INDE

Documentaire. Voir et Agir.

Vidéo : “Nous sommes l’Humanité” Avec les Jarawas !

Le film bientôt en salle ! Regardez le film en entier - Liens - Pétition - Crowfunding -

L’un des derniers peuples afro-asiatiques refuse l’assimilation forcée.

Alors que New Delhi leur dénie le droit à l’autodétermination, des journalistes ont réussi à rencontrer les Jarawas pour leur donner la parole.

Les Jarawas sont des chasseurs-cueilleurs. Ils vivent depuis des dizaines de milliers d’années sur les îles Andamans en Inde. D’après des études récentes, ils auraient fait partie des premières migrations humaines depuis l’Afrique vers le reste du monde, il y a environ 70,000 ans. Mais cela fait une dizaine d’années seulement qu’ils sont entrés en contact avec les Indiens. Depuis leur situation s’est considérablement dégradée. Des femmes ont été enlevées et violées par des Indiens. Les Jarawas sont allés se plaindre à plusieurs reprises auprès des autorités des Andamans, en vain.

Les Jarawas sont également victimes de safaris humains, organisés par les agences de voyage locales. Ils se déroulent le long de l’Andaman Truck Road, une route construite illégalement et qui traverse leur territoire. Des dizaines de véhicules, escortées par l’armée indienne l’empruntent quotidiennement pour prendre des Jarawas en photos.

Pourtant, il est interdit de pénétrer sur leur territoire sous peine de prison. La réserve est sous le contrôle conjoint de l’armée, de la police locale et des gardes forestiers de l’AAJVS, un organisme d’état dépendant du ministère des affaires tribales indien. Une mesure censée protéger ce peuple fragile. Les Jarawas ne sont plus que 420.

Alexandre Dereims et Claire Beilvert, un journaliste et une photographe de presse français, sont parvenus à les rencontrer pour leur poser la question. Ils ont outrepassé l’interdiction de pénétrer dans la réserve. Ils ont pris toutes les précautions nécessaires afin de ne pas leur transmettre de maladies. Les Jarawas les ont autorisés à rester quelques jours avec eux afin de réaliser des interviews. C’est la première fois que des membres de ce peuple en danger parlent au monde extérieur.

SIGNER LA PETITION

Voir le film annonce

PÉTITION

Au premier ministre indien, Mr Narendra Damodardas Modi, au ministre des affaires tribales indiennes, Shri Mansukhbhai Dhanjibhai Vasava, au président de l’AAJVS, Mr Nabanita Ganguly et au lieutenant gouverneur des Andamans, Mr Ajay Kumar Singh :

« Les Jarawas, le plus ancien peuple du monde, est mis en danger par la politique de votre gouvernement. Alors que les Jarawas nous ont affirmé qu’ils ne souhaitent pas rejoindre la communauté indienne et qu’ils veulent continuer à vivre loin de notre monde, vous leur déniez le droit de choisir par eux-mêmes leur futur en les poussant vers l’assimilation.

En tant que citoyens du monde entier, nous vous demandons de fermer la route Andaman Trunk Road qui traverse leur forêt, de lutter efficacement contre les braconniers qui continuent de piller leur gibier et de communiquer régulièrement sur la situation des Jarawas et les conséquences de votre action envers eux. Nous vous demandons de nous donner toutes garanties nécessaires afin que les Jarawas puissent continuer de vivre tels qu’ils le désirent. »

Sur une île perdue au large des côtes indiennes, les premiers humains vivent toujours dans un monde oublié. Ils ont quitté l’Afrique pour l’Asie, il y a 70 000 ans. Depuis, ils ont vécu isolés de notre monde. Ils s’appellent les Jarawas. Ils ne sont plus que 400.

Pendant de dizaines de milliers d’années, les Jarawas ont refusé tout contact avec le monde extérieur. Pour la première fois, ils ont accepté d’être filmés afin de faire passer leur message : ils ne veulent pas de notre monde.

80 ans après que F.W. Murnau ait filmé « Tabou » avec les insulaires du Pacifique, Alexandre Dereims a filmé le dernier monde encore vierge dans les îles Andaman.

*

CROWFUNDING SUR KISS KISS BANK BANK

Cette campagne de financement participatif sert à nous aider à distribuer le film et à diffuser la pétition pour protéger les Jarawas. Vous serez le premier à voir le film sur internet et votre nom sera inscrit au générique.

Pétition :

Au premier ministre indien, Mr Narendra Damodardas Modi, au ministre des affaires tribales indiennes, Shri Mansukhbhai Dhanjibhai Vasava, au président de l’AAJVS, Mr Nabanita Ganguly et au lieutenant gouverneur des Andamans, Mr Ajay Kumar Singh :

« Les Jarawas, le plus ancien peuple du monde, est mis en danger par la politique de votre gouvernement. Alors que les Jarawas nous ont affirmé qu’ils ne souhaitent pas rejoindre la communauté indienne et qu’ils veulent continuer à vivre loin de notre monde, vous leur déniez le droit de choisir par eux-mêmes leur futur en les poussant vers l’assimilation.

En tant que citoyens du monde entier, nous vous demandons de fermer la route Andaman Trunk Road qui traverse leur forêt, de lutter efficacement contre les braconniers qui continuent de piller leur gibier et de communiquer régulièrement sur la situation des Jarawas et les conséquences de votre action envers eux. Nous vous demandons de nous donner toutes garanties nécessaires afin que les Jarawas puissent continuer de vivre tels qu’ils le désirent. »

Le lien pour signer la petition :

http://www.organicthejarawa.com/sig-the-petition-fr

Le lien pour participer au crowdfunding et pre-acheter une vod ou un dvd :

https://www.wearehumanitymoviefr.com/collections/all

Le lien sur le site du film :

https://www.wearehumanitymoviefr.com

Le lien sur le site d’information sur les Jarawas

http://www.organicthejarawa.com/home-fr

Par Alexandre Dereims

plusPhotos

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


INDE