Journalistes : envoyez vos reportages dès maintenant et jusqu’au 7 juin 2010 Les reportages photo, radio, télévision et presse écrite traitant d’une situation de conflit ou de ses conséquences pour les populations civiles doivent être envoyés avant le 7 juin prochain en vue de la sélection 2010. Ils doivent avoir été réalisés entre le 1er juin 2009 et le 31 mai 2010, et concourent chacun pour une dotation de 7600 €.

Une profession prise pour cible

Plus de 100 jours qu’ils sont détenus en Afghanistan. Hervé et Stéphane, les deux journalistes de France 3 otages en Afghanistan ne sont toujours pas libérés. Il est recommandé une grande discrétion de la part des médias sur cet enlèvement afin de ne pas compromettre les négociations en cours mais ce silence devient insoutenable.

Le Prix Bayeux-Calvados s’associe à toute la profession mobilisée pour eux. Ce nouvel enlèvement démontre la difficulté de leur métier, et l’engagement de ces hommes et de ces femmes à travers le monde pour nous informer.

Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre est un hommage au journalisme de terrain, celui qui consiste à aller voir, à prendre des risques pour témoigner, mieux comprendre et ne pas s’arrêter à la partie visible de l’iceberg.

Les rencontres du Prix Bayeux-Calvados

Soirées débats, projections, expositions, salon du livre, forum-médias… Le Prix Bayeux-Calvados c’est aussi une semaine de rencontres, d’échanges entre le public (jeune et moins jeune) et les grands reporters. Des moments uniques autour de l’actualité internationale qui constituent la force des rencontres du Prix Bayeux-Calvados.

Un vrai plébiscite du public comme le prouve la fréquentation croissante et la fidélité des visiteurs. Ils étaient plus de 20 000 l’an dernier. Rendez-vous du 4 au 9 octobre prochains autour de ces grands reporters, hommes et femmes de terrain qui, à travers leurs témoignages, éveillent nos consciences.

APPEL A CANDIDATURES

Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre récompense un reportage sur une situation de conflit ou ses conséquences pour les populations civiles, ou sur un fait d’actualité concernant la défense des libertés et de la démocratie. Le reportage doit avoir été réalisé entre le 1er juin 2009 et le 31 mai 2010. Un prix de 7600 € est remis dans chaque catégorie.

Les reportages doivent être envoyés avant le 7 juin 2010 à l’adresse suivante : Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre – Hôtel de Ville 19, rue laitière - BP 21215 - 14402 Bayeux Cedex

Les quatre catégories de médias représentées : radio - photo – télévision (format court et long) - presse écrite

Dossier de participation disponible dès maintenant : Tél : 02 31 51 60 59 - info@prixbayeux.org - Et sur www.prixbayeux.org

Huit Prix sont remis :

Six trophées attribués par le jury international :

• Trophée Presse écrite - Prix du Conseil général du Calvados - 7600€ • Trophée Télévision – Prix de la Région Basse-Normandie - 7600€ • Trophée Radio – Prix du Comité du Débarquement - 7600€ • Trophée Photo – Prix Nikon - 7600€ • Trophée Télévision grand format – Prix Scam - 4500 € • Prix du jeune reporter parrainé par Ligne de Front - 3000€

Trois prix spéciaux :

• Le Prix Ouest-France – Jean Marin (presse écrite) – 3800 € • Le Prix du Public (photo) parrainé par la Ville de Bayeux - 3000 € • Le Prix des Lycéens Basse-Normandie/Fondation Varenne (télévision) – 3000 €

Règlement

Rappel :
- Catégorie presse écrite : la candidature est constituée d’un seul article. Toutefois, pour les journalistes d’agences de presse, le reportage présenté peut être constitué de 1 à 3 dépêches. Le reportage doit être présenté tel qu’il a été publié.

- Catégorie télévision : la durée de reportage doit être comprise entre 1’30 et 6 minutes. Le reportage doit être présenté tel qu’il a été diffusé.

- Catégorie radio : la durée de reportage doit être comprise entre 1 et 6 minutes. Le reportage doit être présenté tel qu’il a été diffusé.

- Catégorie photo : la candidature est constituée d’un seul reportage comportant 8 à 15 photos.

- Catégorie télévision grand format : la durée de reportage doit être comprise entre 6 et 26 minutes. Le reportage doit être présenté tel qu’il a été diffusé.

- Prix du jeune reporter : il vise à encourager la jeune génération. Le Prix du jeune reporter concerne les quatre types de médias (presse écrite, radio, photo et télévision). Visuel

Le visuel 2010 reprend la photo du reportage lauréat en 2009. Il s’agit d’un cliché de Walter Astrada de l’Agence France Presse issu de son reportage « Madagascar, une crise politique sanglante » réalisé à Madagascar, en février 2009.

L’affiche du Prix Bayeux-Calvados 2010 a été réalisée par l’agence Unik Studio Graphique à Caen.

Légende : Antananarivo, Madagascar. Deux partisans du maire de la capitale, Andry Rajoelina, se réfugient derrière un conteneur pour échapper aux grenades lacrymogènes des forces de sécurité.

Walter Astrada arrive à Antananarivo début février en pleine crise politique. L’opposant Andry Rajoelina s’étant proclamé en charge du pays, le président Ravalomanana riposte et fait appel à sa garde présidentielle qui tire sur les manifestants pour écraser la rébellion. Walter, seul photographe étranger présent, rapporte les événements sanglants qui ont marqué cette journée du 7 février 2009. « J’ai vu des manifestants s’effondrer, touchés par des balles alors qu’ils détalaient devant la garde présidentielle qui avait ouvert le feu sans sommation » raconte-t-il. Il restera sur place jusqu’au 18 février pour couvrir les violences entrainées par ce conflit politique. On aura dénombré, durant ces trois mois d’affrontements, une centaine de morts parmi lesquels 28 personnes froidement abattues par la garde présidentielle.