LIBAN

  • La guerre sale.

    Sud-Liban

    Quand les Israéliens lancent des attaques, a affirmé Shimon Peres, ils font la différence entre les cibles civiles et militaires. Ce n’est pas ce qu’a constaté Jean-Paul Mari à Cana et dans les autres villages de la région de Tyr, comme à Housh, où Riath Jumaa, qui vient de perdre sous les bombes sa mère, sa femme et ses deux filles constate : « Aux yeux du monde, on ne vaut pas grand chose »

    Il a 6 ans, un short, un tee-shirt rose et la bouche grande ouverte, pleine de terre et de cailloux. Les cheveux noirs coagulés par le sang, les (...) Lire la suite
    3 août 2006
  • Les deux visages du Hezbollah

    Ils sont 5 000 à 6 000 qui rêvent de mourir en martyrs...

    Derrière les institutions officielles du Parti de Dieu - oeuvres sociales, aide médicale, distribution de nourriture aux pauvres, réseau scolaire - qui assurent sa réputation et sa popularité bien au-delà de la communauté chiite, le Hezbollah cache une organisation politico-religieuse opaque et sectaire et un mouvement de guérilla, la « résistance islamique », bien entraîné et abondamment armé par la Syrie et l’Iran

    Ce n’était pas une bombe très puissante, une de celles lâchées par les F-16 israéliens qui tournent haut dans le ciel. Ni un missile à implosion qui (...) Lire la suite
    27 juillet 2006
  • Beyrouth : retour vers l’enfer

    Hier, c’était les plages bondées, les palaces envahis par les touristes. Aujourd’hui, la ville est un désert sombre habité par la mort et la destruction. Choses vues dans une capitale déconcertée et terrifiée par la violence de la riposte israélienne aux agressions du Hezbollah

    Doha tourne en rond, les yeux encore écarquillés par la stupeur. Elle vient de marcher entre les bombes, sur les gravats du « quartier interdit », (...) Lire la suite
    20 juillet 2006
  • Sabra et Chatila : les tueurs parlent.

    Il y a près d’un quart de siècle...

    Jeudi 16 septembre 1982, à Beyrouth, des groupes de miliciens chrétiens attaquent la population des camps palestiniens. C’est le plus grand massacre de civils de la guerre du Liban. Pour la première fois, un film livre le récit des assassins. Un document exceptionnel

    « Voilà... c’est le cercle. » Sur un tableau en papier, dans une lumière rouge crépusculaire, une main dessine au feutre un cercle fermé. Tout autour, (...) Lire la suite
    22 mars 2006
  • Le juge Mehlis sur le chemin de Damas

    Il remet son rapport sur la tuerie de Beyrouth

    Bachar al-Assad avait menacé Rafic Hariri : « Je casserai le Liban sur votre tête. » Sept mois plus tard, l’ancien Premier ministre était assassiné. Mais un mobile n’est pas une preuve. Le procureur allemand Detlev Mehlis réussira-t-il à démontrer la culpabilité du pouvoir syrien ? De Beyrouth, jean-paul mari raconte une enquête en terrain miné

    Voilà trente ans que Beyrouth balance entre l’or et l’ordure. Ici, on s’est battu dans le quartier des hôtels, chambre par chambre, à la grenade et au (...) Lire la suite
    15 décembre 2005
  • Beyrouth : l’amour, le feu, la foi...

    « Nous nous sommes tant battus ! »

    C’est l’amour du théâtre qui a fait se rencontrer Roger le chrétien maroniteet Hanane la musulmane. C’est dans la révolution palestinienne qu’ils ont d’abord communié. C’est dans l’islam qu’ils se sont rejoints. Et c’est dans la passion quiles unit qu’ils ont trouvé la force de résister aux déchirements de la guerre, aux désillusions, à la défaite. Histoire de deux amants d’une génération perdue

    Sur la corniche de Beyrouth, il y a un étrange monument, une grande roue de fête foraine qu’aucun obus, jamais, ne semble avoir atteint. Tous ceux (...) Lire la suite
    11 août 1994
  • L’atroce règle du jeu

    L’enlèvement :

    article ne pdf

    Les disparus, au Liban, se comtent par milliers. Chaque camp a ses spécialistes qui gèrent cette nouvelle forme de guerre-qui est aussi une (...) Lire la suite
    4 juillet 1985
  • Commandos suicide à Baalbek

    Hezbolah

    article en pdf

    "Nous sommes des morts en sursis. la vie ne compte pas." Pour les hommes du Hezbollah, chaque combattant est un martyr en puissance. Reportage à (...) Lire la suite
    19 juillet 1985
  • Otages : la loi des Hezbollah

    Beyrouth

    aricle en pdf

    Sous le regard méfiant des "Fous de Dieu", les Hezbollahs qui n’obéissent à personne, Nabih Berri, qui obéit à la Syrie, joue la partie la plus (...) Lire la suite
    20 juin 1985
  • La dernière bataille de Beyrouth

    Reconstruction du Liban

    Toutes les plages du monde ne se ressemblent pas. Même en été. Il suffit de s’asseoir, de fermer les yeux et de déchiffrer le langage du sable. Ici, à (...) Lire la suite
    25 août 1994
  • "Dans l’Islam des révoltes"

    Les bonnes feuilles du livre de Philippe Rochot- - Vingt ans de reportages, du Liban à L’Afghanistan

    "- Tu vas être exécuté me dit en français un homme..."

    Les bonnes feuilles du livre de Philippe Rochot Parution le 4 février.

    ……..Plus de vingt ans se sont écoulés depuis l’affaire des otages français du Liban, mais elle reste présente dans l’esprit de tous. Je suis surpris de rencontrer aujourd’hui encore des témoins de cette époque qui me rappellent ce drame avec sympathie et compassion. Ils n’ont pas oublié, tant cette page de notre histoire a marqué une génération, celle des années 1980. Pour ma part, cette tragédie est restée gravée dans ma mémoire. J’ai donc souhaité revenir sur cette épreuve qui n’est pas isolée dans ma vie car elle s’inscrit dans mon itinéraire à travers le Proche-Orient. Mais il n’est pas facile pour un journaliste d’écrire à la première personne. Je suis là pour raconter des événements qui touchent la vie des autres et pas la mienne. Mon métier est d’être un spectateur qui se sent concerné et non pas impliqué, un observateur et pas un acteur. Alors quand je bascule de l’autre côté, que je deviens moi aussi une victime et que les autres journalistes se tournent vers moi au lieu de regarder devant eux, il y a quelque chose de troublant. Je dois donc habiter un autre personnage. Mais même ainsi je ne peux m’empêcher de regarder ce que je vis avec mes yeux de journaliste.

    Durant ma détention, je me disais parfois : voilà une bonne image, voilà une belle lumière, voilà un son qui restitue bien l’atmosphère dramatique que nous vivons. Peut-être cette vision de l’événement m’a-t-elle finalement aidé à mieux supporter cette épreuve. Je connaissais de même la mentalité, l’état d’esprit, le comportement de ceux qui nous ont capturés, car déjà depuis plus de quinze ans je me passionnais pour le monde arabo-musulman.

    En réalité, mon parcours a commencé en Arabie saoudite, aux sources de l’islam, pour se prolonger dans les guerres du Liban, d’Irak, d’Iran et même d’Afghanistan sur les terres du « lion de l’islam », le surnom que ses partisans ont donné à Oussama Ben Laden. Et c’est cet itinéraire dans « l’islam des révoltes » que j’ai voulu raconter.

    Extrait de : « Aux portes de la Mecque » Mon travail était plutôt pesant en ces périodes de pèlerinage. J’étais seulement autorisé à lire au micro le (...) Lire la suite

  • A la poursuite des médicaments de la mort.

    Faux médicaments, anticancéreux, anticoagulants... une question de vie ou de mort.

    Un spécialiste de la sécurité traque les faux anticancéreux qui inondent le Proche-Orient. Il a réussi à démanteler l’un de ces réseaux qui assassinent des milliers de malades. Récit.

    Adel le Palestinien ne comprend pas. Sa soeur est morte et il ne sait pas pourquoi. Son cancer du sein avait été détecté très tôt. Les médecins (...) Lire la suite

  • Ma vie de reporter en images

    Liban, Iran, Afghanistan, Vietnam, Chine, Tibet...Ecouter l’entretien avec Philippe Rochot.

    par Philippe Rochot, Grand reporter.

    Liban, Iran, Afghanistan, Vietnam, Chine, Tibet, Paris....par Philippe Rochot, Grand reporter.

    "La photographie est ma passion première. Jeune étudiant en journalisme, je rêvais d’être reporter photographe dans la guerre du Vietnam. Le hasard m’a conduit vers d’autres conflits du monde : le Proche-Orient, l’Afrique, l’Iran, l’Afghanistan, la Chine…

    Mais ces trente années de reportages pour la télévision n’ont pas effacé chez moi la passion de l’image fixe. Elle a pour moi valeur d’éternité. Elle permet de figer l’instant décisif, le plus intense, celui qui restera dans l’histoire. C’est une invitation au rêve et à la réflexion.

    Mon appareil photo ne me quitte jamais en reportage et même si le temps ne me permet guère de combiner image animée et image fixe, je m’arrange toujours pour éterniser ces instants, ces regards, ces attitudes, ces scènes de vie ou de mort, avant de rentrer au pays.

    La photo est là pour saisir l’événement, mais aussi pour le dépasser, en explorer les traces, les cicatrices laissées par l’homme. Qu’importe l’événement lui-même, l’important est ce qu’il en reste, le message qu’il nous transmet au delà des faits et des années qui s’écoulent. Par cette démarche, je veux dépasser le simple instantané."

    Ecouter l’entretien avec Philippe Rochot Wikiradio Saooti Lire le blog de jean Paul Mari sur Philippe Rochot, "Carnets d’un grand-reporter". (...) Lire la suite
    4 février 2012
  • Un film censuré... (encore) !

    "Beirut Hotel"

    Un communiqué du PRIX ALBERT LONDRES

    L’Association du Prix Albert Londres tient à manifester sa solidarité avec Danielle Arbid (Prix Albert Londres 2001 pour son documentaire Seule avec (...) Lire la suite

  • Liban : Journal de bord en images.

    Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    J’ai quitté Beyrouth en août 1985, après avoir passé près de quatre ans dans d’interminables guerres libanaises qui faisaient l’actualité du moyen-orient. J’y retourne ce lundi 1er décembre, avec comme projet la publication d’un livre à l’horizon 2016 montrant les images d’hier et d’aujourd’hui.

    Photo 1 : Hôtel Saint Georges J’ai quitté Beyrouth en août 1985, après avoir passé près de quatre ans dans d’interminables guerres libanaises qui (...) Lire la suite
    2 décembre 2014
  • Liban : Journal en images (2)

    Liban décembre 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Photo 2 Encore une journée de “ pèlerinage”. Mes repères de “guerre” ont changé – les empilades de constructions sans goût ont dévastés les vieux (...) Lire la suite
    3 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (3) : Byblos

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    La photo c’est bien quand on peut en faire, mais pour avoir des images différentes ou presque exclusives il faut passer par tout un tas de (...) Lire la suite
    4 décembre 2014
  • Liban. Journal en images : la "reconstruction"

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Photo 4 : Reconstruction… Il ne reste plus rien du Beyrouth des cartes postales colorées des années 60. Le Beyrouth perle du moyen-Orient est (...) Lire la suite
    5 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (5) : le port de Tyr.

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    J’avais très envie de revoir la ville de Tyr. Arrivé début juin 1982 dans les bagages de l’armée israélienne lors de l’opération “ Paix en Galilée". Je (...) Lire la suite
    6 décembre 2014
  • Liban : Journal en images (6) : Soukh El Gharb

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    C’était en septembre 1983. J’étais le photographe “permanent “ au Liban de l’hebdomadaire américain “ Newsweek”. Les marines occupaient l’aéroport de (...) Lire la suite
    7 décembre 2014
  • Liban : Journal en images (6) : Tall el Zaatar

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Certains pays ont trop de mémoire, d’autres aucune… Le Liban appartient à la deuxième catégorie. Des guerres des presque quarante dernières années qui (...) Lire la suite
    7 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (8) : Le pétrole vous va si bien.

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    L’argent du pétrole n’achète pas tout. Ni la culture, ni le bon gout. Le centre de Beyrouth reconstruit par les mannes pétrolières du “regretté” Rafic (...) Lire la suite
    9 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (9) : Beit ed Dine

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Je n’aime pas faire du blabla, mais ce soir au retour du Chouf je n’ai pas grand chose à raconter. J’étais très énervé hier que les sbires de feu (...) Lire la suite
    10 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (10) : Au bord de l’eau

    Retour au Liban 2014

    Du 26 au 30 mars prochain

    Liban 2014 Un peu de calme aujourd’hui – photographier les ruines du château des croisés de Byblos – On annonce de la tempête et de la neige pour (...) Lire la suite

  • Liban. Journal en images (11) : La roue tourne…

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Liban 2014 – Un journal de bord. Il faut à tout prix s’échapper de Beyrouth. Je m’invite à Moukhtara , le fief de Walid Joumblatt, qui n’est pas là. (...) Lire la suite
    12 novembre 2014
  • Liban. Journal en images (12) : Triste vendredi.

    "Je me fais arrêter à la Cité Sportive..."

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Liban 2014 – Un journal de bord. Une journée pour rien… Je me fais arrêter à la cite sportive par l’armée libanaise qui m’interdit de photographier. (...) Lire la suite
    13 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (13) : Le “Musée”

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    ............................................................................................................. Liban 2014 (...) Lire la suite
    14 décembre 2014
  • Liban. Journal en images (13) : Le retour ( Paris )

    Retour au Liban 2014

    Chaque jour, Yan Morvan nous envoie une photo symbole de son voyage au Liban.

    Liban 2014 – Un journal de bord. ................................ Pour revoir tous les articles du journal du Liban de Yan Morvan, cliquez ici. (...) Lire la suite
    15 décembre 2014
  • Syrie : La faim comme arme de guerre.

    "Une dizaine de fois par jour, on vient frapper à ma porte pour me demander un bol de riz ou un peu de farine."

    Près de 400 000 civils sont piégés dans la Ghouta et sa vingtaine de localités, la banlieue de Damas assiégée depuis 2013 par l’armée du régime syrien.

    La région de la Ghouta orientale, tenue par les rebelles, est assiégée depuis 2013 par les militaires du régime syrien qui ont érigé la famine en technique de guerre. Sur place, les civils tentent de survivre.

    Photo : Des Syriens récupèrent de l’aide du Croissant-Rouge, lundi, dans la Ghouta. Photo ABDULMONAM EASSA. AFP Par Luc Mathieu et Hala Kodmani « (...) Lire la suite
    2 novembre 2017

Moyen-Orient

Choissisez et cliquez: