FRANCE , SYRIE

Visa : Rémi Ochlik, le talent assassiné.

Printemps 2004, le directeur de l’école Icart-Photo attire l’attention de Visa sur le travail de fin d’année d’un des ses élèves. Ses images sont époustouflantes de qualité, de maturité. Visa l’adopte, le projette. Succès immédiat. Et le photojournaliste s’envole vers Haïti, le Congo, la Tunisie, l’Égypte, la Libye, la Syrie. Ses reportages, aussitôt publiés dans les plus grandes revues, ne trompent pas : un grand reporter est né. Sa carrière fulgurante s’arrête un sinistre jour de bombardement à Homs. Rémi est tué par un obus de mortier syrien, en même temps que Marie Colvin, du Sunday Times....

Lire la suite dans les "Carnets d’un grand reporter" de Jean-Paul Mari.

Par Jean-Paul Mari

plusPhotos

plusDessins

Envoyer par e-mail

afficher une version imprimable de cet article Imprimer l'article

générer une version PDF de cet article Article au format PDF


FRANCE

SYRIE