AZERBAIDJAN

Azerbaïdjan, Georgie, Turquie, Ouzbékistan, Kazakhstan...

L’or noir des steppes

Après la chute de l’URSS, d’importantes réserves de gaz et de pétrole ont été découvertes dans le Nord caspien et dans le fond asséché de la mer d’Aral. La région s’est alors retrouvée au centre de nouveaux enjeux énergétiques. Alors que la consommation mondiale augmente chaque année, que les ressources mondiales décroissent et que le Moyen-Orient apparaît de plus en plus instable, la Caspienne, jusque-là délaissée, revêt le visage d’un nouvel Eldorado. Des oléoducs récemment construits veinent déjà les steppes arides. Les plaisantins russes appellent la zone le " Pipelinistan ". Sylvain Tesson et Thomas Goisque sont partis du sud de l’Aral et ont suivi, à pied et à vélo, le réseau des pipelines caspiens jusqu’à Bakou, puis ont longé l’oléoduc Bakou-Tbilissi-Ceyhan jusqu’à la Turquie orientale via l’Azerbaïdjan et la Géorgie. Ils retracent le road-movie de l’or noir des steppes.

Se procurer le livre

Par sylvain tesson et Par Thomas Goisque

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


AZERBAIDJAN