les derniers jours de Tchernobyl

Album de 75 photos.

Photos Jean-Luc Moreau

La centrale nucléaire de Tchernobyl a définitivement cessé de fonctionner le 15 décembre 2000. Le 26 avril 1986, l’explosion de son réacteur IV dispersa sur l’hémisphère Nord un « nuage » chargé d’environ six tonnes de radio éléments, cinq cent fois plus que la bombe d’Hiroshima ! Une population d’au moins 18 millions d’individus fut contaminée, en ex-URSS et un peu partout en Europe. Dans une résolution adoptée à l’unanimité par l’ONU en décembre 1990, l’accident fut qualifié de "désastre radiologique et environnemental et situation d’urgence sans précédent". On voudrait croire aujourd’hui à la fin du cauchemar. Mais le temps est loin où l’on pourra jeter Tchernobyl aux oubliettes de l’Histoire. D’abord parce que l’irradiation tue encore et continuera de tuer longtemps. Ensuite parce que la centrale demeure excessivement dangereuse, fermée ou pas. La catastrophe a été causée par seulement 3% du carburant radio actif contenu dans son réacteur IV. 196 tonnes de poison pur restent ensevelies sous un sarcophage de béton que la communauté internationale hésite toujours à tenter de « stabiliser ».

Lire le reportage