Voyages aux USA sans visa : demande obligatoire sur internet le 12 janvier. Après l’exigence d’un nouveau passeport électronique, les voyageurs d’Europe de l’Ouest, donc des Français, du Japon et de quelques autres pays exemptés de visas pour entrer sur le territoire américain pour de courts séjours, devront désormais demander... une autorisation préalable sur internet à partir du 12 janvier 2009.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure a expliqué que cette autorisation préalable, déjà disponible sur internet (https://esta.cbp.dhs.gov) depuis le 1er août, deviendrait "obligatoire" le 12 janvier 2009, en remplacement de l’actuelle fiche de renseignements remplie dans l’avion.

Concrètement, a-t-il précisé, cette nouvelle restriction à l’entrée sur le territoire doit "rendre le voyage sans visa plus sûr, une amélioration qui nous permet d’augmenter le nombre de pays" dont les ressortissants sont exemptés de visas pour des voyages de moins de trois mois, actuellement une trentaine.

Cette nouvelle mesure figure parmi les recommandations de la commission du 11-Septembre afin de rendre plus difficile de pénétrer sur le territoire américain pour d’éventuels terroristes.

Le site internet du "système d’autorisation de voyage électronique" est désormais disponible en danois, néerlandais, français, finnois, allemand, islandais, italien, japonais, norvégien, portugais, slovène, espagnol et suédois, en plus de l’anglais.

L’autorisation électronique peut être requise n’importe quand avant le séjour, et "une fois approuvée, sera en général valide pendant deux ans, ou à l’expiration du passeport",elle permettrait d’entrer aux Etats-Unis à "plusieurs reprises".

PRESSE : Les reporters suspects ?

Dans le même temps, l’entrée aux USA pour les reporters professionnels est devenue de plus en plus compliquée, avec le non-renouvellement des visas permanents, de nouvelles règles et l’exigence de formalités complexes,(demande préalable, paiement d’un visa par mandat, justification du reportage, renseignements sur le sujet traité, etc.,etc.) qui sont en train de transformer les USA en pays aussi fermé que la Russie d’aujourd’hui.