Le site des amoureuxdu grand-reportage
Tous les auteurs > Thierry Gandillot

Thierry Gandillot

Thierry Gandillot possède un DEA d’économie à Paris IX Dauphine (1976)consacré aux politiques économiques comparées de l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne entre 1954 et 1972, sous la direction de Jacques Delorsavec Jacques Attali et Pierre Uri. Il a également un DESS de sciences politiques à la Sorbonne (directeur : François Châtelet) et une licence de philosophie.

Après son service militaire comme enseignant à Saint-Cyr-Coëtquidan, il obtient la bourse de la Fondation Journaliste Demain, dirigée par Jean Ferniot. Après plusieurs stages (FR3 Toulouse, L’Usine nouvelle, L’Expansion et Antenne 2), il entre au Nouvel Économiste comme journaliste spécialisé en macro-économie. Il travaille ensuite à La Tribune, à Sciences et Vie Économie dont il est rédacteur en chef adjoint avant d’entrer au Nouvel Observateur comme grand reporter au service « économie » (1987). Cette même année, il obtient une bourse du German Marshall Fund. En 1993, il rejoint le service « culture » du même hebdomadaire jusqu’en 1996 où il est nommé rédacteur en chef des pages « culture » (Livres et Arts et Spectacles) de L’Express.

En 2006, il est nommé rédacteur en chef délégué de Challenges et chroniqueur économie à i>Télé. Chroniqueur à l’émission « Les Décodeurs » sur Infosport+ (2008 et 2009). Depuis 2009, il occupe les fonctions de chef du service « culture » des Échos tout en assurant une chronique « culture » quotidienne à Radio Classique, depuis 2013. Il a été chroniqueur à France Culture (1993-1996) puis à RTL (Les livres ont la parole, de 1999 à 2006).

En 2012, il expose au Festival des Mots de La Charité-sur-Loire une série de toiles et de dessins inspirés par la crise financière et la chute de Wall Street – une série commencée en juillet 2007.

En septembre 2016, il présente une exposition  » Toxic Assets » à la GRK Gallery, à Paris.

Il prépare actuellement une nouvelle exposition  » Skyline Project » » pour GRK Gallery.

Il a été nommé Chevalier des Arts et Lettres en 2007.

Œuvres

  • 1988 : Le Grand Cirque Fiscal (Hatier)
  • 1990 : 1 000 jours pour réussir l’Europe (J-C Lattès)
  • 1992 : La Dernière Bataille de l’Automobile Européenne (Fayard)
  • 1993 : La Comédie-Française en Coulisses (Plume)
  • 1996 : L’héritage Windsmith (roman, NiL, réédité en 2014)
  • 1997 : La Chambre de Barbe-Bleue (roman, NiL)
  • 2002 : Code Vaudou (Robert Laffont)
  • 2003 : Les Locataires (Robert Laffont)
  • 2004 : Légitime Défiance (nouvelles, Robert Laffont)
  • 2006 : Pour solde de tout conte (nouvelles, Le Cherche midi)
  • 2007 : Une année sous Sarkozy (chroniques, L’Acropole)
  • 2007 : « La Nouvelle chanson française » (in Nouvelles mythologies, ouvrage collectif dirigé par Jérôme Garcin, Le Seuil, 2007)

Eric Fottorino, une vie sur grand braquet

Romans, journaux, vélo : retour sur le parcours hors norme d'Eric Fottorino, l'ex-directeur du « Monde », fondateur du « 1 » et de « Zadig ». Et que la Foire du livre de Brive a choisi...
Lire la suite