NOUVELLE - CALEDONIE

  • Le rêve calédonien

    La passion des Caldoches pour le pays des GI’s

    "18 000 GI’s débarquent en Nouvelle-Calédonie. Au total, des centaines de milliers de soldats américains vont transiter, quelques jours ou quelques heures, dans l’île transformé en QG de la zone Pacifique Sud ..."

    Depuis le passage des GI’s en 1942, les enfants des bagnards et des colons s’identifient à leurs « cousins » américains.

    L’église du Voeu est d’un rose tendre, posée sur une verte colline qui fait le gros dos dans les quartiers sud de Nouméa, encerclée par des (...) Lire la suite

  • Nouvelle-Calédonie : la tragédie d’Ouvéa

    "Un militaire est arrivé, il a arraché la perfusion, renversé le brancard et l’a battu à coups de crosse et de rangers..."

    Pouvait-on éviter les 21 morts d’Ouvéa ? Les 74 soldats d’élite du GIGN et du Ile choc portent-ils seuls la responsabilité du massacre ? Dun côté des témoignages accablants, de l’autre des .démentis catégoriques.

    C’était une grotte sacrée où l’on passait sous terre pour être direc- tement en contact avec le monde des ancêtres, un lieu tabou où l’étranger, les (...) Lire la suite

  • Nouvelle Calédonie : Images du bout du monde.

    Une enquête photographique au long cours de Patrick Messner.

    En 2018, « l’Accord de Nouméa » arrive à échéance. Les calédoniens doivent se prononcer sur leur avenir. Indépendance ou rester dans l’ensemble français.

    En 2018, « l’Accord de Nouméa » arrive à échéance. Les calédoniens doivent se prononcer sur leur avenir. Indépendance ou rester dans l’ensemble français. Le travail que nous présentons est l’aboutissement de vingt années d’immersion en Nouvelle Calédonie afin de donner à voir pour comprendre le peuplement de ce petit bout de terre française éloigné de 18 000 kilomètres de la Métropole ; son identité, son originalité. Nous nous sommes installés dans l’archipel (1996/2001) pour la fin des « Accords de Matignon » et « l’Accord de Nouméa » afin d’en bien saisir le climat. Un premier volet « Kanak-portrait de groupe » fut présenté entre 2000 et 2012 dans plusieurs musées français, Outre-Mer et festivals à commencer par le Centre Culturel Tjibaou de Nouméa, puis en large diffusion dans la presse internationale. Première immersion dans les tribus à raconter le quotidien des mélanésiens. Le second volet de notre enquête porte sur des rencontres avec les personnes concernées par le passé de la colonie et du bagne. Avec celles qui nous ont accordé leur confiance, nous avons pu revisiter l’histoire mouvementée de cette terre de souffrance. Nos portraits et photographies de leur vie quotidienne s’étalent de 1996 à 2016. Quelques personnes sont décédées depuis mais elles restent acteurs posthumes de cette aventure humaine. »

    Le travail que nous présentons est l’aboutissement de vingt années d’immersion en Nouvelle Calédonie afin de donner à voir pour comprendre le (...) Lire la suite
    14 décembre 2017
  • Nouvelle-Calédonie : quelques clés pour comprendre.

    Une longue histoire

    L’intention En 2018, « l’Accord de Nouméa » arrive à échéance. Les calédoniens doivent se prononcer sur leur avenir. Indépendance ou rester dans (...) Lire la suite
    14 décembre 2017

Océanie

Choissisez et cliquez: