Jean-Paul Mari présente :
Le site d'un amoureuxdu grand-reportage
54 Resultats
  • Par localisation

  • Par catégorie

  • réinitialiser la recherche

La stratégie de la torture

Walid Sobhi, 48 ans, mécanicien, six mois à Abou Ghraib «Les femmes aussi torturaient» Il n'aurait pas dû vivre près de cette caserne irakienne bombardée pendant la guerre, ni laisser...
Lire la suite

Saddam Hussein : Un procès sans conviction

Son père a érigé la brutalité en religion d'Etat. Elle a essayé de le fuir à l'étranger avec l'homme qu'elle aimait. Il les a retrouvés, leur a accordé son pardon...
Lire la suite

Fuck the Pool !

Pour échapper à la censure militaire américaine, en 1991, un groupe de reporters avait choisi de ne plus respecter les règles. Quitte à se déguiser en soldats américains pour arpenter...
Lire la suite

Kurdes: Retour au pays de la peur.

Amnesty International a trente ans: 30 années au service des droits de l'homme. Jusqu'où peut aller le «droit d'ingérence»? En liaison avec l'équipe de Jean-Marie Cavada, Jean-Paul Mari a enquêté...
Lire la suite

Toute une montagne qui gémit…

A 1 800 mètres d'altitude, des milliers de réfugiés épuisés, mourants de froid et de faim, sans aide, sans eau, et que l'armée turque contient à coups de bâton et...
Lire la suite

Lettre à sa fille.

Patrick Bourrat, grand reporter à TF1, est mort accidentellement au Koweït, écrasé par un char, lors de manoeuvres de l'armée américaine, en décembre 2002. Avant l'invasion en Irak.
Lire la suite

Irak:Quand les soldats meurent

« Irak : Quand les soldats meurent. » Ils nous regardent droit dans les yeux. L’un, derrière ses lunettes d’étudiant, flottant dans un casque trop grand pour lui. L’autre, torse...
Lire la suite

Irak: Le spectre de la guerre civile

Le dynamitage de la mosquée de Samarra, lieu saint des chiites, et les représailles sanglantes contre les sunnites ravivent les craintes d'un éclatement du pays. Et soulignent l'impuissance des Américains
Lire la suite

Les carnets de Bagdad

" Cette nuit, j'ai fait un rêve éveillé. Il était tard et Bagdad était impeccable de tranquillité. Le Tigre coulait, puissant, sa surface hérissée par une brise qui lui donnait...
Lire la suite

Les écrivains irakiens face à l’occupation américaine

" Regardez, ce sont des barbares!" Ils s'appellent Malik al-Mutalabi, Ahmed Khalaf, Hamid Moktar, Abdelkhalil al-Roukabi: ces écrivains irakiens condamnés au silence, emprisonnés ou exilés sous Saddam Hussein, attendaient tout...
Lire la suite
  • Par localisation

  • Par catégorie

  • réinitialiser la recherche