Fukushima : le jour d’après...

Album de 40 photos.

Photos Evelyn Jousset

5 ans après la catastrophe de Fukushima… Des populations qui ne voient pas le bout taisent leur souffrance car se plaindre serait déplacé. L’avenir ? Il est sombre comme ces dizaines de milliers de sacs de plastique noir remplis de déchets radio actif récupérés inlassablement depuis 5 ans, de la terre, des canalisations, des arbres. Ils font partie du paysage, le long des routes et sur les plaines qui ont été envahies par le tsunami et qui désormais sont inconstructibles. Personne n’est capable de dire si un lieu de stockage qui préservera l’environnement et les populations sera bientôt trouvé. Personne ne le sait. Les hommes qui acceptent de venir décontaminer ce territoire viennent de loin et pour des salaires importants.
 On arrive tous les matins dans ces villes fantômes la peur au ventre. Et on n’ose pas imaginer ce que ce sera au moment du démantèlement de la centrale. Ce démantèlement est prévu dans 40 ans. C’est le tsunami qui a fait le plus grand nombre de victimes. Pour ce qui est du nucléaire il va falloir attendre. Une chose est sure le syndrome post-traumatique de cet catastrophe fait des ravages. Selon l’agence de reconstruction près de 3500 rescapés sont décédés ici entre 2011 et fin 2015. La majorité vivait dans le département de Fukushima.

Aller sur le site d’Evelyn Jousset