KURDISTAN

  • Toute une montagne qui gémit...

    De notre envoyé spécial à la frontière irakienne, Jean-Paul Mari

    A 1 800 mètres d’altitude, des milliers de réfugiés épuisés, mourants de froid et de faim, sans aide, sans eau, et que l’armée turque contient à coups de bâton et de fusil

    Cette nuit, la montagne fume. Des centaines de feux de bois vert et humide crachent une fumée sale qui stagne, pique les yeux et la gorge, vous (...) Lire la suite
    11 avril 1991
  • Kurdes : Retour au pays de la peur.

    Une opération « Nouvel Obs » - « La Marche du Siècle »

    Amnesty International a trente ans : 30 années au service des droits de l’homme. Jusqu’où peut aller le « droit d’ingérence » ? En liaison avec l’équipe de Jean-Marie Cavada, Jean-Paul Mari a enquêté au Kurdistan, où les réfugiés qui avaient fui Saddam reviennent sous la protection des soldats occidentaux

    Où sommes-nous ? Quel est ce pays qui s’ouvre si facilement ? Derrière nous, le terrain est connu, balisé par un poste frontière, une borne, un (...) Lire la suite
    30 mai 1991
  • Les chrétiens du Kurdistan en première ligne.

    Assyriens et Chaldéens au combat autour d’Hassaké.

    "Cette guerre durera plus de vingt ans. »

    Longtemps à l’écart du conflit syrien, Assyriens et Chaldéens se retrouvent aujourd’hui acculés par les jihadistes de l’État islamique en Syrie. Ignorés par le régime, quelque 1000 combattants tentent de conserver leur fief historique, autour d’Hassaké.

    C’était un début d’après-midi ensoleillé, Sergon venait de se réveiller et il n’était pas de bonne humeur. « C’est à cause de Daech. Chaque nuit ou (...) Lire la suite
    13 mars 2015
  • Syrie : « Nous sommes seuls face aux jihadistes »

    « Oui, oui, on va bombarder »

    Seuls contre l’Etat islamique, les rebelles se sentent abandonnés par les Occidentaux.

    Dans le nord du pays, où la coalition menée par les États-Unis envisage de mettre en place une zone de sécurité, les combattants rebelles se sentent abandonnés face à l’État islamique qui ne cesse d’avancer.

    (Photo : Droits réservés) Jamais, en quatre ans de guerre, les deux commandants rebelles n’avaient été blessés. Abou Majid, un Kurde de 28 ans, et (...) Lire la suite

Moyen-Orient

Choissisez et cliquez: