Edoardo di Muro

Edoardo l’Africain.

Né en 1944 à Cuneo dans le Nord de l’Italie au pied des Alpes. Son premier métier de garde-forestier lui développe son goût pour la nature qu’il confirmera quand il sera plus tard ranger dans le parc de la Comoé en Cote d’Ivoire.

Engagé dans la marine il débarque en 1973 au Nigéria et pendant plus d’un quart de siècle il ne quittera plus le continent africain qu’il parcourt du Nord au Sud et d’Est en Ouest. Il traverse des pays blessés par la guerre, affaiblis par l’exode rural massif et gangrénés par une urbanisation anarchique au milieu de laquelle survit une population experte en débrouille. Pour donner plus d’ampleur aux détails de ses dessins Edoardo Dimuro travaille toujours sur le même grand format de feuille ,70 par 50 centimètres.Et c’est avec poésie qu’il décrit de la pointe de sa plume trempée à l’encre de Chine la vie quotidienne des petites gens.

Dessinateur reporter il révèle dans ses scènes de rue la véracité du carrefour social africain.

Contacter Edoardo di Muro

Envoyer un message

Livres

Livre : Dans le sillage de l’invincible armada.

Féru d’histoire et de navigation, le journaliste et écrivain Laurent Joffrin est parti en mer dans le sillage de la flotte de Philippe II, fervent catholique déterminé à conquérir l’Angleterre protestante à la fin du XVIe siècle. Sur son voilier, Joffrin a parcouru les milles chargés d’histoire, de Gravelines au nord de l’Écosse, puis il est redescendu par la côte ouest pour mieux raconter cette bataille navale à la première personne.

Au fur et à mesure de son périple, il fait revivre tous les protagonistes de ces terribles combats, donnant tout autant corps aux hommes intrépides de la Marine espagnole qu’aux stratèges anglais préparant leur défense. Affrontant vents et marées en mer, amarrant de port en port, l’auteur décrit avec réalisme les conditions météorologiques douloureuses vécues par les Espagnols et qui détruisirent une partie de leur flotte, acculée loin des côtes par l’adversaire.

En savoir plus