Le site des amoureuxdu grand-reportage

« Dreamland »

Dessins publié le 30/10/2008 | par Alice Leora Briggs

Eaux-fortes du Nouveau Monde

Sur des feuilles de pierre recouvertes d’encre, Alice gratte, scarifie, donne de petits coups de scalpels dans la pierre noire, laisse de fines marques blanches, comme des caractères d’imprimerie, une lumière dans l’obscur, une opération chirurgicale à la Dürer, une sorte d’autopsie du monde de la frontière. L’artiste grave dans le noir, des scènes mexicaines de morts, de violence, des armes, des os, des squelettes, des vierges et des saints, entre retables d’église et visions d’apocalypse. Alice aux pays des horreurs vit face à Ciudad Juárez la Mexicaine, une ville qui agit comme un aimant puissant pour ceux qui veulent se frotter à l’enfer.

Charles Bowden, journaliste, écrivain, baroudeur de la frontière, vit en Arizona. Grand connaisseur de Ciudad Juarez, il légende ses images denses, puissantes, tendues avec talent et sensibilité. Des mots aussi forts que ces gravures noir et blanc.


Sur des feuilles de pierre recouvertes d’encre, Alice Leora Briggs gratte, scarifie, donne de petits coups de scalpels dans la pierre noire, laisse de fines marques blanches, comme des caractères d’imprimerie, une lumière dans l’obscur, une opération chirurgicale à la Dürer, une sorte d’autopsie du monde de la frontière. L’artiste grave dans le noir, des scènes mexicaines de morts, de violence, des armes, des os, des squelettes, des vierges et des saints, entre retables d’église et visions d’apocalypse. Alice aux pays des horreurs vit face à Ciudad Juárez la Mexicaine, une ville qui agit comme un aimant puissant pour ceux qui veulent se frotter à l’enfer.

Charles Bowden, journaliste, écrivain, baroudeur de la frontière, vit en Arizona. Grand connaisseur de Ciudad Juarez, il légende ses images denses, puissantes, tendues avec talent et sensibilité. Des mots aussi forts que ces gravures noir et blanc.


TOUS DROITS RESERVES