MALI 23 novembre 2012

Otage au Mali : Quand un routard vaut de l’or.

En direct de Bamako

Ici, l’atmosphère a changé. Marcher à pied le soir dans les rues, traîner en sortant du restaurant, les bords du fleuve et les terrasses des cafés...C’est fini. On se méfie. Ici, le blanc vaut de l’or. Même un routard. Gilberto Rodriguez Léal n’était pas un jeunot qui part, sac à dos et pouce levé, pour rejouer Rimbaud avec de l’herbe plein les poches. Il a 61 ans, deux enfants, une bonne constitution, une solide expérience de la vie, a travaillé dans les services sociaux de Marvejols en Lozère avant de prendre sa retraite et son camping-car tout blanc pour aller revisiter le monde. Un gars solide et sûr de lui. Trop, sans doute.............Lire la suite des "Carnets d’un grand reporter".

23 novembre 2012

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


MALI