Jean-Paul Mari présente :
Le site d'un amoureuxdu grand-reportage
100 Resultats
  • Par localisation

  • Par catégorie

  • réinitialiser la recherche

Joao Silva, l’instinct de vie.

Ce qui arrive ce jour-là n’étonne pas Joao Silva. Il patrouille avec les militaires américains près de Kandahar. C'était le 23 octobre 2010. En octobre prochain, cela fera dix ans...
Lire la suite

Murs…Ce monde qui s’emmure

Peur du terrorisme, de l’immigration, du trafic de drogue, peur des nouveaux envahisseurs, peur de l’autre… A l’heure où la mondialisation semble effacer les frontières, partout les États se bardent...
Lire la suite

Mongolie, le retour du géant des steppes

La Mongolie recèle un fabuleux pactole dans son sous-sol. De l'or, du cuivre, de l'uranium, des terres rares... De quoi transformer cet immense pays d'à peine trois millions d'âmes en...
Lire la suite

Afghanistan, une guerre pour rien?

Après dix ans de présence, l'armée française laisse derrière elle une vraie guerre dont elle n'a jamais pu contrôler les moyens, les objectifs et la stratégie. Voir la vidéo.
Lire la suite

Arif ou la peur des nouveaux harkis d’Afghanistan

Un jour, les militaires de l’Otan partiront. Et Arif le sait. D’abord, les Français, sans doute avant l’été. Ils quitteront l’immense camp Warehouse, juste à la sortie de Kaboul. Ces...
Lire la suite

Afghanistan : Les ombres d’un retrait

Après dix ans de présence, l’armée française se retire. 
Une vraie guerre dont elle n’a jamais pu contrôler les moyens, 
les objectifs et la stratégie. Une intervention qui n’a pas...
Lire la suite

Kamikaze à Kaboul : une bombe dans le ventre

"Non, il ne cachait pas l’explosif dans son turban ni dans son slip", me dit un haut responsable militaire occidental à Kaboul. Je le regarde, il est un peu pâle...
Lire la suite

Kaboul : le chantier de la guerre

La guerre est un étrange chantier. De destruction et de construction. J’avais quitté Kaboul avec le souvenir d’une ville fortifiée comme une banque, je retrouve la même banque entourée de...
Lire la suite

« Visa pour l’image »: Vivre et mourir en Afghanistan

Une petite fille en pleurs dans une ville en ruines. Rien d’extraordinaire à Kaboul. Regardez bien la petite fille habillée de vert. Elle ne pleure pas, elle hurle, debout, et...
Lire la suite

L’étoffe des dictateurs

Ils surfent sur le désordre, l’humiliation, le désespoir de leur peuple. Avant de basculer dans le meurtre, la folie, et surtout l’obsession de leur propre survie. Jusqu’au jour où…
Lire la suite
  • Par localisation

  • Par catégorie

  • réinitialiser la recherche