Philippe Rochot

Philippe Rochot est né le 12 septembre 1946 à Dijon. Il est diplômé de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. Il est marié et père de trois enfants. Journaliste au service reportages de France2. Il a couvert une bonne partie des conflits de ces dernières décennies. Il a été durant six années correspondant en chine.

Correspondant pour la deuxième chaîne de télévision française à Beyrouth, il a couvert le conflit du Liban jusqu’en 1986 où il a été pris en otage à Beyrouth durant 105 jours.

Il a obtenu le prix Albert Londres pour l’audiovisuel en 1986 pour ses reportages au Liban. Il a réalisé une trentaine de documentaires ou magazines télévisés pour Antenne2 et France2 Il est l’auteur de deux ouvrages. « la grande fièvre du monde musulman » (1980) « vivre avec les Chinois » (2008)

Contacter Philippe Rochot

Envoyer un message

Livres

"J’apprends le français"

Quand pour la première fois, elle a franchi les portes du centre d’hébergement d’urgence du 19eme arrondissement, près de chez elle, Marie France Etchegoin savait seulement qu’elle voulait « aider » pour ne pas avoir « à regretter de n’avoir rien fait ».

Elle n’imaginait pas que Sharokan, Ibrahim ou Salomon lui en apprendraient autant sur elle- même et qu’à travers eux, elle allait redécouvrir la complexité et la richesse de la langue française et aussi ce qui, au fond, nous constitue et qui fait trait d’union au-delà des frontières : la force de la parole.

De cette expérience, elle tire un récit tout à la fois bouleversant et drolatique : l’histoire passionnante et mouvementée d’un double apprentissage. Le sien puisqu’elle n’a jamais enseigné ni agit au quotidien auprès des migrants.

Et celui de jeunes hommes, parfois illettrés, qui au terme d’un très long et terrible voyage, se retrouvent devant un tableau, confrontés à l’un des langues les plus difficiles du monde, dont ils n’ont jamais entendu un mot. Dans le huis clos de cette classe, ils disent à nouveau « je » et font entendre leur incroyable odyssée tandis que leur « professeur » invente sa méthode en s’efforçant d’éviter les maladresses.

LIRE LE PREMIER CHAPITRE

En savoir plus