Tadjikistan

  • Trafic d’armes : la fin d’un marchand de mort

    Fin de partie pour Victor Bout, le plus grand trafiquant d’armes au monde, qui a inspiré le héros de « Lord of War », avec Nicolas Cage.

    Il a connu toutes les guerres ou presque. Il a volé de guérilla en conflit ethnique, aux quatre coins de la planète. Il a déjoué tous les pièges tendus par ses ennemis et les services secrets. Et c’est au 27e étage d’un hôtel cinq étoiles de Bangkok, le Silom Sofitel, avec piscine, chambres à 250 dollars et vue imprenable sur la ville, que Victor Bout est finalement tombé, coincé par des agents de la DEA, l’agence antidrogue américaine. Fin de partie pour le plus grand vendeur d’armes au monde, le marchand de mort par excellence.

    Cette fois-ci, le Russe Victor Bout voulait revendre aux combattants des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) des missiles SAM (...) Lire la suite

Asie

Choissisez et cliquez: