CUBA

  • Cuba : L’envol des amants

    Série d’été (3) : L’amour en temps de guerre.

    Dans leur petit avion, ils ont défié les missiles.

    Orestes, le pilote de chasse cubain, avait fui le régime de Fidel Castro aux commandes de son Mig. Mais à Vicky, la femme qu’il laisse sur place avec leurs deux enfants, il a dit qu’il reviendrait. Et qu’il les emporterait vers Miami. Il l’a juré. Alors fut mise sur pied cette invraisemblable épopée

    Combien de fois Orestes Lorenzo s’est-t-il déjà assis aux commandes d’un avion ? Combien de fois a-t-il fait les mêmes gestes ? Coup d’oeil sur les (...) Lire la suite
    28 juillet 1994
  • Fidel, c’est le père, le Che, c’est l’idole...

    Carnets de route à Cuba

    Santiago de Cuba : le poète est triste La fonte des canons du fort écrase l’océan qui se déchire cent mètres plus bas sur les rochers de Santiago de (...) Lire la suite
    2 octobre 1997
  • "Ici repose Che Guevara..."

    De notre envoyé spécial en Bolivie et à Cuba

    L’homme qui voulait allumer un "foyer" révolutionnaire en Amérique Latine a disparu en octobre 1967 après un long calvaire de onze mois au coeur de la jungle bolivienne. On savait sa course folle, ses combats, son arrestation, sa mort. Mais vingt huit ans après sa mort, tout le reste est légende. Il a suffi, en novembre dernier, qu’un général bolivien, affirme savoir où le Che était enterré pour que la fièvre s’empare à nouveau du pays. Depuis, chercheurs, scientifiques, historiens, journalistes...tous remuent la terre et l’histoire de Vallegrande, la "grande vallée" du bout du monde où repose un des plus grands mythes de notre siècle.

    On chemine, la gorge nouée, au sommet des nuages qui s’enroulent autour de la montagne. La brume ouate le bruit du moteur, gomme le dessin des (...) Lire la suite
    14 mars 1996
  • Fin de siècle à la Havane

    Cigares cubains : les vrais et les autres

    Economie et marché noir

    Quand le vieil Alejandro vous tend un long cigare ocre brun, couleur de glaise alentour, souple et vivant comme les grandes feuilles dorées qui (...) Lire la suite
    15 décembre 1994
  • Le journaliste qui défie Castro

    Dissidence à Cuba

    Yndamiro le rebelle

    Avril 1995, La Havane, Cuba Dans une maisons décatie, lépreuse et belle, un petit groupe d’hommes aux airs de conspirateurs avance le long d’un (...) Lire la suite
    2 novembre 1994
  • Cuba : Le fantôme de Fidel

    Cuba après Fidel Castro ? Bilan d’une révolution.

    « Ne cherchez pas le changement, il viendra de l’intérieur... »

    Cinquante ans après l’épopée des « barbudos » de la Sierra Maestra, que reste-t-il de la révolution cubaine ? Un Lider maximo malade, et un régime lancé dans une évolution à la chinoise : continuité politique et ouverture économique, coexistence entre le Parti et le dollar...

    Voilà deux heures qu’il tourne, empalé sur une poutre de pin, au-dessus d’un grand lit de braises, cuivré par le feu et la graisse qui crépite. Un (...) Lire la suite
    janvier 2007
  • L’étoffe des dictateurs

    Ces malades qui gouvernent…

    Ils surfent sur le désordre, l’humiliation, le désespoir de leur peuple. Avant de basculer dans le meurtre, la folie, et surtout l’obsession de leur propre survie. Jusqu’au jour où…

    On ne nait pas dictateur, on le devient. Et les tyrans séduisent d’abord les foules avant de les exterminer, passant la première partie de leur vie (...) Lire la suite

  • La fin d’un monument historique

    Dossier Mort Fidel Castro

    Fidel Castro est mort Le père de la révolution cubaine, qui a donné le pouvoir à son frère Raul en 2006, avait 90 ans.

    Le père de la Révolution cubaine Fidel Castro est décédé ce vendredi 25 novembre à La Havane à l’âge de 90 ans, a annoncé son frère Raul, qui lui a succédé au pouvoir en 2006.

    "Le commandant en chef de la révolution cubaine est décédé à 22h29 ce soir", a annoncé Raul Castro sur l’antenne de la télévision nationale. "Conformément à la volonté exprimée par le camarade Fidel, sa dépouille sera incinérée dans les premières heures" de la journée de samedi, a annoncé l’actuel président cubain à la télévision.

    Le président Raul Castro n’a par contre pas révélé les causes du décès. Le "Lider Maximo" avait cédé le pouvoir à son frère Raul à partir de 2006 après une hémorragie intestinale. Il avait abandonné en avril 2011 ses dernières responsabilités officielles, en cédant son poste de premier secrétaire du Parti communiste de Cuba (PCC) à Raul, numéro deux du parti depuis sa fondation en 1965.

    A Lire - Le fantôme de Fidel Cuba après Fidel Castro ? Bilan d’une révolution. Cinquante ans après l’épopée des « barbudos » de la Sierra Maestra, que (...) Lire la suite
    26 novembre 2016

Amériques

Choissisez et cliquez: