Haiti : "Les enfants du port".

Album de 9 photos.

Photos Daniel Grandclément

Des dizaines de cadavres d’enfants sont retrouvés chaque année dans les rues de Port au Prince. Dans les tas d’ordures qui bordent les rues, dans les égouts. Souvent méconnaissables, ils ont été dévorés par les chiens ou les cochons. La plupart ont été jetés comme des immondices après leur mort, mais d’autres semblent l’avoir été vivants, et devoir leur décès aux conditions dans lesquelles ils ont été abandonnés. Six ans après le tremblement de terre la situation des enfants à Haïti et en particulier à Port au Prince demeure difficile. Des milliers d’entre eux vivent en bande dans les rues de la ville et leur nombres s’accroit de semaines en semaines. Ils mendient ou trouvent des petits boulots pour survivre. Tous sont solidaires les uns des autres. Certains, loin de se laisser abattre, montrent un dynamisme et une force de vie surprenante. Seule lueur d’espoir dans un environnement très sombre.

Voir un extrait du documentaire : "Macabre tournée"

Voir un extrait du documentaire : "Un monde dur".