L’Association du Prix Albert Londres tient à manifester sa solidarité avec Danielle Arbid (Prix Albert Londres 2001 pour son documentaire Seule avec la guerre tourné au Liban) dont le dernier film de fiction Beirut Hotel, également tourné au Liban, vient d’y être censuré.

Toutes les censures qu’elles soient d’ordre moral, politique, économique ou religieux sont condamnables. L’Association du Prix Albert Londres regrette donc particulièrement cette censure au Pays du cèdre qui, dans un esprit d’ouverture, avait pourtant accueilli en 2007 la cérémonie de remise des prix Albert Londres.

Les censeurs devraient savoir que leur action met un coup de projecteur sur les œuvres qu’ils entendent soustraire au public ; l’association du Prix Albert Londres se réjouit donc de la diffusion de Beirut Hotel de Danielle Arbid sur Arte le 20 janvier prochain dans sa version non censurée.

L’histoire.

Histoire d’amour entre une jeune chanteuse libanaise et un avocat français en voyage d’affaires à Beyrouth. Soupçonné d’espionnage, ce dernier sera traqué dans le Beyrouth d’aujourd’hui, un Beyrouth hésitant entre guerre et paix. Avec Darine Hamzé, Charles Berling, Fadi Abi Samra, Rodney El Haddad.