Grands Reporters (commentaires) 2019-05-13T12:51:11Z "Quand j'ai reçu cette lettre envoyée depuis la prison de Silivri..." 2019-03-22T20:50:17Z 2019-03-22T20:50:17Z Merci à vous de relayer ce genre d'information qui est trop peu considéré par nos médias français<a href="http://adelinecoquine.eklablog.com/aventure-personnelle-a149294572" class="spip_out">.</a> Je ne sais que trop que la liberté est une lutte quotidienne. Droits voisins : mobilisation et pétition 2019-03-19T21:22:25Z 2019-03-19T21:22:25Z C'est vrai que c'est difficile de démêler le vrai du faux. Est-ce que les grosses plateformes vont devoir rémunérer également les petits blogs pour leurs contenus ou uniquement les grosses structures ? ** l'ennemi intime 2019-03-16T15:19:57Z 2019-03-16T15:19:57Z Super site, que j'ai découvert hier et que je suis en train de parcourir. Est-il possible de s'inscrire à une mailing list ? <div style="display:none"><a href="https://www.maisonae.fr/cuisine/friteuse/" class="spip_out">meilleure friteuse</a></div> Algérie la "Force locale" 2019-03-13T11:13:21Z 2019-03-13T11:13:21Z Voir par le lien des témoignages précis écris http://marienoelyvonpriouforcelocale19mars1962.e-monsite.com/pages/temoignages-ecris-de-nos-camarades-militaires-fse-mutes-d-office-en-ufo-apres-le-19-mars-1962-jusqu-a-juillet-1962.html L'Algérie à l'examen... 2019-02-12T13:05:06Z 2019-02-12T13:05:06Z Plein d'info sur la guerre d'Algérie sur wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_d%27Alg%C3%A9rie Ahmet Atlan, condamné à la prison à perpétuité. 2019-01-25T14:50:49Z 2019-01-25T14:50:49Z <p class="spip">Il aura fallu peu de temps à la Turquie pour faire de la détention d'intellectuels sa nouvelle spécialité. Le divorce entre Ankara et la démocratie est largement prononcé. Le divorce entre les pays de l'OTAN et la Turquie semble, lui, s'être perdu dans quelque nébuleuse administration.</p> <p class="spip">Il ne reste rien du coup d'état manqué du 15 juillet 2016... Il aura surtout servi Erdogan qui dispose depuis de pouvoirs de répression toujours plus importants. Les événements lui auront donné une occasion en or de démontrer très concrètement ce dont il était capable vis à vis de ses opposants.</p> Public-Sénat : les documentaires en danger. 2018-08-10T09:34:06Z 2018-08-10T09:34:06Z Cela est bien a déplorer car l'information présente les faits mais n'est pas suffisante. Pour prendre position sur un sujet il faut en avoir une vision globale et présentée de manière neutre. L'émission Strip Tease était un bon exemple.... 15-16-17-18-19-20 avril 2018-02-22T11:04:47Z 2018-02-22T11:04:47Z merci pour le partage ! Algérie la "Force locale" 2018-02-14T03:57:16Z 2018-02-14T03:57:16Z <p class="spip"><strong class="spip">Ce que la Force Locale devait être ou plutôt ce que la Force Locale n'a pas pû être</strong></p> <p class="spip">ETÉ 62 :<strong class="spip"> ET L'ARMÉE S'EMPARA DU POUVOIR</strong>...</p> <p class="spip">Par Mohammed Harbi* Après la liesse de l'indépendance, la bataille continue au sein du FLN. Pour éliminer ses adversaires, Ben Bella s'appuie sur les militaires. Qui finissent par le dévorer</p> <p class="spip">Le Nouvel Observateur. – Nous sommes le 5juillet 1962, jour de l'indépendance, le FLN triomphe. Est-ce l'état de grâce ?</p> <p class="spip">Mohammed Harbi. – Non, au contraire, nous sommes en pleine bataille interne ! N'oubliez pas que le FLN s'est constitué à partir de la scission d'un parti. Le FLN est un mouvement de résistance beaucoup plus qu'un parti politique. Au départ, il y avait une direction improvisée. Quand les problèmes concrets se sont posés – pourvoi en armes, alliances, etc. –, il a bien fallu constituer une direction nationale. Au passage, on a éliminé une partie des pères fondateurs – Ben Bella, Aït-Ahmed, Boudiaf –, au profit d'une direction constituée autour de l'Algérois et de la Kabylie. Dès 1956, il existe donc un contentieux entre les dirigeants.</p> <p class="spip">N. O. – Un contentieux qui va jusqu'à l'élimination physique ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – A partir de 1957, Aban Ramdane, libéré des prisons françaises, est marginalisé politiquement puis étranglé dans une ferme au Maroc par des hommes de main de Boussouf. Dès lors, un triumvirat s'impose – Krim Belkacem, Boussouf, Bentobbal –, qui décide de façon consensuelle. A vrai dire, les trois hommes n'ont pas de divergences politiques, mais déjà, à cette époque, un réel problème de partage du pouvoir.</p> <p class="spip">N. O. – Qu'est-ce qui, le jour de l'indépendance, oppose les vainqueurs ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – D'un côté, il y a l'état-major de l'armée extérieure, à Tunis, avec 20000 hommes installés aux frontières. De l'autre, la résistance intérieure, forte autrefois de 30000 combattants et réduite à 9000 hommes très éprouvés par le choc frontal avec l'armée française. Entre les deux, pendant la guerre, les Français ont érigé la « ligne Morice », ligne de défense quasi infranchissable.</p> <p class="spip">Ce qui explique le ressentiment de la résistance intérieure, qui a manqué de renforts, d'armes, et qui accuse Tunis de son isolement : « Vous nous avez laissés seuls ! » Mais le nœud du problème est la décision, lors des négociations à Evian, de créer, pendant la période transitoire en Algérie une force locale, une armée de 40000 hommes. Du coup, l'état-major de l'armée extérieure craint d'être mis à l'écart. Dans cette logique de crise, d'autres différenN. O. – C'est une bataille pour la légitimité ?ds politiques vont se greffer. Mais l'essentiel du conflit est bien là. N. O. – C'est une bataille pour la légitimité ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – Féroce ! Au sein du GPRA (Gouvernement provisoire de la République algérienne), Krim Belkacem veut même traduire l'état-major extérieur devant un tribunal ! Ceux qui ont mené la guerre de l'intérieur ont une autorité certaine sur les chefs de willaya, qu'ils considèrent comme leurs clients. D'ailleurs, une partie des willayas, la Kabylie et le Nord-Constantinois, se range derrière le GPRA.</p> <p class="spip">N. O. – On est loin d'un FLN monolithique et uni dans la victoire.</p> <p class="spip">M. Harbi. – Bien loin. Ce sont ces fractures, y compris à l'intérieur des willayas, qui vont apparaître au grand jour au cours de l'été 1962. D'autant que les Français finissent par libérer le groupe de ministres – Ben Bella, Aït-Ahmed, Boudiaf, Khider et Bitat – emprisonnés depuis six ans en France après que leur avion vers la Tunisie eut été détourné. Tout le monde espère alors qu'ils vont régler la crise au sein du FLN. Sauf que Ben Bella et Boudiaf ne s'adressent plus la parole et que chacun, en se greffant sur des forces déjà existantes, va amplifier les divergences ! Le 30 juin 1962, le GPRA démet de ses fonctions l'état-major extérieur. C'est la guerre ouverte et l'armée des frontières, soutenue par Ben Bella, réplique en investissant le terrain.</p> <p class="spip">Mais entre la résistance intérieure, quasiment écrasée dans les années 59-60 par le rouleau compresseur de l'armée française, et la force de frappe d'une armée des frontières presque intacte, la lutte est inégale. L'état-major dispose de matériel mécanisé et de blindés. Il casse d'abord militairement le Nord-Constantinois en s'appuyant habilement sur une fracture interne. Il ne touche pas à la Kabylie, par souci tactique, pour ne pas régionaliser le conflit. Mais ses troupes attaquent l'Algérois de front. Après deux à trois jours de combats, qui font entre 200 et un millier de morts, les maquis de l'intérieur sont brisés.</p> <p class="spip">N. O. – Nous sommes en septembre 1962, trois mois après l'indépendance... Au même moment éclatent d'autres combats dans la Casbah !</p> <p class="spip">M. Harbi. – Combats dus, là aussi, à des fractures internes... A Alger, les forces de Yacef Saadi s'opposent à celles de la willaya IV. Entre-temps, la population réagit. Spontanément, les habitants des quartiers populaires lancent d'imposantes manifestations aux cris de « Sept ans de guerre, ça suffit ! ». Fin septembre, les adversaires de Ben Bella cèdent, acceptent un bureau politique et la révision des listes électorales d'où tous les opposants sont exclus. La bataille est terminée, Ben Bella et l'armée des frontières ont gagné.</p> <p class="spip">Le visage de l'Algérie s'en est trouvé profondément changé. Il existait une « société de contacts », ceux forgés par la colonisation avec une grande partie de l'intelligentsia. Elle a été soit mise sous tutelle, soit éliminée. Tous les ministres, les députés exclus des listes électorales étaient ceux qui avaient négocié les accords d'Evian. Du coup, ces accords – déjà fragiles – vont devenir plus fragiles encore ! A cela s'ajoute l'exode massif des Européens et surtout – entre mars et juin 62 – l'action de l'OAS, qui a cassé toute autorité possible de l'exécutif provisoire, fait voler en éclats un début d'administration et empêché la mise en place de la force locale.</p> <p class="spip">Que restait-il, sinon de simples rapports de force ? Et là, c'est l'armée des frontières qui était le mieux placée. Je suis convaincu que sans l'OAS l'armée des frontières n'aurait pas gagné. Et Ben Bella n'aurait été qu'un acteur du pouvoir parmi d'autres. Le gouvernement algérien aurait disposé d'une police, d'une force locale prévue de 40000 hommes, encadrés par des officiers algériens de l'armée française et entraînés par des officiers français... Jamais l'état-major extérieur n'aurait eu cette voie royale.</p> <p class="spip">N. O. – Et quelles conséquences sur le futur à long terme de l'Algérie ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – Le fait militaire, élément déjà hégémonique dans la résistance, va devenir hégémonique dans la société.</p> <p class="spip">N. O. – Nous n'aurions pas ce gouvernement au pouvoir aujourd'hui en Algérie ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – Peut-être pas... Les forces civiles auraient eu un tout autre impact dans la société. D'ailleurs, quand Ben Bella a voulu constituer un parti politique, il n'a pas réussi et s'est heurté d'emblée à l'armée. Ensuite, quand Aït-Ahmed a lancé son insurrection FFS en Kabylie, les militaires ont immédiatement et de nouveau occupé le terrain. L'accord entre Ben Bella et Aït-Ahmed n'est survenu que le 15 juin 1965. Trop tard. Le 19 juin, le coup d'Etat portait Boumediene au pouvoir.</p> <p class="spip">N. O. – L'été 62 aurait provoqué la confiscation du pouvoir par les militaires ?</p> <p class="spip">M. Harbi. – Cela a été un jalon important dans un long processus. Ben Bella a choisi de s'appuyer sur l'armée pour éliminer ses adversaires de l'intérieur. Et l'armée a fini par le manger.</p> <p class="spip">Propos recueillis par Jean-Paul Mari</p> <p class="spip">(*) Historien, ancien membre du FLN.</p> <p class="spip">Ben</p> <p class="spip"><i class="spip">http://www.grands-reporters.com/Algerie-la-Force-locale.htm</i>l</p> L'"Hermitage" : le projet. 2018-01-30T01:51:37Z 2018-01-30T01:51:37Z <p class="spip">Ravi de voir ce genre d'initiatives se mettre en place. L'écologie, ce n'est pas qu'une affaire politique mais aussi une problématique citoyenne.</p> <p class="spip">On oppose parfois la technologie et l'environnement, à tort ! Vive l'économie collabora !ive et l'open-source !</p> Sinaï "Voyage en Barbarie" 2018-01-28T15:59:14Z 2018-01-28T15:59:14Z Quelle intolérance dans ce monde hélas :( "ce livre qui a fait comprendre pourquoi j'avais changé..." 2017-09-13T09:53:26Z 2017-09-13T09:53:26Z <p class="spip">Bonjour,</p> <p class="spip">C'est pas très gai mais c'est un gros travail et en plus douloureux.</p> <p class="spip">Bravo.</p> <div style="display:none"><a href="https://www.stereogum.com/author/chefmarco02/" rel="follow">Marc de Stereogum</a></div> Commentaire sur "Les morts invisibles "en Afghanistan 2017-08-09T07:51:03Z 2017-08-09T07:51:03Z Bonjour Pascal J'aime beaucoup votre commentaire tout à fait juste dans les interrogations que vous émettez, dommage qu'il n'y a pas de réponse. Bien à vous Biennale des Carnets Voyageurs et de la BD 2017-07-22T03:55:42Z 2017-07-22T03:55:42Z Cet événement était vraiment sympa, c'est dommage qu'il ce sois arrêtée. C'était vraiment un point de raliment très agréable pour tous les passionné du voyage, et carnettiste Du 1er au 10 août 2010 2017-03-10T07:02:13Z 2017-03-10T07:02:13Z Super vos photos, je voyage grâce à vous, je sors de mon gite a cancale et je voyage à New York, merci beaucoup Naples : le salaire des enfants 2017-03-10T06:36:14Z 2017-03-10T06:36:14Z Rien n'a changé alors, mon grand père est originaire de Naples, avant de partir pour la France à ses 15 ans pour travailler dans une location de chalet en montagne il travaillait depuis l'âge de 4 ans comme tailleur de pierre, c'est difficile d'entendre son récit mais c'est encore plus difficile d'entendre qu'en 2017 il y a toujours des enfants qui vivent cela Public-Sénat : les documentaires en danger. 2017-03-09T11:02:13Z 2017-03-09T11:02:13Z C'est justement ce que j'apprécie sur public senat ! j'aime les docs sur la loi immobilier girardin, sur la Thaïlande, sur la fabrication des cigares, sur les enfants soldats.... si c'est pour livrer de l'info en continu on a l'embarras du choix mais une chaine de documentaire il n'y en a aucune, si on veut regarder des bons reportages vaut mieux etre bilingue car en france on a plus rien ! Yann Morvan (Vu) Conférence du 11 novembre 2016 2017-02-01T23:18:12Z 2017-02-01T23:18:12Z J'y suis allée, c'était une très bonne conférence<a href="http://au-naturel.over-blog.com/">.</a> Les intervenants était des gens de qualité avec une très bonne maîtrise du sujet<a href="http://au-naturel.over-blog.com/">.</a> Très curieuse de savoir quand se tient le prochain évènement. Du 21 décembre au 28 décembre 2010 2017-01-17T11:57:35Z 2017-01-17T11:57:35Z C'est mon rêve d'y aller en attendant je m'extasie devant vos photos depuis ma chambre d'hôte à cancale, est-ce que New York est si bien qu'on nous le fait croire ? Restavec 2017-01-16T12:32:19Z 2017-01-16T12:32:19Z je peux vous donner des coordonnées des personnes qui attendent qu'on les aide ici, qui dans la neige sont en train de rendre la vie et que notre cher gouvernement ne fait rien de spéciale, heureusement il y a des gens comme vous qui prie d'empathie font pour les autres, il y a un groupe de personne qui ont investi dans une scpi pour bénéficier du déficit foncier afin d'habriter 15 personnes dans leur ville, je suis heureux de voir des personne comme vous qui sont sidérée il faut que nous le soyons