ALGERIE , NIGER , MALI

Un long calvaire de mille jours...

Otages du Niger : "Ils sont en Algérie"

Enlevés il y a 1000 jours au Niger, les 4 otages d’Arlit sont désormais aux mains de Yahia, le nouveau chef d’Aqmi au Sahara. Toujours prêt à négocier.

"Nous avons enfin retrouvé un contact direct", dit l’émissaire touareg, soulagé. Pendant des mois, l’opération Serval a bouleversé la donne dans le désert du nord du Mali. Au plus fort de la bataille, Abou Zeid, chef d’Aqmi et preneur d’otages, avait fait passer un message aux Français pour dire qu’il était toujours prêt à négocier la libération de ses quatre prisonniers, Thierry Dol, Marc Féret, Pierre Legrand et Daniel Larribe, capturés le 16 septembre 2010 sur le site de la mine d’uranium d’Arlit au Niger. Aujourd’hui, Abou Zeid est mort, écrasé par une bombe au creux des rochers de l’adrar des Ifoghas, son repaire et sanctuaire....Lire l’article complet.

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


ALGERIE

NIGER

MALI