Tibet, les exilés.

Album de 18 photos.

Dessins Elsie Herberstein

Au Tibet, les chinois font la loi dans Lhassa, capitale d’un pays soumis à la colonisation forcée. Les monastères sont déserts, les moines sous surveillance et le Potala sous bonne garde. Malgré le danger, beaucoup de tibétains ont préféré passer la barrière de l’Himalaya et fuir vers l’Inde ou le Népal. Aujourd’hui, deux générations d’exilés, désespérés, redoutent la disparition de leur peuple et de leur culture. Ce carnet de reportage, réalisé il y a quinze ans par deux femmes, l’une dessinatrice, l’autre orientaliste, suit le périple d’un peuple en exil, de New-Delhi à Dharamsalla en Inde, de Bauda à Pokhara au Népal. Jusqu’à Lhassa, leur terre perdue, au Tibet,

Voir l’intégralité du livre