Le site des amoureuxdu grand-reportage
 Asie• Inde

KUMBH MELA. Sur les rives du fleuve sacré

Photos publié le 15/04/2015 | par Alain Buu

Tous les douze ans a lieu la Purna Kumbh Mela, ou grande Kumbh Mela, à Prayag. Plusieurs millions de personnes y prennent part ce qui en fait probablement le plus grand pèlerinage du monde.


La Kumbh Mela ou Kumbha Mela (en hindi कुम्भ मेला (kumbh mēlā), littéralement « fête de la cruche ») est un pèlerinage hindou organisé quatre fois tous les douze ans et qui a lieu, à tour de rôle, dans les villes saintes de l’Inde.
Tous les douze ans a lieu la Purna Kumbh Mela, ou grande Kumbh Mela, à Prayag. Plusieurs millions de personnes y prennent part ce qui en fait probablement le plus grand pèlerinage du monde. Les estimations considèrent que lors de la Purna Kumbh Mela en 2001, 70 millions de personnes se sont succédé sur les rives du Gange en trois semaines. La Maha Kumbh Mela se tient à Allahabad (Prayag) tous les 144 ans, après 12 Purna Kumbh Mela. La dernière a eu lieu en 2013 et a accueilli plus de 100 millions de personnes selon les estimations.

L’événement le plus important de la Kumbh Mela est l’immersion dans le fleuve au moment où ses eaux se transforment en amrita. Les Hindous pensent que s’immerger complètement dans les eaux à ce moment-là les nettoiera, ainsi que leur ascendants sur 88 générations, de tous leurs péchés. Les dates les plus propices, déterminées par des calculs astrologiques, sont les jours dits de shahi shan. Ces jours-là, les Akhara – ou grands rassemblements de sadhu – conduisent un cortège royal – shahi – qui atteint son apogée avec l’immersion dans le Gange (snan). Les Naga Baba sont les premiers à s’immerger, ce qu’ils font nus et par deux, parés parfois seulement d’une mala. Lorsqu’ils ont terminé leur ablutions, les sadhu recouvrent leur corps de cendre. Après que les différentes sectes de sadhu se sont baignées, avec parfois quelques échauffourées pour des raisons de préséance, les pèlerins ordinaires, qui ont attendu patiemment jusque là, peuvent accéder à l’eau.

Hormis l’immersion dans le fleuve, le pèlerinage à la Kumbh Mela permet aux croyants hindous de recevoir la bénédiction des sadhu, saints et autre yogis et de faire le darshan, la contemplation rituelle qui transmet l’énergie spirituelle. Les dévots parcourent ainsi les camps de toiles où logent les sâdhu, recevant des bénédictions et faisant en retour des offrandes.

La Kumbh Mela est évidemment une période particulièrement propice pour des cérémonies religieuses, l’une d’entre elles étant l’initiation de milliers de sadhu novices qui entament ainsi leur vie d’ascètes. De même, c’est l’occasion pour des sadhu confirmés de recevoir une promotion dans leur ordre ou de faire le vœu de suivre une nouvelle ascèse.


TOUS DROITS RESERVES