Sommaire

AFGHANISTAN

COTE D’IVOIRE

Albanie

ALGERIE

FRANCE

COTE D’IVOIRE

ARABIE SEOUDITE

ARGENTINE

ARMENIE

AUSTRALIE

Autriche

AZERBAIDJAN

BANGLADESH

BELGIQUE

FRANCE

BIRMANIE

BOLIVIE

FRANCE

BRESIL

FRANCE

CAMBODGE

KENYA

USA

FRANCE

CHILI

ALGERIE

AFGHANISTAN

FRANCE

CONGO

SYRIE

COTE D’IVOIRE

CUBA

DANNEMARK

KENYA

FRANCE

Emirats

FRANCE

ESPAGNE

COTE D’IVOIRE

EX YOUGOSLAVIE

FRANCE

Georgie du Sud

FRANCE

GRECE

GROENLAND

FRANCE

SENEGAL

HAITI

HONDURAS

HONGRIE

INDE

FRANCE

IRAK

IRAN

ISRAEL

FRANCE

JAMAIQUE

JAPON

LIBAN

KENYA

KENYA

KOSOVO

SYRIE

LIBAN

LIBERIA

FRANCE

GRECE

Madagascar

MADAGASCAR

Maldives

Maldives

MALI

FRANCE

MAURITANIE

USA

MICRONESIE

FRANCE

Mongolie

TIBET

NIGER

COTE D’IVOIRE

NORVEGE

NOUVELLE - CALEDONIE

NOUVELLE ZELANDE

OUGANDA

PAKISTAN

FRANCE

PEROU

PHILIPPINES

POLOGNE

POLYNESIE FRANCAISE

REPUBLIQUE DOMINICAINE

ROUMANIE

SYRIE

RWANDA

SALVADOR

SENEGAL

SIERRA LEONE

SOMALIE

SOUDAN

SRI LANKA

FRANCE

SYRIE

SYRIE

USA

TCHAD

RUSSIE

THAILANDE

TIBET

TIMOR

TUNISIE

FRANCE

UKRAINE

USA

VANUATU

FRANCE

YEMEN

YEMEN

ZIMBABWE

Livres

Édito : « Donald et son mur », par Jean-Paul Mari

C’est un pari fou. On serait tenté de dire, le pari d’un fou. Sauf qu’il est président des États-Unis, qu’il vient d ‘être élu et semble résolument décidé– il est résolument décidé pour tout – à faire construire ce mur qui va courir le long des 3330 kilomètres de la frontière entre le Mexique et les États-Unis, du Golfe du Mexique jusqu’à la Californie sur la côte pacifique.

Comme souvent, tout le monde aimerait se rassurer en pensant que Donald Trump, ce président au prénom de bande-dessinée, n’est qu’un bouffon excité qui ne durera que le temps d’un mandat de cinq ans. C’est mal connaître l’Amérique.

L’idée du mur n’est pas celle d’un homme seul. Une grande partie des Américains la soutiennent depuis longtemps. Déjà, au temps de Georges W. Bush, un autre président -élu et réélu par ses concitoyens, et qui a plongé le monde dans deux guerres dévastatrices, l’Afghanistan et l’Irak - les Républicains voulaient édifier ce mur de 3330 kilomètres. Donald Trump y ajoute sa note personnelle en affirmant vouloir faire payer le coût de ce gigantesque ouvrage par les Mexicains eux-mêmes.

Il y a une dizaine d’années, alarmé déjà par ce projet, j’ai voulu réaliser un reportage tout au long du tracé de ce mur à moitié construit pour en comprendre la réalité. Avec un dessinateur Yann Le Bechec, nous avons passé un mois, entre océans et montagnes, rios et déserts, à suivre ce pointillé sur la carte qui sépare deux mondes. Deux humanités.

L’élection de Donald Trump, sa volonté affirmée de faire aboutir ce mur, sa brutalité et son mépris des valeurs humaines, la colère et le désespoir des autres, la stupeur ou l’indifférence des autres nations de toutes façons réduites à l’impuissance, tout nous porte à republier ce « Voyage le long du mur » plus d’actualité aujourd’hui que jamais.

Lire la suite