Hans Silvester

Membre de l’agence Rapho depuis 1965, Hans Silvester est né le 2 octobre 1938 à Lörrach en Allemagne. Premières photos à l’âge de 14 ans. Diplômé de l’école de Fribourg en 1955, il voyage à travers l’Europe. A la même époque, il fait un reportage sur la Camargue. Ses photos en noir et blanc sont accompagnés par des textes de Jean Giono. Il s’installe en Camargue en 1962. En 1964, longue série de reportages dans le monde entier : Japon, Portugal, Egypte, Tunisie, Hongrie, Pérou, Etats-Unis, Italie, Espagne... sans oublier la Provence. A partir des années 80, Hans Silvester photographie tous les parcs naturels d’Europe et dénonce les ravages de la déforestation en Amazonie. Chevaux en Egypte, en Amérique, en Camargue, pigeons en Europe, en Grèce, e en Turquie, chats et chiens des îles grecques font l’objet d’albums photographiques publiés chez De La Martinière. Il fait ensuite plusieurs voyages au Rajasthan puis retrouve la Camargue en 2001 et termine en 2006 un travail de plusieurs années sur les peuples de la vallée de l’Omo.

Contacter Hans Silvester

Envoyer un message

Livres

HAITI

Livre et photos de Corentin Fohlen, l’autre visage d’Haïti

12 janvier 2010, un séisme dévaste Haïti et fait près de 250 000 morts. Corentin Fohlen, photographe, rejoint l’île pour couvrir la situation d urgence humanitaire sur place pour la presse.

En 2012, il retourne à Haïti pour découvrir en profondeur le pays et montrer d’autres facettes de ce territoire présenté comme maudit et pauvre. Il axe son travail sur l’énergie débordante qui existe sur l île, y décèle les possibilités, les espoirs tout en observant les travers.

Prenant le contrepied du fantasme véhiculé sur la misère des habitants, il décide de consacrer du temps (plus de douze voyages) pour dresser un portrait beaucoup plus complet et complexe de la réalité haïtienne.

Le livre Haïti interroge l’afflux d investissement engagé de l’extérieur sur l île. Le pays rêve (ou on rêve pour lui) de retrouver le mythe de sa grandeur passée et de rejoindre sa voisine, la République Dominicaine, qui excelle dans le tourisme de masse.

Corentin Fohlen relate les moyens et les effets de cette accélération économique destinée à rassurer une nouvelle clientèle touristique.

Profite t-elle réellement aux Haïtiens ?

Lire la suite