SYRIE

  • Le juge Mehlis sur le chemin de Damas

    Il remet son rapport sur la tuerie de Beyrouth

    Bachar al-Assad avait menacé Rafic Hariri : « Je casserai le Liban sur votre tête. » Sept mois plus tard, l’ancien Premier ministre était assassiné. Mais un mobile n’est pas une preuve. Le procureur allemand Detlev Mehlis réussira-t-il à démontrer la culpabilité du pouvoir syrien ? De Beyrouth, jean-paul mari raconte une enquête en terrain miné

    Voilà trente ans que Beyrouth balance entre l’or et l’ordure. Ici, on s’est battu dans le quartier des hôtels, chambre par chambre, à la grenade et au (...) Lire la suite
    15 décembre 2005
  • Khaddam : "Bachar va tomber."

    Abdul-Halim Khaddam (AP) Après sa démission du poste de vice-président de Syrie et de la direction du parti Baas, Abdel Halim Khaddam, arrivé à Paris l’été dernier, est devenu l’ennemi public n°1 dans son pays depuis qu’il a mis en cause la responsabilité directe du président Bachar al-Assad dans la mort de Rafic Harriri ? Interview exclusive.

    INFO-OBS ENTRETIEN Qu’est-ce qui vous fait dire que Damas est impliquée dans l’assassinat de l’ancien premier ministre libanais, Rafic Hariri ? (...) Lire la suite
    12 janvier 2006
  • Le Fils. La chute de l’empire Assad

    Spécial Syrie

    « On connaissait Docteur Bachar…on a découvert Mister Assad, sa partie sombre et ténébreuse »

    Bachar al-Assad, qui incarnait l’espoir d’une Syrie nouvelle a déçu. L’attentat de Beyrouth qui a coûté la vie à Rafic Hariri le place en position d’accusé. Sommé par Washington de se soumettre, contraint de retirer ses troupes du Liban, isolé sur la scène internationale et incapable de se réformer de l’intérieur, le régime syrien, n’a plus le pouvoir de dire non.

    De notre envoyé spécial, Jean-Paul Mari Son père était un chat, de la race des félins, de la taille d’un fauve. Il gouvernait immobile, ramassé sur (...) Lire la suite
    mars 2005
  • Le Père. Hafez el-Assad le chat aux griffes rouges

    Spécial Syrie

    Portrait du président Syrien

    Cette nuit-là, Aniseh, l’épouse d’Hafez el-Assad, a fait un rêve. Elle était dans la rue, flottant au milieu d’une foule de gens qui regardaient tous en (...) Lire la suite
    30 mai 1996
  • Stop-Djihad

    Saliha,belge, mère de Sabri, parti faire le djihad en Syrie. Mort à 19 ans.

    Un des clips de la campagne du gouvernement pour "Agir contre le terrorisme".

    VOIR LA VIDEO Libération (7 octobre 2015) Le ministère de l’Intérieur et le Secrétariat d Lire la suite

  • A la poursuite des médicaments de la mort.

    Faux médicaments, anticancéreux, anticoagulants... une question de vie ou de mort.

    Un spécialiste de la sécurité traque les faux anticancéreux qui inondent le Proche-Orient. Il a réussi à démanteler l’un de ces réseaux qui assassinent des milliers de malades. Récit.

    Adel le Palestinien ne comprend pas. Sa soeur est morte et il ne sait pas pourquoi. Son cancer du sein avait été détecté très tôt. Les médecins (...) Lire la suite

  • Gilles Jacquier, mort d’un grand reporter.

    Gilles Jacquier, journaliste reporter d’images à France 2 a été tué en reportage à Homs, en Syrie. Voir les "Carnets d’un grand reporter" de Jean-Paul (...) Lire la suite

  • Témoignages, ils étaient avec Gilles jacquier.

    Mort d’un grand reporter

    Tué lors d’un bombardement à Homs, en Syrie.

    Voir les "Carnets d’un grand reporter" de Jean-Paul Mari, Nouvel-Observateur Lire la suite

  • Gilles Jacquier, un "crime d’état" ?

    Nouveau témoignage. Fort.

    Une série de faits troublants rapportés par un journaliste suisse qui était avec le reporter français tué...

    Voir les "Carnets d’un grand reporter" de Jean Paul Mari Lire la suite

  • L’étoffe des dictateurs

    Ces malades qui gouvernent…

    Ils surfent sur le désordre, l’humiliation, le désespoir de leur peuple. Avant de basculer dans le meurtre, la folie, et surtout l’obsession de leur propre survie. Jusqu’au jour où…

    On ne nait pas dictateur, on le devient. Et les tyrans séduisent d’abord les foules avant de les exterminer, passant la première partie de leur vie (...) Lire la suite

  • Visa : Rémi Ochlik, le talent assassiné.

    Printemps 2004, le directeur de l’école Icart-Photo attire l’attention de Visa sur le travail de fin d’année d’un des ses élèves. Ses images sont (...) Lire la suite

  • Olivier Voisin : une histoire, une lettre, une photo

    "Comment peut on entretenir une telle envie d’aller tuer ?"....

    Le photographe-reporter, mort dimanche des suites de ses blessures en Syrie, se battait chaque jour pour sa survie physique, et économique.

    Photo (- / HO / AFP) Olivier Voisin, photographe indépendant de 38 ans, est mort dimanche 24 février, des suites de ses blessures, après avoir (...) Lire la suite

  • Printemps Arabes

    L’histoire immédiate en bandes dessinées

    L’histoire immédiate en bandes dessinées

    Après des décennies de totalitarisme, il a suffit du sacrifice d’une personne pour qu’en quelques semaines, la Tunisie, l’Égypte, la Libye… s’enflamment et que les dictatures s’effondrent. Revenant sur ces faits récents, Jean-Pierre Filiu et Cyrille Pomès nous relatent cette histoire toujours en marche, replaçant au cœur de ce « printemps des Arabes » celles et ceux qui en furent les acteurs : les femmes et les hommes de là-bas, qui payèrent souvent de leur vie leur engagement.

    Après des décennies de totalitarisme, il a suffit du sacrifice d’une personne pour qu’en quelques semaines, la Tunisie, l’Égypte, la Libye… (...) Lire la suite

  • Lettre d’une pigiste perdue dans l’enfer syrien.

    A lire d’urgence.

    Reporter Free-Lance à Alep

    « Dormir chez les rebelles coûte 50$ par nuit ; une voiture, 250$ par jour. Vous ne pouvez payer ni une assurance – 1000$ par mois – ni un fixeur. Vous êtes seul. »

    Ce texte sur son expérience syrienne a été publié le 1er juillet 2013, sur le site de la ’Columbia Journalism Review’, par Francesca Borri, journaliste (...) Lire la suite
    1er juillet 2013
  • Dans Alep, la ville des snipers..

    Des images stupéfiantes.

    "Visa". La Syrie vue par Goran Tomasevic

    Avec lui, on ne suit pas la guerre, on est en guerre, dans la guerre. Alep, où on pénètre dans les maisons par des trous creusés dans les murs. Des (...) Lire la suite
    10 septembre 2013
  • Alep, la "prière des morts".

    La guere en Syrie vue par quatre grands photographes

    Nouveau

    Visa pour l’horreur D’Alep à Damas, quatre photographes dressent le plus impitoyable des réquisitoires contre la guerre et les armes chimiques. (...) Lire la suite
    24 septembre 2013
  • Deux journalistes français de plus otages depuis juin en Syrie

    Après Didier François et Edouard Elias...

    ...Nicolas Hénin, journaliste reporter, et Pierre Torrès.

    iplomatie Deux journalistes français, Nicolas Hénin, reporter, et Pierre Torrès, photographe, ont été enlevés en juin en Syrie, ont annoncé (...) Lire la suite
    9 octobre 2013
  • Otages : l’industrie du kidnapping.

    Deux journalistes français de plus otages en Syrie...

    Appel

    Deux otages français de plus en Syrie. Deux journalistes de plus, deux confrères, pour certains des amis. Oui, on savait que Nicolas Hénin et Pierre (...) Lire la suite

  • Frontière turco-syrienne : 900 km sous haute tension

    La Vidéo

    Pour le "Nouvel Observateur", Jean-Paul Mari, grand reporter, est parti le long de la frontière entre la Turquie et la Syrie. Il y est resté 15 (...) Lire la suite
    24 octobre 2013
  • Voyage aux portes de la guerre

    Lire le Carnet de route

    20 octobre 2013
  • L’enfer de la libération.

    OTAGES.

    Entretien dans l’émission Medias, sur RTS.

    Didier François, 53 ans, grand reporter à la radio Europe 1, et Édouard Élias, 22 ans, photographe indépendant missionné par la radio, ont été enlevés le 6 juin 2013 à un barrage routier alors qu’ils faisaient route vers Alep. Nicolas Hénin, reporter de 37 ans, et Pierre Torrès, photographe de 29 ans, ont été enlevés le 22 juin à Raqqa (nord).

    LIBRES L’enfer de la libération. A Ecouter :(avec Itunes ou VLC) ou en ligne .................................................................... Lire la suite
    19 avril 2014
  • Journalistes otages : chronique d’une absence

    Récit Soirée otages à la Maison de la Radio

    "Retours de Syrie"

    Un lundi soir dans un studio de la Maison de la Radio à Paris. C’est complet. Même les strapontins. On s’assoit sur les marches de l’amphithéâtre. (...) Lire la suite
    8 janvier 2014
  • Syrie : les déjà morts

    « Homs, chronique d’une révolte », Arte.

    Comment un jeune homme, souriant, pacifique, sportif, amateur de foot et de chansons devient-il un combattant endurci au regard éteint qui pense à (...) Lire la suite
    20 mars 2014
  • « Je vous écris de Syrie »

    Arte organise une Soirée de soutien au peuple syrien

    Lundi 16 juin

    ARTE et Reporters Sans Frontières avaient initialement prévu une soirée de soutien aux quatre otages français captifs en Syrie. Didier François, Édouard Elias, Pierre Torrès et Nicolas Hénin ayant été libérés le 19 avril dernier, la chaîne a décidé de transformer cet événement en une grande soirée en faveur du peuple syrien et de la liberté d’expression.

    Cette manifestation, organisée en partenariat avec Reporters Sans Frontières, réunira de nombreux artistes. Les comédiens Dominique Blanc, Charles (...) Lire la suite

  • Syrie, un conflit et des Hommes

    Exposition photo

    Vernissage de l’exposition Photographies de Pierre Torres et Félix Poyer le mercredi 4 juin 2014 à 17h En présence des photojournalistes Exposition (...) Lire la suite
    28 mai 2014
  • Syrie : à Genève, les négociateurs évoluent en terrain miné

    "Chroniques du Monde", par René Backmann

    L’émissaire des Nations unies pour la Syrie a réussi à réunir à Genève, dans des pièces différentes d’un même bâtiment, les représentants du régime et de (...) Lire la suite
    17 février 2016
  • Que faire face aux éxécutions d’otages ?

    Après l’assassinat du français Hervé Gourde, des journalistes James Foley et Steven Sotloff, de l’humanitaire David Haines, égorgés en Syrie par l’Etat islamique

    Ne pas être dupe, ne pas avoir peur, ne plus rester passifs.

    Que faire face à cette horreur ? À chaque fois, le problème se pose dans les mêmes termes. Aujourd’hui, nous sommes confrontés au sauvage assassinat (...) Lire la suite
    20 août 2014
  • Turquie : le double-jeu d’Erdogan.

    A Reyhanli, la porte des djihadistes vers la Syrie.

    Istanbul ouvre ses frontières aux combattants arabes étrangers d’Al-Nosra et du groupe Etat Islamique.

    Voyage aux portes de la guerre Points de passage des islamistes, trafics d’armes, hôpitaux clandestins… itinéraire de 900 kilomètres de frontière entre la Turquie et la Syrie. Carnet de route De notre envoyé spécial

    Samandag, la révolte des Alaouites Les rues s’envolent en spirales compliquées. On se perd dans un amoncellement d’immeubles, de béton, de fer, de (...) Lire la suite
    24 septembre 2014
  • Pourquoi je ne suis pas d’accord avec le choix du public au prix Bayeux des correspondants de guerre

    Après les décapitations exhibées en Syrie.

    "Le parti pris est de nous mettre « sur les genoux du bourreau », pendant qu’il affute sa lame..."

    Ce que dit le photographe Ammar Abd Rabbo est un combat essentiel pour nous, reporters, et pour le public. Lire : (...) Lire la suite
    14 octobre 2014
  • Etat Islamique : comme un goût d’Apocalypse..

    Syrie-Irak

    Le début de la fin pour les Djhiadistes ?

    Des reculs, mais aussi une résistance acharnée et des contre-attaques. En 2016, l’organisation Etat islamique a perdu plusieurs fiefs de son « (...) Lire la suite
    22 décembre 2016
  • Une journée à Kobane

    Exceptionnel : Un photographe a vécu la reprise de la ville à Daesch par les Kurdes

    Les combattants se sont battus au milieu des ruines.

    Quatre mois après l’offensive de l’Etat islamique contre la ville de Kobane dans le nord syrien à la frontière turque, les combattants kurdes des unités de protections du peuple YPJ et YPG appuyés par les peshmergas irakiens et les frappes de la coalition continuent de résister et contrôlent 80% de la ville. C’est au milieu des décombres que les combattants volontaires se battent les armes à la main. LIRE LE REPORTAGE

    Quatre mois après l’offensive de Daech ("l’État islamique"- contre la ville de Kobane dans le nord syrien à la frontière turque, les combattants kurdes (...) Lire la suite
    29 janvier 2015
  • Reportage : Une journée à Kobane

    Le Stalingrad de Daesch

    « Cette lutte n’est pas celle des Kurdes, c’est celle de l’humanité »

    Quatre mois après l’offensive de l’Etat islamique contre la ville de Kobane dans le nord syrien à la frontière turque, les combattants kurdes des unités de protections du peuple YPJ et YPG appuyés par les peshmergas irakiens et les frappes de la coalition continuent de résister et contrôlent 80% de la ville. C’est au milieu des décombres que les combattants volontaires se battent les armes à la main.

    Il est deux heures du matin. La camionnette remplie d’une vingtaine de combattants kurdes s’approche tous phares éteints de la frontière syrienne. (...) Lire la suite
    29 janvier 2015
  • « Je pourrais commettre un attentat en France »

    Portrait d’un Djihadiste

    Formé par les plus redoutables combattants d’Al-Qaeda, Abou Khalil, Syrien de 24 ans, raconte son parcours radical et l’avenir de son jihad.

    13 octobre 2014 Abou Khalil est d’autant plus inquiétant qu’il semble normal. Ce samedi soir, il se promène, nonchalant et souriant, en jean et (...) Lire la suite
    13 octobre 2014
  • Farad Ahmad ne rit plus

    Syrie : le cauchemar d’un révolutionnaire syrien.

    « Je me suis vu mort, j’ai senti que j’étais mort. »

    Prothésiste dentaire, ce révolutionnaire syrien a échappé à une exécution jihadiste et traîne sa désespérance en exil turc.

    (Tableau du peintre Syrien Khalil Younes) Les oiseaux ne chantaient pas cet après-midi-là, sur la colline d’Atareb, dans le nord de la Syrie. Il (...) Lire la suite
    11 novembre 2014
  • Palmarès du Prix Albert Londres 2015

    Luc Mathieu de Libération et Cécile Allegra-Delphine Deloget pour l’image.

    Les deux lauréats étaient déjà publiés sur notre site grands-reporters.com.Magnifique édition 2015 à Bruxelles.

    Réuni à Bruxelles, le jury du Prix Albert Londres a décerné le prix de l’écrit à Luc Mathieu, grand-reporter au journal Libération pour ses reportages (...) Lire la suite
    30 mai 2015
  • Wadha et Ibrahim Abdhalla : affreux, sales et marrants

    Un des reportages qui a valu le Prix Albert Londres à Luc Mathieu

    Irak/ Syrie : Ils ont fui l’Etat islamique en triporteur. Et en rient encore...

    Avec ses nombreux enfants, ce couple irakien, débrouillard et joyeux, a fui l’Etat islamique en triporteur afin de se réfugier au Kurdistan syrien.

    Que reste-t-il, sinon l’humour, lorsque l’on a tout perdu ? Wadha Abdhalla a 41 ans, mesure un bon 1,70 mètre et fume cigarette sur cigarette. Si (...) Lire la suite
    11 juin 2015
  • Syrie-Irak : l’Etat islamique peut-il être vaincu ?

    Moyen-Orient – Analyse : une radiographie de la guerre contre Daesch.

    "Chroniques du monde" de René Backmann

    Fort de ses moyens militaires et financiers impressionnants et d’une implantation territoriale en progression, le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi exploite les hésitations et les contradictions de la coalition internationale anti-terroriste pour imposer son « ordre islamique » barbare et affirmer sa puissance militaire. Au point de menacer Damas ?

    Comment contenir – voire faire reculer – l’État islamique ? Alors que le califat d’Abou Bakr al-Baghdadi poursuit son expansion en Syrie comme en (...) Lire la suite
    15 juin 2015
  • Les chrétiens du Kurdistan en première ligne.

    Assyriens et Chaldéens au combat autour d’Hassaké.

    "Cette guerre durera plus de vingt ans. »

    Longtemps à l’écart du conflit syrien, Assyriens et Chaldéens se retrouvent aujourd’hui acculés par les jihadistes de l’État islamique en Syrie. Ignorés par le régime, quelque 1000 combattants tentent de conserver leur fief historique, autour d’Hassaké.

    C’était un début d’après-midi ensoleillé, Sergon venait de se réveiller et il n’était pas de bonne humeur. « C’est à cause de Daech. Chaque nuit ou (...) Lire la suite
    13 mars 2015
  • Syrie : « Nous sommes seuls face aux jihadistes »

    « Oui, oui, on va bombarder »

    Seuls contre l’Etat islamique, les rebelles se sentent abandonnés par les Occidentaux.

    Dans le nord du pays, où la coalition menée par les États-Unis envisage de mettre en place une zone de sécurité, les combattants rebelles se sentent abandonnés face à l’État islamique qui ne cesse d’avancer.

    (Photo : Droits réservés) Jamais, en quatre ans de guerre, les deux commandants rebelles n’avaient été blessés. Abou Majid, un Kurde de 28 ans, et (...) Lire la suite

  • Syrie : le drôle de jeu de Moscou

    "Chroniques du monde " par René Backmann

    Moyen-Orient – Analyse

    Principale alliée, avec Téhéran, du régime de Bachar al-Assad, la Russie, qui renforce sa présence militaire sur le terrain, est-elle prête à accepter l’effacement du dictateur pour faciliter la création, avec les occidentaux d’une vaste coalition contre l’Etat islamique ?

    A quel jeu se livre Vladimir Poutine en Syrie ? Depuis plusieurs semaines, de nombreuses informations, pour la plupart difficiles à vérifier, (...) Lire la suite

  • A Raqqa, « l’ambiance s’est tendue, la paranoïa grandit »

    La capitale syrienne du « califat » est de plus en plus isolée.

    " Je suis de plus en plus inquiet. Je suis coincé ici alors que je n’ai qu’une envie : m’échapper.""

    La capitale syrienne du « califat » est de plus en plus isolée : l’accès à la Turquie est verrouillé et les jihadistes déserteurs sont traqués par l’organisation.

    ((Photo Nour Fourat. Reuters)) Raqqa n’est plus le paradis jihadiste vanté par l’Etat islamique (EI). La capitale syrienne du « califat » n’est pas (...) Lire la suite
    12 octobre 2015
  • Idlib, tenue par les rebelles en équilibre instable

    Largage de barils d’explosifs, à Maarat al-Numan, au sud d’Idlib, en juin.

    Depuis qu’une coalition de groupes islamistes a chassé l’armée syrienne de cette ville du nord-ouest, la population vit dans un calme relatif.

    Photo Khalkil Ashawi. Reuters Le père orthodoxe Ibrahim Farah est décidé à retrouver son église. Exilé depuis six mois en Turquie, il veut retourner (...) Lire la suite
    2 octobre 2015
  • Syrie : Le régime accusé d’attaques chimiques

    Des éléments indiquent que Damas a mené de nouvelles attaques au chlore, malgré le processus de destruction de son arsenal.

    Des civils pris dans un nuage de poussière lors d’un bombardement attribué au régime, le 25 avril à Jisr al-Chougour, près d’Idlib. Photo Ammar (...) Lire la suite
    18 décembre 2015
  • De la Turquie vers l’Italie, à fond de cale avec les réfugiés

    Syrie.Un témoignage exceptionnel.

    Le grand reporter Daniel Grandclément est monté à bord d’un cargo de réfugiés syriens et irakiens voguant vers l’Europe.

    De la Turquie vers l’Italie, à fond de cale avec les réfugiés Le grand reporter Daniel Grandclément est monté à bord d’un cargo de réfugiés syriens et (...) Lire la suite
    18 janvier 2016
  • Alep : le tourment décisif des frappes russes

    Syrie : Que restera-t-il d’Alep ?

    « Franchement, si ça continue à ce rythme, on ne peut plus exclure qu’Alep soit bientôt encerclé."

    La plus grande ville syrienne, qui n’est plus qu’un champ de ruines, risque d’être assiégée par l’armée du régime et ses alliés.

    Que restera-t-il d’Alep ? En restera-t-il seulement quelque chose, sinon des ruines et des quartiers ravagés ? Alep, la plus grande ville de Syrie, (...) Lire la suite
    5 février 2016
  • 
L’ardu retour d’une repentie de l’Etat islamique

    Daech, la Syrie et la jeune lyonnaise.

    Hélène, convertie en 2014, a mis plus de deux mois à être exfiltrée, enceinte, de Syrie. Ses parents ont payé 6 000 euros.

    Sur la vidéo tournée par des combattants kurdes, elle se tient droite, mains posées sur les genoux. Hélène (1), 23 ans, raconte son histoire, sa fuite de l’État islamique (EI) en Syrie qu’elle avait rejoint en volontaire en décembre 2014. La jeune Française, originaire de la région lyonnaise et convertie à l’islam en août 2014, est arrivée lundi dans l’Hexagone. Placée immédiatement en garde à vue par la Direction générale de la sécurité intérieure, elle a été relâchée mercredi dans la soirée. Libre, elle peut néanmoins être reconvoquée par la police et mise en examen dans les semaines qui viennent.

    Des combattants de l’Armée syrienne libre devant une base utilisée par des combattants de l’Etat islamique, le 8 janvier 2014 à Manbij. Photo Nashwan (...) Lire la suite
    1er mars 2016
  • Moattaz, 23 ans, échangé par l’Etat islamique.

    Incroyable Récit.

    « Fais ta prière, tu vas être exécuté »

    Emprisonné pendant plus de sept mois, un ancien combattant de la rébellion a été libéré après le rachat, par son père, d’un jihadiste otage de l’opposition.

    Moattaz, teint pâle et yeux bleus, devrait être mort. C’est lui qui le dit, calmement, comme une évidence. A 23 ans, ce jeune Syrien a passé sept (...) Lire la suite
    10 mars 2016
  • En Syrie, tous unis contre l’ONU

    « Depuis 2012, nous savons que l’aide est détournée, que le gouvernement syrien l’utilise...."

    Colère

    Passivité, soumission au pouvoir de Bachar al-Assad… L’action des Nations unies sur le terrain est unanimement critiquée par les associations d’aide aux civils.

    Un véhicule des Nations unies entre dans la ville de Madaya, dans l’attente d’un convoi humanitaire du Croissant-Rouge, le 14 janvier.  Photo Louai (...) Lire la suite
    23 avril 2016
  • Alep en Syrie, détruite et éternelle.

    Un grand reportage d’Ammar Abd Rabbo

    La vie à Alep plus que la mort.

    Une trentaine de photos qui racontent la ville “éternelle” d’Alep, avec notamment sa citadelle (construite au XIIIe siècle), puis à côté de ces cartes postales, la ville telle qu’elle est aujourd’hui : immeubles éventrés, rues barrées de draps tendus pour éviter les tirs des snipers, combattants dans les ruelles, mais aussi des écolières rentrant de classe, un vendeur de fruits... La vie à Alep plus que la mort.

    Le photographe Ammar Abd Rabbo, avait critiqué le fait que dans les rédactions parisiennes, quand on cherche à illustrer un conflit, on choisit volontiers un cliché de soldats armés de kalachnikovs... C’est contre cette vision univoque qu’il a voulu inscrire son travail, s’attachant à montrer tous les visages, cruels ou non, d’un pays en guerre.

    Une trentaine de photos qui racontent la ville “éternelle” d’Alep, avec notamment sa citadelle (construite au XIIIe siècle), puis à côté de ces cartes (...) Lire la suite
    7 juillet 2016
  • La Syrie sur tous les fronts.

    Une guerre complexe, des conflits multiples, des régions éclatées, une population piégée...

    Analyse par Luc Mathieu ( Libération)

    Cinq ans après le début de la guerre, les fronts se sont démultipliés en Syrie, rendant plus complexe encore ce conflit que la communauté internationale est incapable d’endiguer. Plus que jamais, la population est prise au piège.

    © AP Photo/ Vadim Ghirda C’était il y a quatre ans, presque jour pour jour. Les rebelles opposés au président syrien Bachar al-Assad pénétraient dans (...) Lire la suite
    23 septembre 2016
  • Les guerres d’Hollande 2/3.

    Une série de Rene Backman

    En Syrie et en Irak, une opération inutile et sans moyens

    Après les opérations décidées par François Hollande en Afrique, les interventions en Irak et en Syrie s’avèrent plus que discutables. Elles obligent l’état-major à disperser sur plusieurs théâtres de conflit les moyens humains, matériels, financiers très limités dont il dispose. À ce jour, la France n’en retire aucun bénéfice stratégique ou diplomatique.

    Dans les entretiens qu’il a accordés au journaliste américain Jeffrey Goldberg, et qui nourrissent un long article – titré « La doctrine Obama » – (...) Lire la suite
    6 juin 2016
  • "Alep : la mort lente."

    Les insurgés vont-ils perdre Alep ?

    "Des centaines de civils transférés par les forces du régime syrien dans le sinistre camp de l’aéroport militaire d’Alep."

    Les derniers bastions de la ville syrienne détenus par la rébellion se réduisent chaque jour, sous les assauts répétés du régime et de ses alliés. Abandonnée, acculée, la population est à bout.
Alep, une ville syrienne à l’agonie .

    « Vous savez que tout le monde vous a abandonnés. Ils vous ont laissés seuls face à votre destin et personne ne vous aidera. » La sentence figure sur (...) Lire la suite
    30 novembre 2016
  • Poursuivi par Daech

    Un militant anti-Daech en exil et toujours menacé

    Le site internet qu’il tenait en Turquie pour militer contre l’Etat islamique lui a valu plusieurs tentatives de meurtre. Réfugié en France, le militant syrien Ahmed Abd al-Qader espère voir un jour la libération de sa ville natale, Raqqa, toujours aux mains de l’EI.


    L’Etat islamique a la haine tenace. Ceux qui l’ont combattu, ceux qui l’ont affaibli doivent payer. Ahmed Abd al-Qader, 36 ans, est sur la liste de (...) Lire la suite
    16 janvier 2017
  • Prison de Saidnaya, Syrie : Ici, on extermine.

    Entre 5 000 et 13 000 prisonniers pendus entre septembre 2011 et décembre 2015.

    L’abattoir du régime de Damas

    La prison de Saidnaya, à 30 kilomètres au nord de Damas, n’est pas seulement l’une des plus atroces de Syrie, là où tortures et mauvais traitements (...) Lire la suite
    7 février 2017
  • Armes chimiques : comment le régime syrien a construit son arsenal.

    Le deuxième volet de l’enquête de René Backmann

    Plusieurs pays lui ont apporté leur aide...

    ALLER SUR LE SITE DE MEDIAPART Site souterrain de production de VX et d’ypérite, près d’Al- Nabk. Les flèches indiquent l’entrée des souterrains. (...) Lire la suite
    7 juin 2017
  • Comment Bachar al-Assad a gazé son peuple : les plans secrets et les preuves

    Serie : Premier volet d’une enquête exceptionnelle sur l’utilisation du gaz sarin en Syrie

    PAR RENÉ BACKMANN
 ( Mediapart)

    Aujourd’hui en exil, des scientifiques syriens qui ont participé à la fabrication des armes chimiques utilisées par le régime de Damas dévoilent pour Mediapart les secrets du complexe militaro-scientifique syrien. Ils révèlent que le dictateur se préparait à utiliser les gaz de combat contre ses opposants dès 2009, deux ans avant les premières manifestations en faveur de la démocratie.

    ALLER SUR LE SITE MEDIAPART Dès l’été 2009, deux ans avant l’explosion de la révolte populaire syrienne, le régime de Damas avait décidé d’utiliser des (...) Lire la suite
    2 juin 2017

Moyen-Orient

Choissisez et cliquez: