Le site des amoureuxdu grand-reportage

Morbihan: Presqu’île de Rhuys au temps du Coronavirus(2) La mer, le vent, les mouettes…

Photos publié le 25/04/2020 | par grands-reporters

Sur les chemins côtiers et les plages abandonnées, nul ne s’aventure sous peine d’amende. Un spectacle irréel qui fait la part belle à la Nature : la mer, le vent, le vol d’une mouette.


Les ports et les mouillages sont eux aussi désertés.

Depuis Port- Navalo, aucune compagnie maritime n’assure les navettes dans le Golfe vers les iles voisines : Arz et Ile Aux Moines.

Le centre bourg de Saint-Gildas de Rhuys, et son Abbatiale millénaire, habituellement si fréquentée au printemps, ressemble à un décor de cinéma sans ses figurants.

Dans le hameau de Brillac, (6 km du centre de Sarzeau), on peut survivre grâce à l’épicerie locale tenue par Yveline et sa fille Marie. Masquées et gantées, elles accueillent chaque matin dès 8h la clientèle qui se déplace à pieds ou à bicyclette pour le pain frais et autres produits courants.

« Depuis le début du confinement, nous ne laissons entrer dans le magasin qu’une seule personne à la fois. Tout se passe bien même si parfois il faut rappeler certains à l’ordre ».

Texte Christine Quenon/ Photos Joël Robine

 

 

 

 

 


TOUS DROITS RESERVES