SYRIE

Deux journalistes français de plus otages en Syrie...

Otages : l’industrie du kidnapping.

Appel

Deux otages français de plus en Syrie. Deux journalistes de plus, deux confrères, pour certains des amis. Oui, on savait que Nicolas Hénin et Pierre Torres avaient été enlevés le 22 juin dans la ville de Raqqa, un fief d’intégristes dans le nord de la Syrie. Juste après Didier François et Édouard Elias, pris sur la route d’Alep le 6 juin. L’information sur Didier et Édouard avait été diffusée, pas celle sur Nicolas et Pierre, pour respecter le souhait des familles. Les quatre reporters sont des professionnels expérimentés. Didier François a couvert presque toutes les guerres, il avait été blessé à Gaza d’une balle de kalachnikov qui lui a brisé le fémur en deux. Il s’en était remis, à force de rééducation et de la volonté qu’on lui connaît. Et, après le Mali, il est parti et reparti en Syrie. ....Lire la suite dans les "carnets d’un grand reporter"

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


SYRIE