SYRIE

"Comment peut on entretenir une telle envie d’aller tuer ?"....

Olivier Voisin : une histoire, une lettre, une photo

Le photographe-reporter, mort dimanche des suites de ses blessures en Syrie, se battait chaque jour pour sa survie physique, et économique.

Photo (- / HO / AFP)

Olivier Voisin, photographe indépendant de 38 ans, est mort dimanche 24 février, des suites de ses blessures, après avoir été atteint à la tête et au bras par des éclats d’obus en Syrie. Je ne le connaissais pas personnellement. Peu de reporters de terrain étaient proches de lui. Il était pourtant doué d’un grand talent, sociable et chaleureux mais c’était un homme seul. Un solitaire. Dans ce métier, c’est assez fréquent. Et on respecte le silence des autres. Comme chaque fois, c’est la mort qui met un reporter en lumière..Lire la suite des "Carnets d’un grand reporter" de Jean-Paul Mari

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


SYRIE