Jean-Paul Mari présente :
Le site d'un amoureuxdu grand-reportage
Tous les auteurs > Jean-Paul Mari

Jean-Paul Mari

Jean-Paul Mari Journaliste, né en 1950 à Alger. Il quitte l’Algérie à onze ans. Etudes de psychologie, devient kinésithérapeute à l’hôpital Purpan à Toulouse, animateur de radio aux Antilles Britanniques, grand-reporter à Radio Monte Carlo, au « Matin de Paris » puis, de 1985 à 2014, au Nouvel-Observateur. Il a publié plusieurs centaines de reportages à l’étranger. Il a écrit « L’homme qui survécut.’’ Reportages. 1989. Ed. Jean-Claude Lattes – « Le prix d’un enfant.’’ Document (avec Marie-France Botte). 1993 . Ed Robert Laffont – « Il faut abattre la lune. » Récit, 2001. Ed Nil ( Réédité en mars 2003 sous le titre : « La Nuit Algérienne. » Ed NiL – « Carnets de Bagdad », Récit, 2003, Ed Grasset – « Carnets, Israël Palestine » , Carnets de reportage (dessins de Yann le Bechec), 2004, Jalan Publications. Un roman , « La tentation d’Antoine », Éd Robert Laffont, janvier 2013. A publié « Sans blessures apparentes », Enquête chez les damnés de la guerre, Octobre 2008, Ed Robert laffont, un ouvrage enquête sur les traumas et blessures psychiques. Son ouvrage : « Les bateaux ivres », l’odyssée des migrants en Méditerranée, Éditions Lattès, 2015.

A réalisé un documentaire « Irak, quand les soldats meurent », reportage, 64 minutes, 2006, produit par la Compagnie des Phares et Balises et diffusé sur Arte. Et, en 2010, un film « Sans Blessures Apparentes », 63mn, tiré de son livre du même nom.

Vient de publier « En dérivant avec Ulysse », Éditions J-C Lattes (Septembre 2018).

A réalisé : « Les migrants ne savent pas nager », 65mn, diffusé sur Public-Sénat et TV5 Monde, 2016. Et « La Bleuite, l’autre guerre d’Algérie », 52 mn, diffusé sur France5 (Mai 2018) et Public-Sénat.

Prix : Prix Albert Londres (1987).Prix des Organisations Humanitaires Agena (1989).Prix Bayeux des Correspondants de guerre, (Ouest-France), 1997. Prix Bayeux des correspondants de guerre (1998). Prix Louis Hachette ( 2001 ). Prix Méditerranée 2002 ( Pour le livre : « Il faut abattre la lune. ») , Grand Prix des Lectrices Elle 2009 et Prix 3ème Assises du journalisme ( pour le livre « Sans blessures apparentes), Grand Prix et Prix du Public au FIGRA, Festival International du Grand Reportage d’Actualité, 2010, ( pour le film « Sans blessures apparentes ». Prix « Encre Marine » 2018 ( pour  » En dérivant avec Ulysse »)

Il est le créateur et l’animateur du site « grands reporters.com »

Belgrade : les « cibles » sont fatiguées

Après avoir observé les destructions effectuées par les raids aériens de l'Otan tout le long de la route conduisant du Monténégro à Belgrade, Jean-Paul Mari a passé dans la capitale...
Lire la suite

Congo – Rwanda: « Ici, on extermine les réfugiés. »

Génocide? Non. Massacres? Oui. Jean-Paul Mari a refait le chemin emprunté par les réfugiés Hutus à travers la jungle. Et il a retrouvé les traces des deux cent mille personnes...
Lire la suite

Irak: Le spectre de la guerre civile

Le dynamitage de la mosquée de Samarra, lieu saint des chiites, et les représailles sanglantes contre les sunnites ravivent les craintes d'un éclatement du pays. Et soulignent l'impuissance des Américains
Lire la suite

Les carnets de Bagdad

" Cette nuit, j'ai fait un rêve éveillé. Il était tard et Bagdad était impeccable de tranquillité. Le Tigre coulait, puissant, sa surface hérissée par une brise qui lui donnait...
Lire la suite

Les écrivains irakiens face à l’occupation américaine

" Regardez, ce sont des barbares!" Ils s'appellent Malik al-Mutalabi, Ahmed Khalaf, Hamid Moktar, Abdelkhalil al-Roukabi: ces écrivains irakiens condamnés au silence, emprisonnés ou exilés sous Saddam Hussein, attendaient tout...
Lire la suite

Irak : Carnets de route

- Vendredi 14 octobre: "CNN: le retour". Les revoilà, les mêmes images de Gi'is lourdement chargés, le regard déterminé, le fusil d'assaut pointé en direction du désert koweitien vide d'ennemis....
Lire la suite

Aristide Le dernier exil

«Enlèvement», dit l'ex-président ; «démission», répond Washington.Imposé par les Etats-Unis et la France, le départ de l'ancien prêtre des pauvres devenu dictateur et le déploiement d'une force de paix internationale...
Lire la suite

Haïti : Tous contre «Titid»

Prêtre des quartiers pauvres, élu des bidonvilles, chassé du pouvoir par un coup d'Etat en 1990, Jean-Bertrand Aristide avait été acclamé à son retour d'exil comme un sauveur et réinstallé...
Lire la suite

Haïti: « J’étais un Restavec. »

Les filles sont appelées des «lapourças», les garçons des «restavecs»: ce sont les enfants-esclaves d’Haïti. Orphelins ou abandonnés par des familles trop pauvres, domestiques livrés à la brutalité et aux...
Lire la suite

Le dernier vol de Saint-Exupéry.

Il y a soixante ans, le 31 juillet 1944, l'avion de Saint-Ex disparaissait en vol, après avoir quitté l'aéroport de Borgo, en Corse, pour effectuer une mission de reconnaissance au-dessus...
Lire la suite