint Charles Thomas Nicole, Lycée Ernest Couteaux Marie Leeman, Lycée Privé Sainte Thérèse Emma Morato, Lycée D’excellence Edgar Morin Matisse Zabatta, Lycée Jean Bart Chloé Bricout, Lycée Jan Lavezzari Loïc Lenoir, Lycée Blaise Pascal

JURY COMPÉTITION INTERNATIONALE - DE 40 MINUTES Présidé par Anne Gintzburger, productrice Chasseurs d’étoiles, journaliste et réalisatrice

Avec Thomas Dandois, journaliste, réalisateur, lauréat du Grand Prix – 40 min du FIGRA 2012 Yuri Maldavsky, réalisateur, Prix du public + 40 min du FIGRA 2015

JURY PRIX TERRE(S) D’HISTOIRE

Présidé par Jean-Charles Deniau, réalisateur

Avec Gulya Mirzoeva, réalisatrice lauréate du Prix Terre(s) d’Histoire 2015 Daniel Roussel, journaliste, réalisateur

JURY PRIX AÏNA ROGER ESJ LILLE - FIGRA composé d’étudiants de l’ESJ Lille.

Ce jury attribuera le Prix Aïna Roger ESJ Lille – Figra, à une première œuvre Lara Mercier, en 2ème année de master Bérengère Sérot, en 1ère année Arzhêliz Diard, en Presse Hebdomadaire Régionale Basile Perrin-Reymond, en JS, journaliste et scientifique Adrien Bonnerot, en L1 Académie (formation post-bac)

JURY PRIX COUP DE POUCE Présidé par Olivier Montels, directeur des antennes et programmes régionaux France 3

Avec Guy Carassus, membre de la CCAS, partenaire du Figra Emmanuelle Demolder, responsable des aides à la production Pictanovo Jean-Michel Mazerolle, journaliste France Télévisions, membre de la commission des journalistes de la SCAM

JURY PRIX VARENNE WEB&DOC FIGRA Présidé par Rémi Bouquet Des Chaux, directeur de la Fondation Varenne Soizic Bouju, journaliste, directrice de l’innovation éditoriale, directrice du Lab Centre France

Rachida El-Azzouzi, journaliste Mediapart, co-auteure de webdoc ‘Sout el shabab, la voix des jeunes’ Pierre-Henri Gibert, réalisateur, lauréat du Prix Varenne Web&Doc Figra 2015 Adrien Minard, réalisateur, lauréat du Prix Varenne Web&Doc Figra 2015 Marianne Rigaux, journaliste indépendante, réalisatrice de webdocumentaire

JURY PRIX DE L’IMPACT FIGRA-AMNESTY INTERNATIONAL Présidé par Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International France Pauline Ades-Mevel, reporter, rédactrice auprès du service TV de l’Agence Reuters

Véronique Gaymard, grand reporter RFI Olga Kravets, photographe Olivier Milot, journaliste Télérama

INFOS PRATIQUES

BILLETTERIE Pass Semaine : 30 € Pass Dimanche : 12 € Pass Week-End : 40 €

RENSEIGNEMENTS Office du Tourisme du Touquet-Paris-Plage Palais des Congrès - Place de l’Hermitage 62520 Le Touquet-Paris-Plage
 03 21 06 72 00 - www.letouquet.com


CONTACTS Georges Marque Bouaret, Délégué Général : +33 (0) 4 42 08 52 34, figra@figra.fr Laurence Hode, Coordinatrice Générale : +33 (0) 4 42 08 52 34, laurence.hode@figra.fr Sandy Seys, Vidéographe : +33 (0) 4 42 08 52 34, videographie@figra.fr Alexandra Colombani, Relations presse : +33 (0) 6 84 20 42 93, alexandra.figra@gmail.com

www.figra.fr (accréditations en ligne)

@Figra_Festival #FIGRA2016 www.facebook.com/figrafestival

PARTENAIRES OFFICIELS

PARTENAIRES ASSOCIÉS

25 mars 2016

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

plusDessins

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


FRANCE