Tripoli danse sur un volcan. Et parfois saute. Une énorme explosion s’est produite dans un vaste dépôt d’armes près de l’aéroport international. A l’intérieur, il y avait un stock de roquettes et d‘obus, quatre chars couverts par des arbres et un camion surmonté d’une batterie d’artillerie. Le tout, posé en tas, dans une belle pagaille, au milieu de groupes électrogènes et de colis d’uniformes appartenant au dirigeant déchu, Mouammar Kadhafi. D’où l’explosion. Bilan, deux blessés. On s’en sort bien.

Le problème est que toute la Libye est un vaste arsenal, approvisionné depuis quarante ans par l’argent du pétrole et la mégalomanie paranoïaque de son président, bouffon grotesque mais dangereux. Depuis la libération, les arsenaux qui balisent le pays sont laissés sans surveillance, ouvert à tous les vents, aux pillards, aux rebelles et aux autres Et tout le monde se sert.

« Nous avons là l’arsenal le plus puissant et le plus varié de toute la région » dit le responsable de l’ONG Human Right Watch, particulièrement inquiet. Il a raison. Dans des hangars ou des casernes sans surveillance, des montagnes d’armes à disposition, des caisses de fusils d’assaut Kalachnikov, des roquettes, des mines, des obus et des missiles, de quoi mener une véritable guerre ou une campagne terroriste.

Deux exemples. D’abord, les Sam 7, missiles sol-air redoutables, dont la Libye possède 20 000 exemplaires. Mieux. Ou plutôt, bien pire, les « SA 24 ». Ces engins russes, issus de la dernière génération des missiles anti-aériens, coutent une fortune et peuvent affronter nos avions de chasse les plus modernes. En 2004, Kadhafi, notre bien aimé leader, en a commandé....480 à la Russie ! (Voir bon de livraison sur la photo). Où sont-ils ?

JPG - 239.6 ko

Avec une petite centaine de missiles Stinger, missiles rudimentaires comparés aux « SA 24 », les moudjahidin afghans avaient cloué l’aviation russe au sol et fait basculer la guerre en Afghanistan. On imagine le résultat si les « SA 24 », monstres de technologie, tombaient par exemple aux mains ...des islamistes d’AQMI.