ESPAGNE

  • La mort de Nimeno II

    toros et torero

    1991 - Le plus grand matador français El Nimeno II se donne la mort à Nîmes, deux ans après une blessure qui avait mis fin à sa carrière de torero.

    Nimeno s’est pendu chez lui, dans son garage. Il s’est tué comme un agriculteur usé qui décide que les choses doivent s’arrêter là. Avec le même (...) Lire la suite
    novembre 1991
  • Paco Ojeda : le torero de la pleine lune

    Toros. L’énigme des arènes

    article en pdf

    11 avril 1986
  • toros : La fête andalouse

    Corridas

    article en pdf

    Toros. "La faena de Curro a suspendu le cours des vagues et figé le vol des hirondelles" C’était à Séville, pendant la (...) Lire la suite
    5 mai 1980
  • Marie Sara ou la vie pour de vrai.

    Corridas : Une femme à cheval

    Corrida

    C’est l’histoire d’une quête. Un long voyage à travers le Portugal à la recherche d’un objet rare : un cheval. Pas seulement une de ces bêtes (...) Lire la suite

  • Le corps de la déesse

    Sur les traces d’Ulysse (4) : Charybde et Scylla- Calypso

    De Charybde en Scylla jusqu’à l’île de la sorcière Calypso, les aventures de « l’homme aux mille tours » inspirent les marins, aujourd’hui comme hier

    Détroit de Messine Charybde, la machine infernale. J’ai rencontré Gaetano au petit matin, assis sur un quai du port de Messine. Le ciel était bas (...) Lire la suite

  • L’Aquarius , un bateau de 629 naufrages a la recherche d’un port d’accueil.

    "EXODUS" : LE DOSSIER DE GRANDS-REPORTERS.

    Le point complet avec articles, enquêtes, éditoriaux

    L’Aquarius est actuellement en standby au milieu de la Méditerranée après que l’Italie a fait fermer ses portes au bateau ambulance, sur instruction du nouveau ministre de l’Intérieur d’extrême droite, Matteo Salvini. Photo archives Patrick Bar/SOS Méditerranée Matteo Salvini, nouveau ministre de l’Intérieur italien, d’extrême droite, n’a pas tardé à passer des paroles aux actes.

    11 juin Il avait averti que son pays "ne pouvait pas être le camp de réfugiés de l’Europe". L’Italie a donc fait savoir ce dimanche, selon un (...) Lire la suite
    12 juin 2018
  • EN DERIVANT AVEC ULYSSE.

    Sélectionné pour le Prix Renaudot

    Si Ulysse revenait aujourd’hui en Méditerranée, que trouverait-il  ? Une Mare Nostrum, une mer commune à tous ses habitants ou un espace coupé en deux, éclaté, balkanisé. Divisé au gré des rivalités, des cultures et des religions, entre les « civilisés  » et les « barbares  ». Serait-il plus étonné par les progrès réalisés ou horrifié par ses plaies ? Les hommes auraient-ils réussi à avoir enfin le même Dieu autour de la même mer ?

    La Méditerranée aurait-elle réussi à rester le centre de la culture, la lumière du monde, un joyau de l’humanité ou, frappée par une décadence effrayante, s’était-elle transformée un cul de basse-fosse de l’intelligence  ? Ulysse pourrait-il nous dire qui nous sommes  ? Me dirait-il aussi, comme Tirésias, qui je suis  ?

    Être méditerranéen, est-ce avoir une identité ou n’être plus que le « Personne  » de Polyphème, quelqu’un aux origines diluées dans un monde mondialisé. Moi qui suis né sur ces côtes, amoureux et souffrant au bord de la mer, sidéré par les guerres mais hypnotisé par la lumière d’après incendie, qui suis-je ? Qui sommes-nous  ? Perdus ou sauvés  ?

    Il n’y a qu’un seul moyen d’obtenir une réponse à toutes ces questions. Refaire, pas à pas, ce grand voyage avec lui.

    En dérivant avec Ulysse.

    Sortie le 19 septembre aux Éditions J-C Lattès

    SÉLECTIONNE POUR LE PRIX RENAUDOT. 

 Prix Renaudot : 17 romans et 7 essais dans la première sélection Le jury du Renaudot a lancé mardi le marathon (...) Lire la suite
    4 septembre 2018

Europe

Choissisez et cliquez: